Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Poaime...La poésie qu'on aime

Poaime c'est la communauté idéale pour partager les mots en vers et contre tous. Idéale pour partager la poésie que vous aimez, celle que vous écrivez autant que celle des auteurs d'antan ou d'aujourd'hui qui vous inspirent. Adeptes de la poésie, de la plus classique : alexandrins, sonnets, pantoums, acrostiches, haïkus, tankas,gogyoshi...aux vers les plus libres, au slam, et même à la prose poétique, ici tout est permis ! Alors n'hésitez pas à venir partager chez "Poaime" toute la poésie que vous aimez

21 blogs

276 posts

07/06/2018

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Ma pensée poétique du jour : la fausse ingénue

Ma pensée poétique du jour : la fausse ingénue

La fausse ingénue Daniel Confland J'avais mis des bougies ad hoc Prévu l'saumon et le haddock Tapies dans les ombres chinoises J'avais de fortes pensées grivoises. J'pensais séduire une ingénue C'est elle qui me sauta dessus A contenter ses exigences Je fus bientôt en panne d'essence. Boudant alors mets et chandelles Elle s'en alla à tire-d'
#Poésies et Textes " Rêves" par Rémi dit Pilatom

#Poésies et Textes " Rêves" par Rémi dit Pilatom

Rêves Je relis souvent tes silences Dans mes nuits d'infortune Avant que ne se consume la lune Je t'ai cueilli un bouquet d'étoiles Que j'ai déposé sur le seuil Encombré de tes rêves épars Je voudrai redevenir un enfant Sombrer dans l'innocence Ne voir sur les visages que des rires Apprendre à écrire le mot Amour ***** Mes yeux se ferment
Pour écrire un seul vers

Pour écrire un seul vers

" Pour écrire un seul vers, il faut avoir vu beaucoup de villes, d’hommes et de choses, il faut connaître les animaux, il faut sentir comment volent les oiseaux et savoir quel mouvement font les petites fleurs en s’ouvrant le matin. Il faut pouvoir repenser à des chemins dans des régions inconnues, à des rencontres inattendues, à des dép
Les  reves

Les reves

Nous marchons sur les ombres de l'arbre , ignorant les rêves du Très -Haut. Fugitive et secrète sa lumière par effraction nous délivre .
#textes et Poésie "Poésies de nuit " par Rémi dit Pilatom

#textes et Poésie "Poésies de nuit " par Rémi dit Pilatom

Poésies de nuit J'ai passé la nuit A chercher des étoiles Mais le ciel était percé Sauf une accrochée ****** J'ai attendu sur le seuil Qu'elle me dise de rentrer Elle avait perdu ses clés Je me suis trouvé benêt Alors nous les avons cherchées Point de clés, mais des baisers Nous nous sommes échangés ******
Sauver  le monde

Sauver le monde

" On dirait que le monde se bat pour qu il n' y ait plus aucun cœur. C'est peut-etre ce que j ai voulu faire en écrivant : Sauver une noisette, un sourire , une feuille d'arbre. En fait sauver le monde ." Christian Bobin Photo Eric Dollet
Monet/Rothko  à   Giverny    : Un  pas   de   deux

Monet/Rothko à Giverny : Un pas de deux

Peintures de Rothko qui ne sont pas dans l exposition juste pour le plaisir https://fb.watch/dveQW1BK7e/ Pour comprendre un peu mieux l'audace de cette exposition / "Découvrez au sein de l'exposition "Monet/Rothko" le film "CONNEXIONS ROTHKO X MONET" réalisé par Annie Dautane et Eve Ramboz, et produit par la société de production Calm P
Recomposer  en  soi

Recomposer en soi

"On écrit peut -être pour recomposer en soi les morceaux de beauté que l 'on a perdus le long de cette histoire de rêves et de chutes,de passages et de soifs qu'est notre vie." Hélene Dorion Le temps du paysage aux éditions Druides Photo Chauxe
Ma pensée poétique du jour : un homme d'excès

