Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
LePost

Regroupe les blogs tenus par les anciens et vétérans du LePost.fr... Le Post a été pour nous une expérience unique dans une vie... Nous sommes devenus blogueurs du jour au lendemain, des talents se sont manifestés et nous avons fait le plein d'amis ! Certaines de ces amitiés perdurent toujours...

Gérée par Nos Pistes Cyclables

Tags associés : le post, lepost.fr, exposteur

5 blogs

5946 posts

17/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Conseil de défense

Conseil de défense

La guerre bactériologique Nous ne sommes jamais si bien gardés que lorsque nous confions les libertés publiques à l’armée, c’est du moins ce que doit penser notre bon Freluquet premier alors qu’il réunit un Conseil de défense pour combattre un ennemi sournois et insidieux. S’il n’eut été question que du souci médical de l’heur
Écran noir sur les Césars

Écran noir sur les Césars

La polémique qui divise. L’absurde et l’ignoble se sont donnés rendez-vous lors de la dernière cérémonie des Césars. J’hésite à écrire ultime tant l’Académie du cinéma français s’est sciemment tirée une balle dans le pied, affichant par la même deux clans à jamais irréconciliables. Il y a d’un côté les victimes, celles
Le siècle rouge... une histoire passionnante des communismes...

Le siècle rouge... une histoire passionnante des communismes...

Jean-Christophe Buisson est l'auteur d' une histoire passionnante des mondes communistes : il vient de publier un livre intitulé Le siècle rouge Les mondes communistes 1919-1989... Il est venu présenter son ouvrage lors du Festival de la Biographie à Nîmes... "On arrive à une époque où le communisme est un mot qui ne sonne plus très famili
Robespierre, la chute...

Robespierre, la chute...

"Juillet 1794. Thermidor an II. Idole encensée du club des Jacobins, orateur acclamé de la Convention, inspirateur du redoutable Comité de salut public, Robespierre est à l’apogée de son pouvoir. En deux ans, il a tout conquis ; en trois jours, il va tout perdre." Avec tout le talent narratif qui l’a rendu célèbre, Jacques Ravenne évoqu
Jolie bergeronnette...

Jolie bergeronnette...

Jolie bergeronnette, au plumage soyeux, aux doux camaïeux de gris... Jolie tête curieuse, aux teintes d'opale et de jais... Elle s'est installée sur le muret, elle prend la pose, elle m'observe, l'oeil attentif... Elle hume la douceur de l'air qui annonce le printemps... Autour d'elle, l'eau bleue du canal redessine les arbres, des formes sinueu
Tête de gondole

Tête de gondole

Tous derrière et lui devant … Non, ils ne sont pas gris nos charmants ânes qui s’affichent en tête de gondole pour aspirer à nos suffrages. Certains du reste ne manquent pas d’air, oubliant le passé, écartant d’un geste dédaigneux les casseroles qui encombrent leur parcours. D’autres affirment rouler en tandem avant que de s’affi
"Dark Waters" de Todd Haynes. Enfin un grand film en 2020.

"Dark Waters" de Todd Haynes. Enfin un grand film en 2020.

L'histoire: Robert Bilott est un avocat spécialisé dans la défense des industries chimiques. Interpellé par un paysan, voisin de sa grand-mère, il va découvrir que la campagne idyllique de son enfance est empoisonnée par une usine du puissant groupe chimique DuPont, premier employeur de la région. Malgré un petit air de déjà-vu, Dark Wat
Jolie bergeronnette...

Jolie bergeronnette...

Jolie bergeronnette, au plumage soyeux, aux doux camaïeux de gris... Jolie tête curieuse, aux teintes d'opale et de jais... Elle s'est installée sur le muret, elle prend la pose, elle m'observe, l'oeil attentif... Elle hume la douceur de l'air qui annonce le printemps... Autour d'elle, l'eau bleue du canal redessine les arbres, des formes sinueu
L’île aux vaches.

L’île aux vaches.

