Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
LePost

Regroupe les blogs tenus par les anciens et vétérans du LePost.fr... Le Post a été pour nous une expérience unique dans une vie... Nous sommes devenus blogueurs du jour au lendemain, des talents se sont manifestés et nous avons fait le plein d'amis ! Certaines de ces amitiés perdurent toujours...

Gérée par Nos Pistes Cyclables

Tags associés : le post, lepost.fr, exposteur

5 blogs

5941 posts

17/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

L’école de la soumission.

L’école de la soumission.

Castex éteint les lumières de Noël ! Pour ceux qui nous gouvernent au nom d’intérêts supérieurs qui nous échappent totalement, l’enfant tout comme le citoyen se bornent à être des consommateurs compulsifs qu’il convient d’encourager à défendre l’économie, la vraie, la seule qui vaille, celle des grands groupes ; les généreux
Manifestement.

Manifestement.

L’imposture de l’heure. Il y a ceux qui se rendent à la manif comme s’ils allaient à une cérémonie, pas tout à fait religieuse mais quand même. Ils se parent de leurs habits sacerdotaux, préparent les bannières et les chaises portatives. Ils y retrouvent de vieux camarades, moins nombreux au fil des années, même si la même foi brû
Du rififi chez le Père Noël.

Du rififi chez le Père Noël.

Contraint à la retraite. Notre sémillant vieillard à la barbe blanche et à la pelisse rouge a eu la désagréable surprise de voir débarquer dans sa retraite mondiale de préparation des paquets cadeaux, les plus dignes représentants du conseil scientifique du bon Freluquet. Ces doctes personnages ont exigé d’effectuer une batterie de test
Offrez des livres !

Offrez des livres !

Pour Noël, offrez des livres ! Des instruments de liberté... issu du latin "liber", ce mot comporte le même radical que l'adjectif "liber, libre".. Le livre libère, ouvre des espaces, des horizons nouveaux, il nous fait voyager dans le temps et l'espace... Il nous fait oublier le tourbillon d'informations dans lequel nous sommes plongés et emp
Du rififi chez le Père Noël.

Du rififi chez le Père Noël.

Contraint à la retraite. Notre sémillant vieillard à la barbe blanche et à la pelisse rouge a eu la désagréable surprise de voir débarquer dans sa retraite mondiale de préparation des paquets cadeaux, les plus dignes représentants du conseil scientifique du bon Freluquet. Ces doctes personnages ont exigé d’effectuer une batterie de test
Covid-19 : inquiétudes en Allemagne...

Covid-19 : inquiétudes en Allemagne...

Etonnant tout de même ! L'Allemagne qui avait bien géré la première vague du Covid se retrouve en difficulté... "Nous constatons une croissance du nombre de cas, et même une croissance exponentielle... cela signifie que nous avons aussi beaucoup de morts.", a déclaré Angela Merkel. "Nous savons que notre système de santé est déjà très
Café noir et petit blanc

Café noir et petit blanc

Un canon de rouge et un jaune … Qui n’a pas compris pourquoi le gouvernement a fermé les bars n’a qu’à reprendre les commandes placées en exergue à ce texte pour comprendre que le Bistrot Colbert a sans doute poussé le bouchon un peu trop loin. Effectivement si on ajoute à la commande un jambon beurre et un petit crème, le risque est
Deux coups de coeur...

Deux coups de coeur...

Bonjour les amis, Pas de vrai billet cette semaine mais plutôt deux petits coups de coeur. Commençons par un groupe d'italiens du Nord qui chantent Vieni mia bella vieni. Cette vidéo illustre parfaitement certains moments de convivialité entre hommes dans la tradition latine méditerranéenne et me rappelle des souvenirs d'enfance bien précis.
Flamboyants jeux d'eau !

Flamboyants jeux d'eau !