Ma pensée poétique du jour : un homme d'excès

Mots-clefs : excès, démesure, abus, disproportion, exagération, outrance, poésie. Quand l'excès de' prospérité conduit au malheur, gravure de Phillips Galle d'après Maarten van Heemskerck, 1563, dans la série "Les malheurs de la prospérité, Cabinet d'estampes, Riijksmuseum, Amsterdam. Image extraite de l'article de Josée Nuyts-Giornal "
Passerelle

Passerelle

Le silence lui même est une passerelle légère où tangue tous les cordages de l’Âme Traverse l'étendue soyeuse du temps aux heures pales le bruissement de l'attente s'évanouira restera l'unique palpitation des mondes . Photographie Jamie Heiden
5 poèmes de Clément Marot célébrant l'amour et la gaillardise

5 poèmes de Clément Marot célébrant l'amour et la gaillardise

L'œuvre poétique de Clément Marot (1496-1544) constitue un passage de témoin entre la poésie du XVème siècle et le mouvement de la Pléiade, dans lequel s'illustreront notamment Ronsard et Du Bellay. Sa poésie, entièrement en vers, comporte une partie proprement religieuse, dont la traduction, versifiée et organisée en strophes de psaume
Confidences

Confidences

C’est possible de culpabiliser d’avoir voulu mourir ? Je me sens parfois gênée d’avoir cru que c’était la seule issu, la seule solution. J’ai cru … Je voulais juste que ces couteaux dans le cœur, dans le ventre, dans la tête s’arrêtent. Je voulais juste me sentir enfin libérée. Je voulais partir pour que tout se taise, que plu
15 poèmes choisis sur l'hiver (dont F. Coppée, Th. Gautier, Maupassant, J. Laforgue, Ch. d'Orléans, Catulle Mendès, J. Prévert, Shakespeare, J. Verne, etc.)

15 poèmes choisis sur l'hiver (dont F. Coppée, Th. Gautier, Maupassant, J. Laforgue, Ch. d'Orléans, Catulle Mendès, J. Prévert, Shakespeare, J. Verne, etc.)

- Les vieillards et les oiseaux affrontent chaque année le même problème : passer l'hiver. (Sacha Guitry) - L'hiver est la saison-clef : elle ouvre à la vie la porte du printemps. (Anonyme) °°° Claude Monet, Boulevard Saint-Denis à Argenteuil en hiver, Wikipédia CC. Poèmes choisis Il a neigé François Coppée (1842-1908) Il a neigé Il a
Tout va bien se passer ....Et savourer la douceur de vivre et le Bonheur des choses imparfaites.

Tout va bien se passer ....Et savourer la douceur de vivre et le Bonheur des choses imparfaites.

Quand vous voyez la date, vous pensez que c'est un peu tard . Colorer la ville de façon éphémère, voilà une très bonne idée pratiquée cet été à Barbezieux. Je n'y ai pas participé, et j'aurai aimé voir le résultat. Mais qui sais, cela donnera peut être des idées . En tout cas quel bonheur de tracer à la craie sur le sol, marelle et
Ma pensée poétique du jour : l'Amour déchu

Ma pensée poétique du jour : l'Amour déchu

L'Amour déchu Daniel Confland Vénus se reposait sur ses lauriers volés Sa thèse n'était en vérité que du papier-collé Le CV de son Ange étant tout bidonné Leur amour prit son vol sur de fausses AOC. De leurs trois rejetons, aucun ne fut de lui Ils me ressemblent tant, se pâmait-il, Orbi Il la trompa beaucoup, juste retour, pardi Leur amo
Un poème sur l'automne d'Emily Brontë : à déguster

Un poème sur l'automne d'Emily Brontë : à déguster

Portrait d'Anne, Emily (au centre) et Charlotte Brontë, peint par leur frère Branwell. Emily Jane Brontë, née en Angleterre en 1818 et morte de la tuberculose en 1848, est une romancière et une poétesse. Ses sœurs Anne et Charlotte sont associées à son œuvre, en particulier Anne avec laquelle elle invente depuis l'enfance un monde imagina
#Poésies et textes "Les volets verts"par Rémi dit Pilatom