L’échappée belle. Il était un temps où les îles de Loire étaient entretenues gracieusement par les animaux qui y paissaient tranquillement sans nul besoin de clôture. Les bêtes : caprins, bovins, porcins y étaient conduits en charrière, abusivement appelées Passe-cheval car les chevaux de traits goûtaient moyennement l’aventure et a
Un cheveu dans la soupe.

Un cheveu dans la soupe.

À couper en quatre. L’art de bien recevoir impose parfois de sortir des sentiers battus et de proposer un repas dans le vent. Je vous invite ici à suivre scrupuleusement les conseils éclairés d’un cordon bleu, travaillant dans une maison étoilée qui fait de la perruque pour améliorer l’ordinaire. Pour éviter toute confusion, priez un
Jean-Pierre Marielle, un comédien si attachant...

Jean-Pierre Marielle, un comédien si attachant...

Un acteur très secret qui n'a jamais aimé qu'on parle de ses histoires personnelles... c'est Jean Pierre Marielle. L’essayiste et romancier Stéphane Koechlin vient de publier une biographie de l'acteur intitulé "Jean-Pierre Marielle- Le lyrique et le baroque". Invité lors du Festival de la Biographie à Nîmes, il a présenté son ouvrage :
Jean-Pierre Marielle, un comédien si attachant...

Jean-Pierre Marielle, un comédien si attachant...

Un acteur très secret qui n'a jamais aimé qu'on parle de ses histoires personnelles... c'est Jean Pierre Marielle. L’essayiste et romancier Stéphane Koechlin vient de publier une biographie de l'acteur intitulé "Jean-Pierre Marielle- Le lyrique et le baroque". Invité lors du Festival de la Biographie à Nîmes, il a présenté son ouvrage :
Paul en ski

Paul en ski

Sur une mauvaise pente … Monsieur Paul s’étale soigneusement un écran total sur le visage, histoire sans doute de se cacher la face, de n’être point reconnu alors qu’il va se changer les idées sur les pistes enneigées. Le film protecteur contre les rayons X n’est d’aucune utilité pour lui. La neige c’est pourtant son domaine. Il
Un cheveu dans la soupe.

Un cheveu dans la soupe.

À couper en quatre. L’art de bien recevoir impose parfois de sortir des sentiers battus et de proposer un repas dans le vent. Je vous invite ici à suivre scrupuleusement les conseils éclairés d’un cordon bleu, travaillant dans une maison étoilée qui fait de la perruque pour améliorer l’ordinaire. Pour éviter toute confusion, priez un
Louise Michel au fil de la plume

Louise Michel au fil de la plume

La Commune, éternellement. Il est des moments rares et fragiles dans l’existence qui laissent entrevoir la possibilité d’échapper à notre triste condition humaine, de sortir de la gangue visqueuse dans laquelle nous engluent médias et publicité, dirigeants et institution afin de ne faire de nous que des moutons bêlants et obéissants. J
Nîmes, au fil de l'histoire... une épopée passionnante...

Nîmes, au fil de l'histoire... une épopée passionnante...

Deux enseignantes se sont associées pour écrire une histoire de Nîmes... un livre rigoureux, précis, sérieux, rédigé à partir d'archives. Francine Cabane et Danièle Jean ont présenté leur ouvrage lors du festival de la Biographie, à Nîmes, au Carré d'Art. Bien sûr, les auteurs ont dû faire des choix : pour raconter la ville de Nîme
Le ver est dans le fruit

Le ver est dans le fruit

La pomme d’abondance… Que la pomme soit verte, rouge ou bien jaune, une petite bête qui monte qui monte, ne cesse de pointer le bout de son nez. Elle tient à faire son trou afin que l’électeur, sensible à l’air du temps, se précipite pour croquer à belles dents ce fruit sans pesticide. C’est du moins, l’engagement, la main sur le
Préparez vos mouchoirs

Préparez vos mouchoirs

En cherchant la petite bête … Article parodique, quoique ! Et si les dieux de l’enfer étaient du côté du pouvoir ? C’est sans doute ce qu’on espère du côté de la République en Marche forcée vers les abysses. Un petit espoir s’est mis à briller dans ce long et effrayant tunnel qui ne cesse de s’enfoncer dans les tréfonds de la
Nous avons déclaré la guerre à la planète... nous dit Jean-Claude Carrière...

