Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
LA COMMUNAUTE ECRITURE ET AUTEURS

faites nous découvrir vos défis écritures et jeux de lettres pour mieux échanger et vous faire connaître- écriture- poésie- haïkus -jeux de lettres- de mots - concours- quizz -tests- présentez vos romans et nouvelles nous vous ferons connaitre- vos auteurs préférés classiques ou contemporains-

Gérée par LADY MARIANNE

94 blogs

5308 posts

03/05/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Une enfant morte

Une enfant morte

Aline D, (1959-1960) dans les bras sa mère Je porte en moi une enfant morte Une fragile silhouette, Perdue en l’aube de ma vie, Image plus que souvenir. Elle m’habite, à survenir En moi, tendre, l’inassouvie, Diaphane, pure, humble fluette, Qui me chapitre et qui m’exhorte. Mais n’existe qu’en poésie, Sente, ma voie trouve sa voix, P
Fallacieuses eflluves

Fallacieuses eflluves

C omme un dé qui s’enroule autour d’un pur hasard Ainsi s’écoule l’eau d’une lèvre de vasque Sous le souffle épuisé d’une longue bourrasque Qui lèche le ciel bas rongé par le blizzard. Des bandes de grêlons aux griffes de lézard Traversent la fournaise où grouille une tarasque Dont l’ombre étend la mort jusques aux traits d
Haikus- Senrius du vendredi  - Ste Catherine et chapeaux

Haikus- Senrius du vendredi - Ste Catherine et chapeaux

http://leblogdelenaig.over-blog.com/2015/11/prochain-theme-de-haikus-la-ste-catherine-proposition-de-lady-marianne.html Ste Catherine et les chapeaux-chez Lénaig corvées à venir savoir ce qui nous attend tout en vert et jaune si l'espoir fait vivre chaque année se faire plaisir bienvenue au club humour mille neuf cent trouver chaussure à son p
La lampe

La lampe

... Le temps s’en est allé et la lampe allumée ce soir là brûle encore obstinée près de nous ... Nous avions, je le crois, bu plus que coutume. C’était un soir d’été frissonnant de cigales Et nous avions dansé, légers, sous les étoiles. Tu avais ce regard qui me rend à moi-même Quand parfois je m’égare et tu disais « je t’
Scène vingt-deuxième : Polka

Scène vingt-deuxième : Polka

« Fais attention à ce que tu danses, car ce que tu danses, tu le deviens. » Buirge 26 janvier 2003, Lausanne - Bienvenue à Lausanne Mademoiselle. Vous aurez le dossard numéro 64, votre nom est sur votre loge. Vous pouvez emmener jusqu’à trois personnes dans l’arrière-scène. Votre emploi du temps est dans le dossier. Passez un bon séjou
LE PETIT JEU DE LETTRES (43)

LE PETIT JEU DE LETTRES (43)

merci pour vos belles participations- déjà la 43 ème !! 20 participations ! excellent deux absentes excusées et on était 22 - alors en avant ! si besoin je donne un indice ! je reprends le jeu de lettres je donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec les lettres proposées, faire des mots
MILETUNE-  Sem 48- Gomina

MILETUNE- Sem 48- Gomina

http://miletune.over-blog.com/2015/11/sujet-semaine-49.html novembre 2015 sujet semaine 48 xyz source Wikipédia LE MOT DE LA SEMAINE EST : GOMINA En panne d'essence Nos amis se sont rendus à pied Dans l'unique boutique de ce coin paumé au milieu de nulle part- La salle est déserte , il est encore tôt- Un jeune sort de l'office, Une sorte de gr
OBJETS INANIMES avez-vous une âme ?

OBJETS INANIMES avez-vous une âme ?

" Objets inanimés avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ? " Alphonse de Lamartine pour ICIOULA un calvaire dans l'Aude Le mot “calvaire” vient du latin “calvarium״, traduction de l’araméen “Golgotha”, voulant dire : Lieu du crâne : lieu où le Christ a été crucifié. Depuis le IVème siècle, la c
À l’ami idéal

À l’ami idéal

Détail de la façade est du palais idéal de Joseph Ferdinand Cheval (1836-1924) Tu es cet écorché toujours prêt à bondir, Aux aguets, ta parole, à jaillir sous l’affront, De tout ce qui t’émeus mordante, impérieuse, Et dans le contredit épousant la posture. Tu m’as dit désormais ton antique blessure, La lie interjetée, en perverse
Qui suis-Je ?