#Poésies et textes "Les volets verts"par Rémi dit Pilatom

Les volets verts Le chant du rossignol, la nuit Le repos de l'âme tranquille La lune et les volets verts Jouent les ombres et la lumière Un drap qui se voudrait froissé De longs cheveux aux gris de poivre Font semblant de vouloir cacher Un grain de couleur café crème L'échancrure, vallée des rois L'oubli d'une fine dentelle Rêve aventureux
Détails de charme

Détails de charme

Quand on se balade dans de très jolis villages, on peut se laisser séduire par le charme des vieilles pierres. Et se laisser imprégner par l'histoire des lieux. Et puis il y a tous ces infinis détails qui jalonnent notre visite qui apportent un charme supplémentaire. Ce sont de petites touches naturelles... ...ou des mises en scènes qui appor
Sortez de mon corps !

Sortez de mon corps !

Évacuer de mon corps cette agression de mon intimité. Sortir cette image de moi dans ce fossé, blessée par eux. Dire au revoir à celle meurtrie par ses parents négligents. Sortir cette colère qui me consuma si souvent. Ne plus me voir blessée par ses mots si violents. Retrouver cette estime de moi bafouée pendant tant d’années. Sortir d
VAINCRE

VAINCRE

Ne plus te voir m’étrangler pour me faire taire. Ne plus ressentir le coup violent qui me sonna. Tout est ancré, il faut que ça sorte. Je veux ressentir ces émotions positives. Le chemin de l’apaisement s’ouvre devant moi. Je ne suis pas seule, je sais demander de l’aide. Mon âme est parfois happée par tout le malheur vécu. Je devien
Fête des mères

Fête des mères

Le premier mot que l'on dit lorsque l'on est petit enfant, c'est sans aucun doute : "Maman" Je souhaite une bonne fête à celle qui m'a donné le jour et à qui je n'adresse plus ce mot que dans mes pensées. Et à toutes les mamans du monde entier ...même si la date de cette fête ne tombe pas forcément partout ce jour ... Et même si on devrai
Passer le pont

Passer le pont

une balade à pieds nous a menés dans une forêt enchantée ... les fûts des pins s'élancent vers le ciel. Le vert tendre illumine la futaie. Plus loin, le vieux pont ne supporterait pas une tarentelle. Mais il se montre assez solide pour nous livrer son passage. La rivière nous accueille avec son gazouillis d'eau qui roule sur les pierres. Sur
Balade poétique

Balade poétique

Une balade par les sentiers herbeux ...voilà ce que je vous propose aujourd'hui L'Orchidée sauvage est une fleur qui pousse discrètement à l'abri des regards. Elle est protégée et il ne faut donc ni la cueillir et encore moins l’arracher Une feuille s'illumine sur notre passage comme pour signaler la fougère qui déroule sa crosse. Toute
Jean de La Fontaine, conteur grivois : une épigramme et deux contes pour illustrer ce talent méconnu du grand fabuliste

Jean de La Fontaine, conteur grivois : une épigramme et deux contes pour illustrer ce talent méconnu du grand fabuliste

Portrait de Jean de La Fontaine par Hyacinthe Rigaud en 1690, Musée Carnavalet, Wikipédia CC. 13 avril : jour anniversaire de la mort de Jean de la Fontaine en 1695. L'occasion de célébrer, non son œuvre de fabuliste, mais celle du conteur licencieux et grivois, parmi d'autres adjectifs. "Je me sers d'animaux pour instruire les hommes " a dit
1er AVRIl d'autrefois

1er AVRIl d'autrefois

En France, au début du XX e siècle, on s'envoyait de jolies cartes postales toutes ornées d'un poisson d’avril et richement décorées. Le premier Avril est fêté dans beaucoup de pays d'Europe, mais aussi bien au delà. En effet, cette coutume existe aussi au Danemark, Pologne, Japon, Corée du sud, Chine ... Appelé : "jour des ânes" en Es
Ma poésie du jour : la légende des thermes de Liliane