Nous avons déclaré la guerre à la planète... nous dit Jean-Claude Carrière...

"Nous avons déclaré la guerre à la planète...", écrit Jean-Claude Carrière dans un de ses ouvrages... Et on peut constater toute la vérité de cette affirmation... L'homme n'a cessé de croître, de se développer, de se multiplier sur la terre : il n'a pas hésité à dévaster des forêts, à coloniser des territoires, à s'en emparer, à
Les gagnants du Gros Lot

Les gagnants du Gros Lot

Après le grattage, beaucoup de tirage entre eux. Ils avaient gagné au loto, un billet collectif tiré dans une urne qui leur donnait droit de voir la vie non pas en rose (couleur prohibée dans ce joyeux collectif) mais en bleu de telle sorte que certains parmi eux entrevoyaient des horizons nouveaux. Ils se rêvaient premiers de cordée, entrevo
ça s'appelle une Batucada...

ça s'appelle une Batucada...

Rythme brésilien, percussions, danses endiablées, costumes colorés, ça s'appelle une batucada... un nom aux sonorités exotiques qui nous fait voyager... La batucada est un genre de musique avec des percussions traditionnelles du Brésil dont les formules rythmiques en font un sous-genre de la samba. Par extension, on utilise en France le mot
ça s'appelle une Batucada...

ça s'appelle une Batucada...

Rythme brésilien, percussions, danses endiablées, costumes colorés, ça s'appelle une batucada... un nom aux sonorités exotiques qui nous fait voyager... La batucada est un genre de musique avec des percussions traditionnelles du Brésil dont les formules rythmiques en font un sous-genre de la samba. Par extension, on utilise en France le mot
La Carpe farcie.

La Carpe farcie.

Il pleuvra 40 jours plus tard. Au temps glorieux du canal d’Orléans, les bons chrétiens et les mécréants se croisaient uniquement le jour du Seigneur. Les braves paysans, la foi chevillée au corps redoutaient la rencontre souvent inopportune de ces maudites gueules noires quand, ayant amarré leur flûte, ils s’en allaient vider quelques c
Quand Rosalie fait salon.

Quand Rosalie fait salon.

Simplement par dépit. Rosalie en ville Rosalie est une pauvre bête qui va se faire du mauvais sang durant cette terrible semaine où on l’exposera à ce qui se fait de pire dans notre société : le candidat en mal de minutes d’antenne. Il va y avoir surenchère sur le propos de campagne, ce qui pour une fois ne sera pas tout à fait déplac
La petite souris.

La petite souris.

L’enfance sur les dents. Qu’elle soit verte ou grise, qu’elle court dans l’herbe ou bien sur le plancher du grenier, la petite souris hante l’imaginaire enfantin. Porteuse d’une pièce quand les dents tombent, il ne faut pourtant pas la tirer par la queue, elle rentrerait immédiatement dans sa coquille. D’autres préfèrent la mettre
La petite souris.

La petite souris.

L’enfance sur les dents. Qu’elle soit verte ou grise, qu’elle court dans l’herbe ou bien sur le plancher du grenier, la petite souris hante l’imaginaire enfantin. Porteuse d’une pièce quand les dents tombent, il ne faut pourtant pas la tirer par la queue, elle rentrerait immédiatement dans sa coquille. D’autres préfèrent la mettre
Mais que vaut Paris ?

Mais que vaut Paris ?

Henri, reviens, ils sont fous. Pour un ancien candidat, Paris vaut bien une fesse ! Le raccourci est certes audacieux même si en l'occurrence il a tendance à tourner le dos à l’objet du délit. Le miroir des vanités et des turpitudes a encore frappé dans ce microcosme qui prétend bien abusivement représenter la nation tout entière. Les pr
Coronavirus : un roman de 1981 en parlait déjà !