Qui suis-Je ?

De petite taille mais de bien grande allure, Visage en forme d’œuf, naturelle tonsure, Bouche fine et longue, Yeux verts de beau minet, Fier de ma moustache relevée gominée, Sourcils arc de cercle, Cheveux teints noirs corbeaux. Je suis un vrai dandy, j’aime bien les chapeaux ; Costume trois pièces, Nœuds papillons en soie. On me dit prét
Perce-neige en soie blanche

Perce-neige en soie blanche

U n doigt touche le jour et le soleil se lève Comme un cercle d’or pur se fondant sans douleur Aux feuilles d’un cahier dont la douce couleur Inonde le sommeil de son vitrail de rêve. Des voiles de parfums nourrissent à leur sève L’horizon maculé de taches de chaleur En glissant dans le ciel la touche de pâleur Qui fleurit le satin d’
Face à l’infini

Face à l’infini

À Marie, son mari, ses enfants et toute sa famille en lutte contre la SLA Il se peut qu’un jour je m’évade, Pour vous laisser seuls en la rade, Vous qui m’aimiez. Cela se peut Qu’un jour je vive en un ciel bleu : Ce que nous sommes importe peu. Ainsi vous saurez que s’il pleut, Ce sera pour votre âme en peine Mes douces eaux d’aube s
PRENOMS LA COUR DE RECRE -Prudence

PRENOMS LA COUR DE RECRE -Prudence

Prudence est l'invité de la cour de récré de JB Prudence est une bonne vieille tortue très âgée ! Les ans passent et elle est toujours mère de sureté ! Qui est Sureté ? c'est sa fierté ! Son petit cacatoés abandonné Pauvre bébé sous grande vulnérabilité Sans sa maman il aurait vivoté Ne sachant même pas voleter Mamie était très
Doxa

Doxa

... Voyez donc l’histrion encombré de lui-même ... Qui façonne en sa glaise son double, gémeau ... Je suis ce que je dis et, dans l’arc improbable Où mon verbe déploie le spectacle des mots, Je suis ce bateleur de sa propre personne Qui glose avec le vent où sa prose résonne. Voyez donc l’histrion encombré de lui-même, En son limon
Fantasy et compagnie

Fantasy et compagnie

http://www.edilivre.com/l-ile-de-mon-sandrine-lambert.html Morrigen, la déesse des batailles et de la mort vous attend... Cliquez sur le lien. Bonne lecture.
PLUME DE POETE - chez Evy

PLUME DE POETE - chez Evy

http://plume-de-poete.over-blog.com/ Défi n° 39 thème " Que vous inspire cette image " Publié le 15 novembre 2015 par L'univers magique d'Evy La reine des neiges arrive tout de blanc vêtue- Elle n'a que trop vu la fée automne, elle est pressée de parsemer les flocons par monts et par vaux. Dame automne lui reproche son empressement Elle pens
VOTEZ chez NADIA VRAIE

VOTEZ chez NADIA VRAIE

Tous les visiteurs peuvent voter, même ceux qui n'ont pas de blog. +++ On vote du 21 au 28 novembre à minuit . Vous pouvez voter pour 3 photos. Ne pas publier votre photo sur votre blog avant le 29 novembre. La photo gagnante sera dévoilée le dernier jour du mois. Elle sera affichée sur mon blog pendant un mois avec le lien et son auteur. http
Tracas

Tracas

Jacopo Amigoni, (1682-1752) portrait de Carlo María Broschi, dit Farinelli Qui tracassa le sot castrat Que séquestra une rascasse ? À sa rescousse en ce tracas Laissant sa housse, ah ça ! Traça Maousse un mousse, homme sans frousse. D’une rouste il fracassa, ouste ! La rascasse qui se cassa. Libéré là, le vain castrat Délibéra. De ce d
Un soir au Bataclan

