Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Aventure littéraire

Pour tous les écrivains amoureux de l'aventure littéraire et de l'aventure en général qui veulent faire partager leurs coups de coeur et leurs délires

Gérée par L' écrivaine déjantée de la Gardiole

57 blogs

292 posts

14/05/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

DARK SECRETS: La Genèse: de l'enfance à la version adulte

DARK SECRETS: La Genèse: de l'enfance à la version adulte

"Comme mentionné dans certains articles précédents, l'idée d'origine du personnage de Dias Bolic vous est venu étant enfant,j'aimerai avoir plus de détails sur le parcours et l'évolution du personnage à travers le temps; de l'enfance à la version adulte qui, dorénavant, est connu du grand public " A.S: Oui, il y a beaucoup a raconter là
DARK SECRETS : vers un opus 2 ! Exclusif ! L'auteur dévoile les premiers indices...

DARK SECRETS : vers un opus 2 ! Exclusif ! L'auteur dévoile les premiers indices...

"Sans oublier le premier tome du Dark,vous me parlez de votre souhait d'en faire une suite? " A.S : Oui ! En fait,c'est le souhait de plusieurs lecteurs,de poursuivre la lecture des aventures de l'incroyable Dias et de ses manipulations,bien qu'en secret,j'ai déjà couché par écrit les 10 premières pages du N° 2 dès la finition du premier en
Un mot un escarmot ?

Un mot un escarmot ?

Qui porte son habitat sur le dos. Un mot à mot. Et qui spiralise son cheminement…tout dans la séduction oui - comme l’on dit homme à femmes ou bien femme à hommes– ce serait un mot à mot…oui qui traine tout plein de mots derrière lui. Et qui est pur les mots, tous les mots, l’escarmot ! .. Voyez donc la motte de mots, servez-vous, r
Je rentre dans la danse.

Je rentre dans la danse.

Lorsque j'ai décidé de me mettre à l'écriture d'un blog, c'était avant tout pour pouvoir coucher sur le papier, mes sentiments, mes émotions, mes espoirs, mes doutes, mes humeurs, bref tout ce qui fait ma vie intérieure. Je l'ai fait surtout pour moi. Pour pouvoir prendre du recul et de la hauteur vis à vis de tout ça. Mais j'avais envie a
atelier d'écriture du lundi 30 juin 2016

atelier d'écriture du lundi 30 juin 2016

Acrostiche avec le mot : B I B L I O T H E Q U E A vos claviers, prêts? Partez En voici un de Bernadette Boissié-Dubus Bienvenue dans un monde où la lune faisait autrefois pousser les plantes Immense jardin sous le ciel alourdi où désormais les nuages sordides Bouleversent le rythme secret de la vie. Levons les yeux vers nos propres désirs ca
Vous allez la fermer les chochotes ?

Vous allez la fermer les chochotes ?

Tout le non perçu de nos vies quotidiennes tellement nous avons le nez dessus ? Le fardeau pour nos santés de pester et râler sans cesse. De s’auto-irriter ! C’est à rebrousse poil que nombres d’études actuelles prennent le danger si sous-estimé du stress. Si la culture occidentale se nourrit, elle, de stress, de manque de sommeil et de
Propositions de commentaires succulents ?

Propositions de commentaires succulents ?

Il arrive souvent que nous voudrions trouver, instantanément, des commentaires qui crépitent, qui décollent la pulpe du fond, qui allument des étincelles dans les yeux qui les lisent, qui changent vraiment le monde. Etc. A qu’à cela ne tienne – un petit coup de main est toujours possible ! Afin d’allumer la mèche, de déclencher la bonn
Clair de plume 34 tout un monde à découvrir

Clair de plume 34 tout un monde à découvrir

Pour sa sixième année d'existence, Clair de Plume 34 s'est doté d'un comité de lecture très sérieux. Je vous rappelle les collections : clair'obscur : policiers, thrillers, romans noirs clair de terre : romans du terroir ou historiques Plum'envol poésie plum'vagabonde aventure, fantastique, anticipation Tranche de vie : pas d'autobiographie,
La Nature est enfin complètement réhabilitée ?