Flamboyants jeux d'eau ! Lumières qui jaillissent dans des bruissements d'eau ! Des éclats lumineux dans la nuit ! Des flammes d'eau qui surgissent du bitume ! Elles éclairent l'obscurité de teintes vives... éclairs de feux, de rose, de bleus.... Soudain, des jaillissements, des embrasements, des embruns étincelants sur le sol qui reflète le
Histoire de la famille blaireau.

Histoire de la famille blaireau.

Le droit d’asile en question. La famille blaireau a bien des soucis. Des êtres odieux traquent leurs semblables dans la chasse la plus terrifiante qui soit. L’atrocité de cette poursuite au fond de la terre est telle que pour ne pas choquer les enfants, il est préférable de taire la monstruosité dont sont capables parfois ces maudites bêt
Histoire de la famille blaireau.

Histoire de la famille blaireau.

Le droit d’asile en question. La famille blaireau a bien des soucis. Des êtres odieux traquent leurs semblables dans la chasse la plus terrifiante qui soit. L’atrocité de cette poursuite au fond de la terre est telle que pour ne pas choquer les enfants, il est préférable de taire la monstruosité dont sont capables parfois ces maudites bêt
Paix à ses sandres …

Paix à ses sandres …

Un grand pêcheur aux carnassiers. Brochets, perches et aspes ne trouvèrent jamais le repos de son vivant. Monsieur Paul était un redoutable pêcheur aux carnassiers, un de ces individus prêts à se lever aux aurores pour être le premier à la bonne place et y mettre ses cannes. Mais de tous les poissons de Loire, celui qui avait sa préférenc
Flagrant déni

Flagrant déni

En pleine contradiction Ainsi donc, filmer des policiers dans l’exercice de leur fonction est, de par la loi, strictement interdit. Que nous soyons d’accord ou non, ce qui est voté, a force de loi même si ce n’est pas encore validé par une signature officielle. Mais ce qui vaut pour le quidam ne semble pas être règle d'airain pour ceux q
L'Ancien Temps...

L'Ancien Temps...

Un Temps béni ! l'Ancien Temps, vous vous souvenez ? Le Temps d'avant le Virus... Un Temps où il était possible de sortir dans les rues sans masque, où il était loisible pour chacun de voir des visages humains, des sourires, des mimiques... Un Temps où on pouvait contempler les jolis minois des garçons et des filles... Un Temps où on pouvai
Par dessus la jambe.

Par dessus la jambe.

Contorsionniste par obligation. Depuis que nous sommes soi-disant tous en marche, bon gré mal gré pour la grande majorité il convient de le préciser , nous avons bien du mal à prendre les choses par-dessus la jambe. Tout ce qui nous tombe dessus est de nature à nous mettre le nez dans la farine ou la cervelle à l’envers. Nous n’y pouvons
Une barque déchaînée.

Une barque déchaînée.

Les mystères ligériens Mystère en bord de Loire. En ces temps très lointain de notre premier millénaire, il y avait encore sur les bords de la rivière des elfes, des lutins, des gnomes et naturellement des druides, birettes et des sorcières pour mettre en peu d’ordre à tout ça. Des humains ordinaires allaient et venaient parmi ces êtres
John Lennon, the dreamer... "Imagine !", dit le poète...

John Lennon, the dreamer... "Imagine !", dit le poète...

Il y a exactement 40 ans, John Lennon était assassiné le 8 décembre 1980 à New York... Fondateur des Beatles, il a composé de magnifiques mélodies... La plus célèbre : IMAGINE... Une belle utopie... Un air de musique que tout le monde connaît ou reconnaît, une chanson qui a fait le tour du monde, une chanson dans laquelle le poète rêve
John Lennon, the dreamer... "Imagine !", dit le poète...

John Lennon, the dreamer... "Imagine !", dit le poète...

Il y a exactement 40 ans, John Lennon était assassiné le 8 décembre 1980 à New York... Fondateur des Beatles, il a composé de magnifiques mélodies... La plus célèbre : IMAGINE... Une belle utopie... Un air de musique que tout le monde connaît ou reconnaît, une chanson qui a fait le tour du monde, une chanson dans laquelle le poète rêve
Une Europe sans frontière ?

