En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Blog kamal guerroua

Blog kamal guerroua

Un blog ayant pour objectif la recherche d'idées, d'initiatives, et de propositions pour un changement pacifique en Algérie.

Ses blogs

 Blog de Kamal Guerroua

Blog de Kamal Guerroua

Blog ayant pour intérêt la préparation au changement en Algérie
Blog kamal guerroua Blog kamal guerroua
Articles : 1052
Depuis : 07/12/2011
Categorie : Politique

Articles à découvrir

A quand un revenu universel pour les Algériens ?

A quand un revenu universel pour les Algériens ?

Le niveau de vie des Algériens est en dégradation constante. Il est difficile de définir ce qu'est une bonne idée. On peut avancer que c'est celle qui apporte une solution ou qui ouvre de nouvelles perspectives. En étant plus terre à terre, voire cynique, on peut avancer qu'une bonne idée est celle que l'on peut réaliser. Quoi qu'il en soi
LE MARTYR TALEB ABDERRAHMANE La pureté de la Révolution de Novembre

LE MARTYR TALEB ABDERRAHMANE La pureté de la Révolution de Novembre

Taleb Abderrahmane, le «chimiste» de la bataille d'Alge «Pour ma patrie, pour mon idéal et pour mon peuple, périr n'est qu'un sublime sacrifice auquel je suis résigné... Je saurais mourir. L'Algérie sera libre envers et contre tout.» Taleb Abderrahmane à ses bourreaux. Il y a 59 ans, le 24 avril 1958, Taleb Abderrahmane, artificier de l'A
 Un destin d’exception

Un destin d’exception

Portrait de madame Dehilès. Izza Bouzekri, veuve de Abane Ramdane, puis du colonel Dehilès, est décédée hier à Alger à l’âge de 89 ans. Elle fut actrice et témoin de premier plan d’événements qui ont marqué la guerre de Libération. Deux jours avant son décès, une équipe d’El Watan s’était déplacée chez elle pour recueill
La bureaucratie continue de polluer le climat des affaires en Algérie

La bureaucratie continue de polluer le climat des affaires en Algérie

La bureaucratie est la maladie n°2 après la corruption en Algérie. Pour la première fois dans l’histoire de l’Algérie indépendante un premier responsable de l’exécutif commente une loi de finances juste après sa signature en utilisant les medias lourds et une préparation minutieuses par un choix d’une tranche d’horaire pour touc
Exil Nostalgie : errance et poésie de Kamal Guerroua.

Exil Nostalgie : errance et poésie de Kamal Guerroua.

Exil Nostalgie L’essayiste et chroniqueur Kamal Guerroua a publié en France chez les Editions Ressouvenances un recueil de textes puissants et de poèmes sur l’exil. La nostalgie est ce sentiment qui ronge tout être déraciné et ce lien invisible qui nous lie au pays. Profond par sa justesse et déchirant par sa sincère sobriété, ce cour
La fraude est-elle une fatalité ?

La fraude est-elle une fatalité ?

Le syndrome de la fraude électorale a toujours été une marque de fabrique en Algérie. « La perversion de la cité commence par la fraude des mots». Platon. Souvenez-vous, au mois de juin dernier, le peuple Algérien assistait aphone et impuissant face à une agression immonde contre un symbole, une institution. L'on pouvait prendre connaissa
Le fugitif

Le fugitif

Meursault, contre-enquête a soulevé beaucoup de polémique dans les deux rives de la Méditerranée. Alger 1996, Kamel Daoud. J'avais d'abord cherché le numéro de téléphone de la rédaction du Quotidien d'Oran, son journal. Je voulais lui dire mon admiration pour sa musique. Elle était nouvelle. Ce que j'aime le plus dans une écriture, c'
Farid Ikken, le marteleur de Notre-Dame.

Farid Ikken, le marteleur de Notre-Dame.

Farid Ikken au sol à côté de policiers qu'il a agressé avec un marteau. Bien que la menace terroriste soit réelle en Europe, l'affaire Farid Ikken, cet Algérien d'à peine quarante ans d'âge, fils d'Akbo, issu d'une famille nombreuse mais aisée, dit-on, est troublante. Jeune déjà, il perdit ses parents. Ex-correspondant d'Al Watan. Il est
Le professeur Chems Eddine Chitour de l'Ecole polytechnique d'Alger au « Le Quotidien d'Oran »: «La grande majorité des Algériens a plus besoin de transports en commun que de voitures particulières»

Le professeur Chems Eddine Chitour de l'Ecole polytechnique d'Alger au « Le Quotidien d'Oran »: «La grande majorité des Algériens a plus besoin de transports en commun que de voitures particulières»

Le mal algérien est profond. «Il nous faut une 3ème indépendance qui est l'indépendance des neurones, de la science, c'est une indépendance qui fait qu'on soit une nation qui ne dépend pas des énergies fossiles, » affirme le professeur Chems-Eddine Chitour. Il appelle à une Algérie qui fait du Développement Humain Durable « sa boussol
L'affaire Tahkout découle du tripotage du secteur industriel algérien

L'affaire Tahkout découle du tripotage du secteur industriel algérien

L'affaire Tahkout montre les limites de la culture de la rente en Algérie L'homme d'affaires qui a certainement paniqué à cette offensive médiatique, notamment sur les réseaux sociaux, a tenté de contre-attaquer par les mêmes moyens d'ailleurs en vain. Il accuse ses concurrents en nommant les marques qui pourraient l'ester en justice pour di