La Nature est enfin complètement réhabilitée ?

Nous ne croyons jamais pouvoir vivre ce moment : celui de la complète réhabilitation de la Nature comme celle qui nous a donné la vie. Le « naturalisme » (qui n’est pas le naturalisme littéraire d’un Zola) triomphe. Avec son postulat : la nature embrasse tout ce qui existe . Nous en faisons donc entièrement partie - ce qui représente be
Des tableaux (Alicia Melville) : des textes

Des tableaux (Alicia Melville) : des textes

Deux tableaux d'Alicia Melville Des textes de Régine Nobécourt Seidel Solitude portuaire Orange solitude d’un encore rendez-vous manqué du soleil avec la lune. Havre-port encombré. Écorces de violences diurnes d’un hier torturé percent la lactescence nacrée des ombres mollissantes. Voiles et cordes étanchent l’encre qui s’abîme enc
Ho ! Il pleut des mots ! 2016

Ho ! Il pleut des mots ! 2016

Pour la quatrième année, Clair de Plume 34 vous propose des rencontres d'écrivains à Vic la Gardiole tous les dimanches matins sur le marché. Pour y participer, prendre contact avec clairdeplume34@hotmail.fr
Ce sera ma dernière larme de culpabilité.

Ce sera ma dernière larme de culpabilité.

Mes textes ont souvent une certaine poésie et une intimité abstraite mais aujourd'hui ce billet est un peu plus " difficile " à écrire pour moi puisque je vous ouvre une des portes de mon histoire personnelle. Une porte qui mène au creux de mon cœur et de ce qui m'a construit. J'ai toujours trouvé mon père grand. Mon père est un coq. Volca
Le vélo donnerait envie de caresses ?

Le vélo donnerait envie de caresses ?

Ou plutôt – l’envie de ce qui caresse ? Le vélo nous offre toutes entières toutes les dimensions de la vie et leurs profondeurs. En vélo la réalité nous touche de partout…nous sommes oui ses sensitivités terminales…En effet, le vélo c’est la découverte intégrale de la …peau. Oui la peau qui respire aussi et qui en dilate tout
Nom de code M.I.C.E : que cache cet acronyme?

Nom de code M.I.C.E : que cache cet acronyme?

" A la page 159 de votre nouveau thriller Dark Secrets, se trouve un mot sur lequel je bute,car je n'ai pas pu en trouver le sens,pouvez vous m'éclairer à ce sujet ?" A.S: Oui,pas de soucis,c'est lequel? " "M.I.C.E,cela a un sens caché?Un code?? " A.S: oui en effet! Comme je l'explique furtivement plus loin dans la page 159,il s'agit d'un ensemb
Tout peut changer toujours !

Tout peut changer toujours !

Donc le « rien ne changera jamais » s’avère complètement faux. C’est de l’enfumage. La preuve éclatante nous est fournie par une histoire vraiment incroyable. .. Et qui a pourtant existée jusqu’à s’inscrire dans la grande Histoire. Et qui aura participé à un changement radical de notre société. Il y a bien eu un avant et un apr
A mon double non né

A mon double non né

A mon double « non né » L’univers criait en moi ses orages de feu Que n’ai-je laissé au loin mes angoisses humaines Pour dormir d’un sommeil d’animal! Des mondes secrets me hantent. Ombre furtive de moi-même Je te cherche Dans la torpeur des jours brisés Lorsque mes nuits trop blanches se prennent au délire Et que La porte de mes rê
Flash-back : Hiroshima, la violence "emballée"

Flash-back : Hiroshima, la violence "emballée"