Une Europe sans frontière ?

L’affranchissement plus compliqué que le franchissement Nos chers élus enthousiastes à l’idée Européenne nous ont vendu une belle illusion, une farce qui est destinée à nous permettre d'avaler des couleuvres ou à nous retrouver bloqués derrière des files ininterrompues de semi-remorques exotiques. Les marchandises circulent avec une f
Tempête épidémique aux Etats-Unis...

Tempête épidémique aux Etats-Unis...

281.000 morts du Covid aux Etats-Unis et de plus en plus de cas de contaminations... Les Etats-Unis font face à une déferlante épidémique. Les USA craignent désormais l'après "Thanksgiving" et une nouvelle vague du virus. Le patron de l'agence fédérale de la santé a déclaré solennellement : "Les Etats-Unis vont vivre dans les 3 prochains
Tempête épidémique aux Etats-Unis...

Tempête épidémique aux Etats-Unis...

281.000 morts du Covid aux Etats-Unis et de plus en plus de cas de contaminations... Les Etats-Unis font face à une déferlante épidémique. Les USA craignent désormais l'après "Thanksgiving" et une nouvelle vague du virus. Le patron de l'agence fédérale de la santé a déclaré solennellement : "Les Etats-Unis vont vivre dans les 3 prochains
L’expédition : toute une aventure.

L’expédition : toute une aventure.

Les pérégrinations d’un auteur auto-édité en période de confinement Publier un livre est déjà une aventure en soi. Outre les affres de son écriture, les doutes quant à la possibilité qu’il puisse intéresser quelques lecteurs, les tourments qu’imposent correction, mise en page et en forme de l’objet final, il convient de penser à
Soir d'automne...

Soir d'automne...

De douces lumières tamisées à l'horizon : des dentelles de branches s'éparpillent sur l'azur... Des ramilles aériennes, des embruns légers de résilles... Des lueurs dorées éclairent les branches... tourbillons vaporeux de ténèbres... subtils entrelacs de feuilles et de branches.... Les arbres répandent des tulles évanescents, des toile
La reconversion du père Fouettard

La reconversion du père Fouettard

Le temps sont durs pour les petits métiers. Aujourd'hui, c'est a Saint Nicolas, le pauvre père fouettard reste sur le carreau, non pas qu’il soit lui aussi une victime collatérale de la crise mais depuis quelques années, son sort a été jeté aux oubliettes de l’histoire. Nicolas quant à lui ne vaut guère mieux, victime d’une concurren
L’heure du choix a sonné

L’heure du choix a sonné

L’alternative se résume enfin à deux options. Depuis le temps que nos fins lexicologues politiques évoquaient plusieurs alternatives, s’amusaient à l’imitation du Grand Charles, à tenir des raisonnements en trois points, histoire de passer du jeu de mains réservé aux vilains, à celui des doigts pour les gens bien comme il faut. Eux sa
Retour à la normale...

Retour à la normale...

Après deux confinements successifs, tout le monde aspire à un retour à la normale, le plus rapidement possible... Oui, mais c'est quoi un retour à la normale ? Retour de la pollution ? retour des embouteillages ? retour au travail, retour à l'open-space ? Retour de la vie normale, donc... Retour du "métro-boulot-dodo", retour du train-train q
Authon en emporte le vent...

Authon en emporte le vent...

Autant le dire, l’habit vert ne fait pas l’écrivain. Il est une constance dans notre beau pays : les hommes de pouvoir se rêvent tous d’un grand destin littéraire. Il se peut que l’un d’entre eux finisse par prendre place à l’Académie Française, il passe alors aux yeux des naïfs pour une fine lame, l’épée sur le côté sans p
Levée d’écrou

Levée d’écrou

Le grand saut dans l’inconnu. La mesure était passée inaperçue. Du moins, je n’avais pas osé y croire. J’avais pris mes repères, prenant au fil des jours mes marques, mes habitudes, mes rituels. Au final, j’avais acquis comme une forme de confort, de confiance dans cette enceinte qui me tenait lieu de réceptacle bienveillant. Oui, ne
Authon en emporte le vent...