Un soir au Bataclan

Un soir au Bataclan j’ai vu des gens danser Des cœurs palpitants et des corps enlacés Y’avait de la folie, y’avait de l’insouciance De cette envie de vivre belle jusqu’à l’insolence Sous les projecteurs nos pieds bougeaient tous seuls On chantait, on riait à s’en fendre la gueule Et puis y’a eu c’pétard noyé dans les basses
LA BOITE A MOTS - chez Missnefer

LA BOITE A MOTS - chez Missnefer

http://eklablogtesteur1.eklablog.com/defi-reve-a119253612 Un nouveau petit défi proposé dans DEFI REVES *motivé(e), *amour, *espoir, *moyens, *atteindre, *illusion, *magie, *croire Date limite le 31 décembre A vos plumes Du rêve à la réalité il y a parfois un grand pas, cependant essayer d'en interprêter le sens nous permet d'atteindre cer
LA BOITE A MOTS - chez Missnefer

LA BOITE A MOTS - chez Missnefer

http://eklablogtesteur1.eklablog.com/defi-reve-a119253612 Un nouveau petit défi proposé dans DEFI REVES *motivé(e), *amour, *espoir, *moyens, *atteindre, *illusion, *magie, *croire Date limite le 31 décembre A vos plumes Du rêve à la réalité il y a parfois un grand pas, cependant essayer d'en interprêter le sens nous permet d'atteindre cer
BRICABOOK- une photo-quelques mots 197

BRICABOOK- une photo-quelques mots 197

http://www.bricabook.fr/2015/11/atelier-ecriture-197-une-photo-quelques-mots/ by Leiloona // 17 novembre 2015 // Paris, ville Lumière, Paris ville des Lumières … © Julien Ribot Paris sera toujours Paris comme dans la chanson- Comme partout Paris montre ses bons côtés , derrière la lumière se cachent les démunis les sans abris- Il ne faut
La Palatine et le sultan

La Palatine et le sultan

Hyacinthe Rigaud, (1659-1743) Elisabeth Charlotte de Bavière, princesse Palatine, duchesse d'Orléans. La Palatine, pas latente Et qui perdait là son latin Quand Saladin dessous la tente La tente : éperdu, ce lutin. Salace et cela lui convient La place à portée de ses mains. À la conquête quête-t-on Et qu’êtes-vous charmant sultan ? On s
Sable mouvant

Sable mouvant

D écoupant de ses doigts une image du monde Le poète ensorcelle avec ses mots rouillés Les coraux de cristal que la pluie a mouillés D’une brume de sang comme une fleur d’osmonde. Il fabrique du temps dans un creuset immonde Où renaissant de l’eau les livres gribouillés Sur des plumes de paon ont été bafouillés Par le vent d’une me
LE PETIT JEU DE LETTRES (42) réponse et liens

LE PETIT JEU DE LETTRES (42) réponse et liens

Missnefer ( Pyrronisme ) http://eklablogtesteur1.eklablog.com/pyrrhonisme-atelier-40-chez-lady-marianne-a119179258 vos participations (20) Globule https://globule3.wordpress.com/2015/11/22/vive-la-marine/ Martine du JDV http://les-jeux-du-vendredi.eklablog.com/coquecigrue-a119344862 Filopattes http://filopattes.canalblog.com/archives/2015/11/22/329
PHOTORAMA - pourquoi nous en sommes là

PHOTORAMA - pourquoi nous en sommes là

après l'attentat du 11 janvier rien n'a été fait- et après ceux du 13 novembre 2015 j'ai reçu ces photos ? ceux qui ont voté rose ont de quoi se désoler de leur choix- Il mène notre pays non seulement à la ruine économique en s'entourant d'incapables mais il met notre beau pays en grand danger-
JE VAIS LIRE

JE VAIS LIRE

j'ai acheté ce livra à la fnac sur internet- voilà le genre de lecture que j'aime avec cette enquête- je vous dirai tout- le plus tôt possible-
Haricots