La violence emballée Je suis Hiroshima 100 000 degrés de plus que toi New York, une jeune femme s'éveille. Un ange passe : son ange gardien qui l'a déposée là. Hiroshima renaît de ses cendres. Ressuscitée de l'apocalypse nucléaire, 100 000 degrés de plus que tout le monde, elle part à la rencontre de la ville, où bouillonne pourtant tou
Les écrivains de Clair de Plume 34

Les écrivains de Clair de Plume 34

il était une fois dans la galaxie... Des écrivains à la recherche d'une planète Ils chèrchèrent longtemps, longtemps Puis un jour ils la trouvèrent. il y avait des champs de crayons, des fleurs de papiers, des montagnes de mots, des rivières de rêves Ils l'appelèrent Clair de Plume ils y vécurent heureux et eurent beaucoup de grands livr
Les parutions du mois de mars 2016

Les parutions du mois de mars 2016

Mars 2016. C'est le réveil du printemps, mais aussi celui des écrivains. Comme la nature renaît au printemps, l'écriture refleurit Laissez-vous séduire par ces deux nouveautés de Clair de Plume 34 Nouveauté "L'espion du Châtelet" R entrant d'une soirée particulièrement arrosée, Aubry Garnier, jeune homme de dix-huit années, mesurant un
Ne cache cache plus... de Claude Muslin

Ne cache cache plus... de Claude Muslin

Atelier du lundi 15 février 2016 A partir d'un extrait de "La légende des siècles" de Victor Hugo Ecrire une chanson. Le sacre de la femme L’aurore apparaissait ; quelle aurore ? Un abîme D’éblouissement, vaste, insondable, sublime ; Une ardente lueur de paix et de bonté .C’était aux premiers temps du globe ; et la clarté Brillait ser
Echos d'Eco

Echos d'Eco

"Tout le problème est donc d'arriver à filtrer cette surinformation, et de le faire dans l'instant car nous n'avons plus, pour opérer ce filtrage, le temps de la réflexion dont nous disposions auparavant." Umberto Eco
Scopie : "Pourquoi tu nous filmes ?"

Scopie : "Pourquoi tu nous filmes ?"

Un point de vue qui n'est pas celui de la fenêtre de tir. Une caméra à découvert (à ne pas confondre, par temps de guerre, avec une arme) qui intrigue et qui attire et qui filme le quotidien des Bagdadis avant et après l'invasion américaine de l'Irak de 2003. Familièrement, le réalisateur - de retour en Irak après des études de cinéma e
Le temps d'Elsa

Le temps d'Elsa

Le temps Le temps, Comme une citerne vide, Je le remplis, je le remplis Je l’emploie full time Je ne veux pas le perdre Je ne veux pas le gaspiller Et puis, brusquement, une faille, du temps pour rien, à ne rien faire, à regarder le temps se faire, à regarder chaque grain de sable qui tombe sur le grain qui vient de tomber, à regarder le temp
Fenêtres sur l'Iran (problématiques)

Fenêtres sur l'Iran (problématiques)

1) Philippe Prunet, La révolution iranienne au miroir de la presse française (des Pahlavi à Khomeiny) , maîtrise d'histoire contemporaine, Lille III, 1990. ........................................................................................................................................................ La révolution iranienne saisie par l
Camarade AST !!

Camarade AST !!

Je chante ton éloge, je vante tes hommages Saurai-je le faire ? Les mots ne suffiront, Le Mandjou est Togna, le Mandjou n’est Djoussaho Toi ! Grand homme, noble camarade A toi !! Mes respects, A toi !!! Nos honneurs Je rêvais de te connaitre, j’en rêve, j’espère Toi, Camarade à Nous, toi, Ennemie des autres Tu as dit non, Dire NON et NON
Tous les murs du monde

Tous les murs du monde

CONCOURS tous les murs du monde Tous les murs du monde n'empêcheront pas les hommes de passer. 12 QUESTIONS sur le roman UN MUR DE TROP tome 1 et tome 2 Réponses dans les textes suivants et sur monbestseller.com http://www.monbestseller.com/manuscrit/4709-un-mur-de-trop-tome-1-et-tome-2 Pour gagner des livres Réponses avant le jeudi 16 décembre
Le plus ancien métier du monde, la prostitution