Authon en emporte le vent...

Autant le dire, l’habit vert ne fait pas l’écrivain. Il est une constance dans notre beau pays : les hommes de pouvoir se rêvent tous d’un grand destin littéraire. Il se peut que l’un d’entre eux finisse par prendre place à l’Académie Française, il passe alors aux yeux des naïfs pour une fine lame, l’épée sur le côté sans p
Levée d’écrou

Levée d’écrou

Le grand saut dans l’inconnu. La mesure était passée inaperçue. Du moins, je n’avais pas osé y croire. J’avais pris mes repères, prenant au fil des jours mes marques, mes habitudes, mes rituels. Au final, j’avais acquis comme une forme de confort, de confiance dans cette enceinte qui me tenait lieu de réceptacle bienveillant. Oui, ne
L'image du jour... Retour vers le futur !

L'image du jour... Retour vers le futur !

Dans quelques siècles, si vous ne trouvez pas un rdv médical, essayez dans le futur... ou même dans le passé... Nous avons opéré ce matin une dame née en l'an de grâce 2306 ! 😂 C'est souvent drôle l'informatique hospitalière. Et je suis rassuré, la fin du monde n'est donc pas pour demain...
Vers une dictature vaccinale ?

Vers une dictature vaccinale ?

Rendre le vaccin contre le Covid-19 obligatoire ? C'est ce que propose l'écologiste Yannick Jadot... Un vaccin qui suscite pourtant encore bien des inquiétudes et incertitudes... Seulement 54 % des Français seraient prêts à se faire vacciner... Alors, certains pensent qu'il faut utiliser la contrainte pour imposer le vaccin... Mais ce serait p
De plumes et d’eau.

De plumes et d’eau.

Farce langagière au bord de l'eau Conte pour un photographe. Qui n’a jamais trempé sa plume dans l’eau ignore qu’il faille prendre de la hauteur pour laisser les cris percer le mystère de la création. C’est ce que se disait une chevrette curieuse, belle dame entrant toute nue dans les flots, domaine de tous ces curieux animaux se prenan
Le retour en force du lampiste.

Le retour en force du lampiste.

Dard en main, il allume la mèche tandis que Freluquet éclaire le monde. La LAMPISTERIE de l'Élysée Jamais il n’aura été nécessaire d’éclairer vos lanternes en expliquant ce monde qui s’est mis en ébullition sous l’effet d’un petit virus boutefeu d’autant que curieusement, il est désormais établi que les phénix du pouvoir ne
Notre horizon : la consommation...

Notre horizon : la consommation...

Par curiosité, je me suis rendue ce samedi 28 novembre dans le centre de ma ville : c'était le premier jour d'ouverture pour les petits commerces, après un mois de confinement. La principale rue commerçante était envahie de monde : une foule compacte qui investissait les trottoirs, des files d'attente, des voitures coincées dans des embouteil
La nécrologie spectacle.

La nécrologie spectacle.

Une société morbide. Un personnage célèbre vient de mourir et il est impossible d’échapper alors au torrent d’hommages, de témoignages et de commentaires qui vampirisent totalement l’espace public. Même sur les réseaux sociaux, chacun y va de son commentaire ajoutant à la profusion, donnant la nausée à ceux qui cherchent à compren
Finir son assiette

Finir son assiette

L’estomac dans le salon Il fut un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent imaginer, le repas terminé, eut-il traîné en longueur, les convives avaient fierté à rendre une assiette presque propre et en tout cas débarrassée de tout relief alimentaire. Même les sauces disparaissaient par la magie d’un pain qui avait alors mie absorb
Pas de perpétuité pour Jonathann Daval ?

Pas de perpétuité pour Jonathann Daval ?