Ma poésie du jour : la légende des thermes de Liliane

Vestiges des thermes de Dioclétien à Rome, photo Joris, Wikipédia CC/ La poésie, Les thermes de Liliane (Daniel Confland) Il y a fort longtemps, dans l'ordre séculaire/Liliane prenait les eaux en vue de soins biliaires. /Pour atteindre les thermes, il lui fallait deux mois / D'un voyage chaotique où elle portait sa croix. / Un miracle survin

Traverse les larmes passe la frontière et devant l'espace ouvert incline -toi.
Poésie cristaline

Poésie cristaline

Je pointe le fût sur le ciel morose. "Prends garde ! et change donc ta couleur !" Ne vois tu pas la tristesse des arbres dépouillés ? En se mirant dans l'eau, ils se sont noyés ! J'entends l'eau qui pépie, aux pales du moulin. L'eau du Bandiat est bien haute, et enrage de ne pouvoir sauter l'écluse. Puis je la vois qui saute à pieds joints s
Transparence   florale

Transparence florale

Peinture de David Hockney Cette transparence florale de mes vieilles mains naquit Je suis toujours peintre ici et là en Normandie.
L'âne si doux

L'âne si doux

Voici quelques vers tirés d'un poème de Francis Jammes Recueil : "De l'Angélus de l'aube à l'Angélus du soir" Je les ai choisi dans le désordre afin d'illustrer quelques photos de l'âne qui m'offre son profil, puis l'autre. Philosophe et songeur. J’aime l’âne si doux marchant le long des houx. Il réfléchit toujours. Ses yeux sont en v
Des arbres sentinelles

Des arbres sentinelles

Cet arbre centenaire, vigie, sur la mer des labours, étend ses bras hospitaliers aux peuples des oiseaux. Bienvenue au pays du vert et de la couleur des labours. La lumière se déchire sur la crête des sillons profonds et humides. Au chevet du champ, le noyer attend le retour du printemps. Y aura t-il encore un été, pour les granges abandonné
Givre

Givre

Givre glaçant sur le pré Un paysage à la chinoise se reve en gris bleuté .
Au  bord des  paupières

Au bord des paupières

" Donnez-moi la nuit qu'un peu je l'éclaire j'ai de la lumière au bord des paupières et des heures bleues " Carl Norac Photo Jackie Fourmies
La Polissonnerie, un poème érotique de Voltaire

La Polissonnerie, un poème érotique de Voltaire

Tags : Voltaire - polissonnerie - gaillardise - érotisme - sensualité - amour - poésie. °°° Voltaire, un misogyne polisson ? Voltaire (1694-1778) est volontiers taxé de misogynie, jugeant les femmes inférieures aux hommes, physiquement d'abord, mais aussi par l'esprit : bien que certaines puissent s'avérer "savantes", elles seraient dénu
La grille : ma pensée poétique du jour

La grille : ma pensée poétique du jour

Tags : grille - poésie - clôture - poème - D. Confland. °°° La grille Un jour, on la fondit Et puis, on la fonda Avec des officiels et un ruban Il gelait à pierre fendre En Place, ce matin là. Dès lors, tous les fondus Hommes et canins, lui pissèrent dessus. Quand elle rouilla, dans son tréfonds Le temps passant, elle s'effondra. A la fo
Les anges

Les anges

Dans le feuillage roux encore un peu d'espoir les anges sont à mon chevet en ce matin. Peinture Odilon Redon
La  paume   des  inconnus

La paume des inconnus

Par un dimanche en plein midi du monde /on ferme les yeux ,on retient le soleil on croit que tout peut encore être fait parce que l'air vibre et s'enfonce dans l'épaule/ Avec cette douleur ancienne des rues reconnues/ avec aux creux des mains le peu qui reste des souvenirs/ cette odeur particulière qui colle à la peau et fait regretter ce fol a