Haricots

Dans la cave, alignés telle une armée bizarre, Garants de la disette en l’ombre où ils veillaient, Pléthore, et en bocaux, c’étaient nos haricots. Ainsi le jardinier zélé qu’était mon père, Secondé par l’active industrie maternelle, Engrangeait sa récolte en vue d’hivers prochains. Vinaigrette ou au jus, souvent, notre dédain
Petit jeu de lettres (42) ... chez Lady Marianne

Petit jeu de lettres (42) ... chez Lady Marianne

BONJOUR les amis (ies) Un nouveau dimanche Un nouveau petit jeu de lettres (42) Chez Lady Marianne Régles du jeu ici http://www.ma-chienne-de-vie.com/ ​ Les lettres proposées sont : E E I O Q U U C G C R - Animal imaginaire chimérique et burlesque - Union d'un coq d'une grue, et de ciguë dont elle serait d'ailleurs friandes - - Sottises, Le m
Petit jeu de lettres de Lady…28

Petit jeu de lettres de Lady…28

Découvrez les meilleurs articles de la communauté LA COMMUNAUTE ECRITURE ET AUTEURS sur Overblog 1ère plateforme européenne de blogs Lady reprend le jeu de lettres, elle donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche. Vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec les lettres proposées, faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5
Loi du passage

Loi du passage

Q uelques flocons de lune en porcelaine blanche Sèment des grains de lin sur les toits d’un château Entouré par la nuit de son bois marmenteau Où fondent les remous d’une douce avalanche. Sous l’organdi bleuté de son royal manteau Elle danse à pas nus sur l’immense palanche D’une flèche tendue entre son cœur qui flanche Et sa chai
Coquelicot

Coquelicot

Vincent van Gogh (1853-1890), Champ de coquelicots, Auvers-sur-Oise (1890), détail L’humble coquelicot Incline son fin calicot Hors le jardin, Aux soirs de juin. Sur les talus Là, tant et plus, Son œil sanglant Lorgne les nues. Sobre, élégant, Parasol émouvant, Frissonne sa corolle Harmonieusement, Au gré d’Eole, Mouvante au vent. juin 2
LE PETIT JEU DE LETTRES (42)

LE PETIT JEU DE LETTRES (42)

merci pour vos nombreuses participations malgré les terribles attentats du 13 novembre- la vie continue mais nous n'oublions pas- le petit jeu de lettres je donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec les lettres proposées, faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inc
ABCDR- fleurs acrostiche !

ABCDR- fleurs acrostiche !

abécédaire FLEURS acrostiche il s'agit de trouver une photo de fleur avec l'initiale et d'en faire un acrostiche. Il aura lieu toutes les semaines. cher Violette Dame-Mauve DIGITALE D é de bergère autre appellation I mpitoyable décoction G antez-vous c'est plus sur I mposantes clochettes T entation meurtrière A rdeur dans le langage des fleur
Coquelicot

Coquelicot

Vincent van Gogh (1853-1890), Champ de coquelicots, Auvers-sur-Oise (1890), détail L’humble coquelicot Incline son fin calicot Hors le jardin, Aux soirs de juin. Sur les talus Là, tant et plus, Son œil sanglant Lorgne les nues. Sobre, élégant, Parasol émouvant, Frissonne sa corolle Harmonieusement, Au gré d’Eole, Mouvante au vent. juin 2
Les non-dits

Les non-dits

Ardemment ressentir Ressentir et souffrir Souffrir d’en soi enfouir Enfouir n’est pas mentir Eviter de sourire Retenir chaque rire Tout pleur en soir tarir Tout soupir assoupir Sans l’avouer Haïr Sans l’avouer chérir Chérir sans le montrer Contrôler et aimer Peur d’être rejetée Ne pas vouloir blesser Sans aucun bruit hurler Hurler s
Scène d'automne

Scène d'automne

S ous un ciel de satin l’édredon du brouillard Enroule la forêt dans un drap de fourrure Où se perdent des mots recouverts de dorure Quand passe près du bourg un sombre corbillard. Une boule d’ivoire empruntée au billard Scintille au firmament sous la lourde parure De rubis flamboyants comme une déchirure Au dos d’un gant de peau porté
Haikus- Senrius du vendredi  - boulangerie ---