Un verdict surprenant à l'issue du procès de Jonathann Daval : 25 ans d'emprisonnement pour le meurtre de sa compagne, 25 ans sans période de sûreté..., alors que l'avocat général avait requis la perpétuité. Tout de même, Jonathann Daval n'est pas seulement coupable de meurtre, il a aussi menti à maintes reprises, inventant même un comp
Et Dieu comptera les siens.

Et Dieu comptera les siens.

Quand le parvis passe sous la toise. Jésus avait tenté de chasser les marchands du temple avec un succès mitigé. Il doit désormais porter une nouvelle croix depuis que Jupiter impose les compteurs sur le parvis. La messe ne peut se faire à guichet sacré, la police des frontières célestes sera là pour distribuer « pater et pévés » à t
L’école de la transgression.

L’école de la transgression.

L’héritage de Freluquet. Tandis que l'inénarrable Marlène Schiappa, manquant comme souvent singulièrement de tenue, pérore toute voile dehors sur le risque que nous encourons en n’écoutant pas les sages paroles de l’extraordinaire président de faire prétend-elle sans honte le jeu du terrorisme, rien moins que ça ! Les citoyens lassé
L’école de la transgression.

L’école de la transgression.

L’héritage de Freluquet. Tandis que l'inénarrable Marlène Schiappa, manquant comme souvent singulièrement de tenue, pérore toute voile dehors sur le risque que nous encourons en n’écoutant pas les sages paroles de l’extraordinaire président de faire prétend-elle sans honte le jeu du terrorisme, rien moins que ça ! Les citoyens lassé
Crises de confiance...

Crises de confiance...

Avec le coronavirus, c'est la suspicion qui est entrée dans nos vies, la suspicion la plus grande, la suspicion vis à vis des objets, vis à vis de l'autre qui est en face de nous. La suspicion aussi à l'égard de la science et des scientifiques dont les avis divergents et contradictoires nous déstabilisent. Qui a raison ? Le très médiatique
Le cercle des déambulateurs circonvenus

Le cercle des déambulateurs circonvenus

Histoire de la mesure la plus stupide du monde . Le cercle est à l’ordre du jour, celui qui enserre, qui encercle fort justement à l’intérieur d’un disque qui n’est ni bleu ni vertueux. Le macron sillon d’un peuple mis au pas. Chacun comprend que pour déplier ses compas, aller de l’avant, prendre l’air ou l’aire, le discobole do
La consécration pour Didier Raoult ?  Un santon à son effigie...

La consécration pour Didier Raoult ? Un santon à son effigie...

Un santon à l'effigie de Didier Raoult ? Non, ce n'est pas une nouvelle galéjade marseillaise... Cette figurine à l'effigie de l'infectiologue marseillais existe bel et bien et elle connaît un succès fou. Après Jésus, Marie, Joseph, les rois Mages, on pourra désormais rajouter Didier Raoult dans la crèche de Noël. Fabienne Pardi qui fabri
Les trois nouveaux.

Les trois nouveaux.

Dans mon école communale Jusqu’à présent dans notre école, il n’y avait de charmants diablotins, formule pleine de bienveillance pour notre maîtresse que nous aimions tant. Elle était si douce que nous passions aisément l’éponge sur cette remarque, n’y trouvant rien à redire. Il est vrai que nul d’entre-nous ne savait véritablem
Quelques splendeurs de l'automne sur les entrelacs de branches...

Quelques splendeurs de l'automne sur les entrelacs de branches...

Des éclats de rouille dans le jardin illuminent les branches obscures des tilleuls et des marronniers.... Quelques feuilles roussies encore sur les arbres... Quelques splendeurs de l'automne sur les entrelacs de branches... Un doux soleil éclaire les teintes chaleureuses des feuilles... Les branches dessinent de belles arabesques, des lignes subt
À maux couverts.

À maux couverts.