Coronavirus : un roman de 1981 en parlait déjà !

Le web en parle, les lecteurs ont dépoussiéré un roman d'anticipation qui date de 1981, écrit à l'époque par un certain Dean Koontz mais sous un pseudonyme, pour rééditer ensuite son livre, huit ans plus tard, sous son vrai nom... Voici le texte en question, qui parle du virus Wuhan-400... Pour ceux qui comprennent mal l'anglais, voici une
Les Beatles... toute une époque !

Les Beatles... toute une époque !

Les Beatles... toute une époque ! Nous avons tous fredonné leurs chansons... Help!, Yesterday, Penny Lane, All You Need Is Love, Hey Jude... que de titres nous viennent à l'esprit ! Le plus grand groupe de tous les temps et de son époque, un groupe mythique ! Frédéric Granier nous raconte leur histoire dans une biographie intitulée : "Les Be
Lèche-vitrine

Lèche-vitrine

Le poids des expressions. Ce pauvre Berlaudiot, enfant, n’avait pas plus redoutable terreur que lorsque sa mère le prenait par la main pour le traîner, en compagnie de quelques bonnes amies à elle, faire du lèche-vitrine en ville. Lui qui n’aimait rien tant que courir la campagne, aller se baguenauder près de la rivière et vivre loin de l
Quand le réseau social se fait électoral

Quand le réseau social se fait électoral

Ils se « trumpent » d’endroit Ils doivent tous s’inspirer de l’immense président américain, tous ceux-là qui nous réclament d’aimer leur page facebook consacrée à leur candidature comme si les prochains résultats dépendaient de leur nombre d’amis virtuels. Pire, ils ne se soucient même pas de savoir si vous êtes électeur dans
Tina Modotti... profession : les hommes...

Tina Modotti... profession : les hommes...

Tina Modotti : quel destin étonnant ! Quelle vie éphémère ! La jeune Tina nait en 1896 près de Venise, à Udine, dans une famille très pauvre qui se voit contrainte d'émigrer aux États-Unis pour survivre. Tina fascine très tôt par sa beauté et sa forte personnalité. Pour ma part, je ne connaissais même pas le nom de cette femme photogr
Tina Modotti... profession : les hommes...

Tina Modotti... profession : les hommes...

Tina Modotti : quel destin étonnant ! Quelle vie éphémère ! La jeune Tina nait en 1896 près de Venise, à Udine, dans une famille très pauvre qui se voit contrainte d'émigrer aux États-Unis pour survivre. Tina fascine très tôt par sa beauté et sa forte personnalité. Pour ma part, je ne connaissais même pas le nom de cette femme photogr
Grivoiseries et Facéties.

Grivoiseries et Facéties.

Le choc des images. Un récente affaire provoque des cris d'orfraie dans le Landerneau de la politique. Chacun y va de son couplet sur la vie privée, le droit de jouir pleinement et sans entraves d’une sexualité aussi débridée qu’elle soit, pourvu que cela se déroule entre adultes consentants. Il convient de repousser la morale, les temps
Arbres d'hiver sur un horizon de nuées...

Arbres d'hiver sur un horizon de nuées...

Le soir tombe : des arbres se profilent sur l'azur, longues silhouettes dépouillées, branches en forme d'arabesques sinueuses... Festons graciles, ténus, légers, jolies volutes sur un ciel de nuées vaporeuses... Bouffées de nuages derrière les arbres, aux teintes nuancées de rose, de nacre et de gris... Les nuées s'accrochent aux branches
Arbres d'hiver sur un horizon de nuées...

Arbres d'hiver sur un horizon de nuées...