Haikus- Senrius du vendredi - boulangerie ---

Lénaig pour ce vendredi a retenu la proposition d'Eliane- boulangerie-viennoiseries miam miam ! http://leblogdelenaig.over-blog.com/2015/11/prochain-theme-de-haikus-pour-vendredi-prochain-boulangerie-viennoiseries-proposition-d-eliane.html elle doit revenir la grève du pain en provence mobilisation nourriture de base chaque semaine au four banal
CLIC-CLAC chez Tortue

CLIC-CLAC chez Tortue

Rendez-vous hebdomadaire avec tortue pour son clic clac ... "Une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine..." visite en Ardèche _
Spectre

Spectre

Image extraite du film "Le Festin de Babette" de Gabriel Axel (1918-2014) Je ne suis pas heureux au milieu de la fête, Dans le cercle brillant des amis qui plaisantent Je m’écarte et me gêne et garde le silence, Encombré de moi-même, à ignorer pourquoi. Comme une flèche vive envolée du carquois Le chagrin en mon âme inquiète s’élance
Vérité de menteur

Vérité de menteur

P lante au cœur de ta vie une graine d’orange Et cours sous le soleil pour respirer l’odeur D’une vague en rouleau cachant avec pudeur Sa dentelle de sel que le zéphyr effrange. Ecoute le matin remuer dans la grange A l’heure où le sommeil de ton chien clabaudeur S’ébroue au fil d’un jour sortant de sa torpeur Comme un loir endormi
JEU KHANEL- Mammifères

JEU KHANEL- Mammifères

Comme tous les éléphantidés, les mammouths étaient de grands mammifères présentant une tête volumineuse avec une trompe et un corps massif, aux membres en piliers munis de 5 doigts. L'une des plus grandes espèces de mammouth, Mammuthus sungari, pesait en moyenne entre 6 et 8 tonnes, soit autant qu'un gros éléphant d'Afrique, mais certains
Nefs incertaines

Nefs incertaines

... Pour jeter le navire aux brisants de la mort, épave sous la mer qui brasse nos destins ... Que ferons-nous du jour qui sera le dernier ? Le saurons-nous, d’ailleurs, serons-nous préparés À cet ultime souffle en la chair qui s’éteint ? L’angoisse sera-t-elle à l’orée du chemin Quand la camarde soufflera dans son appeau, Quand son
Pastiche de poète

Pastiche de poète

A la pâle lueur d’une horloge à secrets Des larmes en cristal roulent d’une fontaine Brûlant à leur lumière un gant en tiretaine Qui trempe ses doigts d’or dans de l’eau sans regrets. Des chansons à soldats dans tous les cabarets Couvrent de leur fracas des bris de turlutaine Dont parfois une dame à la figure hautaine Repousse la lai
PRENOMS LA COUR DE RECRE -Albin

PRENOMS LA COUR DE RECRE -Albin

Albin est le nouvel invité de la cour de récré Albin n'était pas un bambin au nez aquilin au regard coquin pourtant il aimait les calins était-ce un séraphin ? un éditeur cher à mon coeur (Michel ) il n'en était rien c'était un petit orphelin sa maman était morte de la maladie des caprins triste destin pour le petit bouquetin Il n'avait
Insondables effrois

Insondables effrois

... Brumes des horizons parés de nos murmures ... Et nous suivons des yeux d’improbables épures ... Les vagues de la mer, fossiles sous nos pas, Sur le sable gravé d’éphémères instances, S’enroulent sagement sur l’estran mol et doux Où nos rêves d’azur s’échappent aux brisants. Nous avions espéré, aux retraits des jusants Que
Fausse piastre

Fausse piastre

U ne branche de sable au feuillage de moire Flotte dans l’univers comme un gant de brouillard Que le vent sidéral au souffle de vieillard Gonfle de quelques mots tirés de la mémoire. Un carrosse fleuri cache sous un grimoire Des sorts de pacotille ôtés d’un corbillard Qui traverse l’empire où l’or noir d’un pillard Fond dans des pot
Chant d’espérance