La feuille d’automne … Un vénérable arbre remarquable me glissa à l’oreille : « Quelle étrange période que voilà ! » Je ne peux que lui donner raison tant l’absurde se conjugue avec l’injuste tandis que tout est bon pour contrarier les braves gens, les assigner à résidence pour les punir d’être encore en vie loin de leurs sou
Et pendant ce temps, la Chine prospère...

Et pendant ce temps, la Chine prospère...

"La vraie grande gagnante de la crise ? C'est sans aucun doute la Chine ! Le coronavirus est apparu dans ce pays à Wuhan, mais il en a été depuis quasiment chassé. Les Chinois consomment de nouveau et les exportations ont bondi ! Notamment grâce au matériel médical vendu en masse..." Un reportage diffusé sur France 2, lors du journal de 20
Le pied à l’encrier.

Le pied à l’encrier.

Ses premières cartouches. Il était une fois un jeune élève qui ne pouvait aligner deux mots sans qu’il n’y ait au moins une faute. Désespoir de ses maîtres, ils savaient en ouvrant son cahier que le rouge allait envahir la page. Non seulement, ce diable leur faisait perdre leur temps mais qui plus est, sans grand espoir que cela fut utile
Jouons à claquemur

Jouons à claquemur

Quelques voleurs de liberté et des prisonniers innombrables … Claquemurer sera pour moi le mot de l’année 2020. La belle symétrie de ce millésime aurait dû nous mettre la puce à l’oreille, elle cachait bien des tourments et ce n’est certes pas en vain que je me suis dispensé de souhaiter une bonne année le soir de la Saint Sylvestre
Jouons à claquemur

Jouons à claquemur

Quelques voleurs de liberté et des prisonniers innombrables … Claquemurer sera pour moi le mot de l’année 2020. La belle symétrie de ce millésime aurait dû nous mettre la puce à l’oreille, elle cachait bien des tourments et ce n’est certes pas en vain que je me suis dispensé de souhaiter une bonne année le soir de la Saint Sylvestre
L'usage du masque se généralise à l'extérieur...

L'usage du masque se généralise à l'extérieur...

L'usage du masque se généralise dans les rues : les gens portent le plus souvent le masque, en se conformant au règlement en vigueur... Quelques rares exceptions, quelques masques mal ajustés : sous le nez, sur le menton, parfois simplement fixés au poignet.... Le plus souvent, les gens ont adopté le masque chirurgical, de couleur bleue, faci
L'usage du masque se généralise à l'extérieur...

L'usage du masque se généralise à l'extérieur...

L'usage du masque se généralise dans les rues : les gens portent le plus souvent le masque, en se conformant au règlement en vigueur... Quelques rares exceptions, quelques masques mal ajustés : sous le nez, sur le menton, parfois simplement fixés au poignet.... Le plus souvent, les gens ont adopté le masque chirurgical, de couleur bleue, faci
Le peuple souverain.

Le peuple souverain.

Oublié depuis longtemps par les représentants de personne. Une fois encore, les représentants de notre bonne République se sont attribués le privilège de participer à des manifestations à huis-clos. Le confinement ne les entrave nullement dans ce désir de parader devant des barrières désertées. Doit-on leur rappeler que, pour qu’un hu
« Pas question de lâcher la bride ! »

« Pas question de lâcher la bride ! »

Nous ne sommes que du bétail pour eux. Du Lex, sed Castex Notre bon premier éleveur en chef à l’accent rocailleux vient de trahir le fond de la conception du pouvoir vis à vis du peuple. En déclarant benoîtement qu’il n’est pas question de lâcher la bride, il reconnaît clairement que nous ne sommes au mieux que des ânes bâtés, au p
Les feuilles d'automne emportées par le vent...

Les feuilles d'automne emportées par le vent...

Danse des feuilles sur le plan d'eau... elles voltigent sous le vent de l'automne dans un ballet tourbillonnant... Des éclats de rousseurs, des envolées d'étoiles aux teintes chaleureuses... Elles tombent lentement, balancées par le vent... Douceur de ces envols : c'est beau parce que c'est lent, majestueux, aérien.... Spectacle des feuilles q