Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Chantal Mignot

Chantal Mignot

Poésie brève, Haikus, voix des poétes et photos des quatre saisons

Ses blogs

Quantas de la branche  Y

Quantas de la branche Y

Promenade en poésie brève. Beauté du vivant glanée sur les chemins de la poésie, de la nature et de la peinture .
Chantal Mignot Chantal Mignot
Articles : 171
Depuis : 14/05/2018

Articles à découvrir

Les   carrés  de  blés

Les carrés de blés

A tes pas collent la grasse terre tu as désormais promis de ne plus te taire dans le respect des lignes de vies de toutes les lignes d'amour dans les carrés de blés murs sous tes yeux l'autre c'est toujours toi il t'interroge sous tes mots le feu aimant .
Les   sables

Les sables

Dans cet infini Enlacer jusqu' à la mer Sables de Loire.
Les ombres  de  l'arbre

Les ombres de l'arbre

Nous marchons sur les ombres de l'arbre , ignorant les rêves du Très -Haut. Fugitive et secrète sa lumière par effraction nous délivre .

L'odeur des blés coupés
Les portails   de l'ouvert

Les portails de l'ouvert

Il fallait donc toute une vie pour regarder derrière les miroirs du visible . Se pencher sur ces fenêtres , ces portails de l'ouvert . Photo Internet
Vol du héron

Vol du héron

Avec visages provisions de beauté Vol du héron
Paupieres

Paupieres

Paupières soupirail de la vision Un grand repos s'énonce au delà des lisières. Peinture Jean-Marc Emmanuel Gaillard Variations/Reflets

Hommage à Nicolas de Stael Bien sur il y a l'azur devant toi le noir te rattrape pourtant L'azur n'a plus de forces s'incline malgré toi le vertige éblouissant ou comme dans un drap tu te loves . L 'atelier d'Antibes ou le peintre Nicolas de Stael (1914-1956 ) décida de se prendre pour un oiseau regagnant l'Azur ce "Cassé-bleu" qu'il aimait ta
Le message de l'écorce

Le message de l'écorce

N'ignore pas le message de l'écorce de la mousse et des lichens ni de l'ange enfoui dans ses replis dépasse l'apparence pour explorer l'espace dense qui la construit elle te ressemble dans son attente du mouvement dans son silence elle se perd reviens là où tout a commencé du ciel , de la terre et de la couleur qui te porte.
Le   prunier

Le prunier

Le prunier plie mes genoux tout autant Humilité de l'été.