Chant d’espérance

... De par ce nom écrit par la main d’Eluard au cahier d'écolier que brandit René Char ... Barbares assassins, bardés de certitudes, Qui venez à nos tables perpétrer vos crimes Armés, stupides gueux, de vos médiocrités Qui achèvent, sanglante, à leurs pieds l'innocence ; Vous qui du nom d'un dieu vous faites une armure, Médiévale fac
CAPRICE D'ICIOULA - recette

CAPRICE D'ICIOULA - recette

pour Icioula une entrée , un plat ou un dessert bon appetit- Pina Colada Ingrédients / pour 1 personnes Pour 1 verre : 5 cl de rhum blanc 10 cl de jus d'ananas 4 cl de crème de noix de coco 5 glaçons Mojito Pour 1 verre : 5 cl de rhum blanc 7 à 8 feuilles de menthe le jus de 1/2 citron vert 2 cuillères de sucre en poudre 6 cl d'eau gazeuse 4
Comme la feuille

Comme la feuille

... Au déversoir de Mélusine, aux replis des mortes forêts ... Cela ronronne en la carrée, Et moi itou dans ma routine, Jetée battue par la marée J’y fait ma ronde où je m’incline. Où sont mes rêves amarrés, Aux heures où sonnaient mâtines, Festons d’espoirs tant chamarrés Où nos cœurs chantèrent comptines ? Je crois bien qu
Cortège de couleurs

Cortège de couleurs

U ne âme en papier d’ombre épelle le destin Cachée au cœur d’un cierge où se couche la brise D’un soir que le brouillard et l’eau de la banquise Dorent du voile blanc d’un infini festin. Une cloche grelotte à l’appel clandestin D’un oisillon fané sur le toit d’une église Où la flamme du ciel au parfum de cerise Gargouille c
LE PETIT JEU DE LETTRES (42)

LE PETIT JEU DE LETTRES (42)

merci pour vos nombreuses participations malgré les terribles attentats du 13 novembre- la vie continue mais nous n'oublions pas- le petit jeu de lettres je donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec les lettres proposées, faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inc
JEU KHANEL- Mammifères

JEU KHANEL- Mammifères

pour KHANEL3 les mammifères- Les loups existaient bien avant l’apparition de l’homme sur la terre. Les scientifiques classèrent les loups dans la famille des Canidés (canidae), du règne Animal (animalia) et surtout du genre Chien (Canis). Chaque espèce prenant l’appellation Canis…. pour se différencier. Le loup est l’ancêtre de nos
Mouvement perpétuel

Mouvement perpétuel

Oeuvre de Maurits Cornelis Escher (1898-1972), détail Hommes sont d’un même tonneau, Quelle que soit couleur de peau De même chanvre, même écot, Où que se perde notre écho. Tribus, tributs, tribulations Sommes sommes en perditions, En nos sociétés, dissociés Par des cénacles d'associés. Floués, vidés, parcellisés Dans ces mondes mo
Requiescant in Pace

Requiescant in Pace

P longé dans de la cendre un cri perce l’abîme Qui sépare le temps en deux larmes de chair Comme des crocs de sang aux bouches d’un éclair Dévorent le silence à la douleur du crime. Tous les cristaux des yeux s’effondrent d’une cime Où le dernier instant suspend dans un trou d’air Le regard qui se ferme au crépuscule clair D’une
LE PETIT JEU DE LETTRES (41) réponse et liens

LE PETIT JEU DE LETTRES (41) réponse et liens

vos participations Filopattes http://filopattes.canalblog.com/archives/2015/11/15/32924568.html#c67688111 Mamylou http://www.mamylou.fr/2015/11/petit-jeu-de-lettres-n-41.html Globule https://globule3.wordpress.com/2015/11/15/un-aprsmidi-de-farniente/ Tortue http://:http://detortuesenaiguilles.eklablog.com/le-defi-de-lady-marianne- Martine du JDV ht
Ineptie

Ineptie

Extrait du catalogue d'objets introuvables de Jacques Carelman, (1929-2012) En ce diverticule Recule l’inverti, Là où le crépuscule, Eculé, l’avertit. Il n’est de corpuscule En ces lieux divertis, Non plus que de cupule, Crédule, convertie. En l’onde majuscule Ou d’humbles concerti Il n’est plus de scrupule ; Toute cette inertie Co