Le soir tombe : des arbres se profilent sur l'azur, longues silhouettes dépouillées, branches en forme d'arabesques sinueuses... Festons graciles, ténus, légers, jolies volutes sur un ciel de nuées vaporeuses... Bouffées de nuages derrière les arbres, aux teintes nuancées de rose, de nacre et de gris... Les nuées s'accrochent aux branches
Un radeau sur la banquise

Un radeau sur la banquise

Pour briser la glace. Nous sommes en 990, l’hiver avait été si rude cette année-là que la Loire toute entière fut prise par les glaces. L’embâcle car c’est ainsi qu’on nomme ce phénomène avait constitué sur le lit de la rivière une couche si épaisse de glace que les hommes pouvaient y aller librement, sans le moindre risque pour
Vertige de l'amour... selon Bashung...

Vertige de l'amour... selon Bashung...

Une chanson qui nous entraîne dans les vertiges de l'amour... par son rythme endiablé, par ses paroles déjantées... c'est une chanson célèbre de Bashung. Le poète nous emmène dès les premiers mots dans un monde onirique, celui de ses propres rêves, comme le montre l'emploi de la première personne... "J'ai crevé l'oreiller J'ai dû rêve
Le coup de foudre

Le coup de foudre

Sur le fleuve Amour. Il y avait de l’orage dans l’air, chacun sentait qu’un rien pouvait déclencher l’étincelle qui allait mettre fin à leur voyage de noces. Lui, avait tiré sur la ficelle, hélas c’était le string de sa belle. Elle n’était pas restée les bras ballants, les nerfs en pelote, elle l’avait piqué de quelques réfl
Bouffon !

Bouffon !

Merci pour ce beau compliment... Un homme bien trop important et sérieux pour être cité ici me traite de bouffon, pensant sans doute atteindre le sommet de l’outrage. Non seulement il m’honore en me parant de ce formidable compliment mais de plus il exprime implicitement la crainte de ceux qui pensent détenir le savoir ou le pouvoir face à
Napoléon sur le divan... première psychanalyse de l'Empereur...

Napoléon sur le divan... première psychanalyse de l'Empereur...

Lors du Festival de la Biographie, à Nîmes, Dimitri Casali a présenté son tout dernier livre "Napoléon sur le Divan" première psychanalyse de l’Empereur comme s’il s’allongeait sur le divan… avec toutes ses facettes : les plus obscures comme les plus lumineuses, bref l’homme comme vous ne l’avez jamais vu... Dimitri Casali rappell
Napoléon sur le divan... première psychanalyse de l'Empereur...

Napoléon sur le divan... première psychanalyse de l'Empereur...

Lors du Festival de la Biographie, à Nîmes, Dimitri Casali a présenté son tout dernier livre "Napoléon sur le Divan" première psychanalyse de l’Empereur comme s’il s’allongeait sur le divan… avec toutes ses facettes : les plus obscures comme les plus lumineuses, bref l’homme comme vous ne l’avez jamais vu... Dimitri Casali rappell
« On n’est pas là pour peser de l’avoine »

« On n’est pas là pour peser de l’avoine »

L’âne préfère les chardons… L’avoine a eu un bien curieux parcours avant que de frayer son chemin de gloire et de rejoindre le blé et l’oseille dans les synonymes de l’argent, preuve si besoin était que même la mauvaise herbe peut se bonifier au fil du temps. Elle se nomma « aveine » au temps de sa déveine tandis que le champ où
Anna Gould et Boni de Castellane... vous connaissez ?

Anna Gould et Boni de Castellane... vous connaissez ?

Anna Gould, jeune héritière américaine, qui épousa le comte Boniface de Castellane, un dandy désargenté de l'aristocratie française... vous connaissez ? C'est la rencontre improbable de deux êtres que tout sépare... La rencontre et le choc de deux cultures, si différentes, de deux caractères bien trempés, de deux milieux contrastés, de
La bête a bon dos.

La bête a bon dos.

L’âme damnée de nos turpitudes …. Il était une fois, en bord d'une rivière étrange à la destinée curieuse, un jeune homme : Edgard et une jeune fille : Isabelle, qui avaient tout pour vivre heureux et s'aimer tendrement. Mais tout comme le cours de la Conie, la destinée est capricieuse et doit se plier à la topographie de l'existence.
Lumières d'un soir d'hiver...

Lumières d'un soir d'hiver...

Des lumières dorées sur le canal... des reflets d'or sur les murets, dans l'eau, dans le ciel... Ces éclats somptueux font vivre les arbres, leurs branches légères et diffuses sur l'azur... Sur un fond d'éclat solaire, en cette fin de journée, les branches des arbres deviennent des écheveaux, des toiles subtiles, des arantèles cernées de
Lumières d'un soir d'hiver...

Lumières d'un soir d'hiver...

Des lumières dorées sur le canal... des reflets d'or sur les murets, dans l'eau, dans le ciel... Ces éclats somptueux font vivre les arbres, leurs branches légères et diffuses sur l'azur... Sur un fond d'éclat solaire, en cette fin de journée, les branches des arbres deviennent des écheveaux, des toiles subtiles, des arantèles cernées de
Colin et Jehanne

Colin et Jehanne

d’après Charles Louis de Vassal de Montviel Sous le règne de Louis XII, en 1507, à Saint Cyr en Val se déroula une fort belle histoire que se plut à narrer bien des siècles plus tard, un archiviste du département du Loiret. Le conte, car c’est la forme que choisit Charles Louis de Vassal de Montviel (1809-1863) notre lettré de bonne fam
1917 de Sam Mendes...le parti pris de tout miser sur la caméra...

1917 de Sam Mendes...le parti pris de tout miser sur la caméra...

Bonjour les amis, Le 20 Janvier dernier j'avais lu un article sévère mais juste de mon ami Fatizo sur 1917. L'histoire: Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d'un Mais, bien évidemment j'avais quand mê
Venelle des mauvais payeurs.

Venelle des mauvais payeurs.

La corniche fiscale Il était une fois un chemin qui menait d’Orléans à Tours en empruntant la rive gauche, dite Berry pour échapper aux difficultés que le maigre relief de la région imposait sur l’autre côté. Cette voie était prisée des pèlerins comme des voyageurs, des cochons comme des bœufs qui eux aussi, avaient leur chemin atti
Un couple mythique : Scott et Zelda Fitzgerald...

Un couple mythique : Scott et Zelda Fitzgerald...

Une histoire qui peut faire rêver, tout en étant tragique et sulfureuse, c'est bien celle du couple que formaient Scott et Zelda Fitzgerald... Ils ont tout : la beauté, la gloire, l’amour, l’argent et pourtant, la fin de leur vie a été particulièrement sinistre. Invité au festival de la biographie, Stéphane Maltère a présenté le livr
Mettre la campagne à la ville

Mettre la campagne à la ville

Avec leurs gros sabots Est-ce pour satisfaire à ce mot à la mode que nos chers candidats battent la campagne dans la grande ville pour obtenir nos voix alors que la plupart de nos chères têtes de liste ignorent tout de ce vaste territoire dénué de maisons ? Pour ce faire et rester d’après leur logique immuable plus près du terrain, ils ar
Pions, valets et godillots

Pions, valets et godillots

La représentation nationale. Diantre, que nous sommes naïfs ! Nous avions confié une partie de nos prérogatives à des représentants, choisis semble-t-il après mûres réflexions sur leur bonne mine, leurs professions de foi et une certaine idée de l’intégrité. Le peuple souverain leur avait donné les clefs du camion, un joli poids lour
Pions, valets et godillots

Pions, valets et godillots

La représentation nationale. Diantre, que nous sommes naïfs ! Nous avions confié une partie de nos prérogatives à des représentants, choisis semble-t-il après mûres réflexions sur leur bonne mine, leurs professions de foi et une certaine idée de l’intégrité. Le peuple souverain leur avait donné les clefs du camion, un joli poids lour
Un virus sur nos écrans

Un virus sur nos écrans

Qu’est ce qui vous pique ? Avec un tel nom, le redoutable ennemi public de l’heure devrait faire couler bien plus de bière que de reportages tous plus alarmistes les uns que les autres. On devine la presse, les médias en général avides de sensations fortes, d’hécatombes magnifiques, de drames spectaculaires. Il faut des images choc, du s