Le plus ancien métier du monde, la prostitution

Jean Bottero, a été l’un des rares historiens à s’être posé la question sur l’origine de la prostitution dans son ouvrage Mésopotamie. Il considère que les premières femmes à avoir été consacrées à la prostitution sacrée pour honorer la déesse de la fertilité, Inanna a Sumer, devenue Ishtar pour les Babyloniens, étaient des f
Une maladie, une tendre maladie

Une maladie, une tendre maladie

Je suis malade, je suis atteinte Gravement atteinte, atteindre mon âme Seul toi, seul ton corps, amour pourra me guérir, me soigner. Je suis malade, je me languis, se languir dans ton corps Je saigne et demande ma guérison, une tendre guérison Une guérison fatale ou une mort soudaine Tu m’as rendu aveugle, sourde et muette, Incapable de mani
La Femme Violée, L’Ebène Perdue

La Femme Violée, L’Ebène Perdue

Il y a une Reine que j’ai connue Cette Ebène qui nageait dans le bonheur Cette Reine qui croyait à la fée Cette Rose dans sa splendeur, la Rose dans sa délicatesse Cette Déesse dans son originalité, Cette Ebène dans sa jeunesse Elle a été prise de force, elle a été violée Violer qui est bien un grand mot, prendre son accord, est un to
Les enfants, Les Amours des parents

Les enfants, Les Amours des parents

Le bonheur d’une mère Sacrifice d’un père Peurs des parents Attention, tendresse et âme de sa mère Ce bout d’être, cette tendre vie, et cette joie inestimable Rentre dans nos vies et la comble Son absence, signe de larme, de manque, de solitude Les enfants ! Leurs sourires, leurs joies, leurs larmes, leurs peurs Se fait ressentir, se fai

J’ai rencontré cette ébène, une ébène perdue Sur la route, cette ébène malade, une noire blanche Une héroïne en arc en ciel, une multicolore noire Malade dans son corps, malade dans son âme Une maladie inguérissable, une incurable maladie Refusant de s’accepter comme t’elle, oubliant ses origines Se sentir mal dans son corps, se se
La Femme Battue, La Femme Oubliée.

La Femme Battue, La Femme Oubliée.

La femme, être brave, forte, dévouée Elle pardonne, elle oublie, elle sacrifie, elle efface Elle est source de vie, source de joie, Elle est source de richesse, elle ne peut être source de tristesse Procure aventure, donne sensation forte Des sensations inimaginables, des sensations indispensables Même si, elle à raison, elle aura toujours to
Souvent, le choix nous échappe, Souvent, ce choix nous sourit

Souvent, le choix nous échappe, Souvent, ce choix nous sourit

Assise au fond du puit, assise au fond du gouffre Une réflexion irréfléchie, une réflexion bien réfléchie On se rend compte de sa Force, cette Force qu’on n’oublie Se rendre compte qu’il ne nous appartient pas Se rendre compte qu’on Lui appartient et qu’on Lui doit Ephémère comme vie, éternelle comme vie Se voir confronté, se vo
L'envie incroyable, une féroce envie

L'envie incroyable, une féroce envie

La montée de la nuit, le soleil disparaît La vie a atteint sa plénitude, Les pluies sur la terre, la terre en décadence Le cœur fermé des Hommes Ces Hommes sont des êtres… Oubliant le bonheur, préférant la souffrance Ce rattachant à son passé, refusant d’accepter le présent Heure, les minutes, les secondes, les vies passent Ils se r
Les relations "interdividuelles" (Oughourlian/Deleuze)

Les relations "interdividuelles" (Oughourlian/Deleuze)

En substance , d'après notamment Jean-Michel Oughourlian, quand, dans le cadre des relations mimétiques, les identités individuelles viennent à s'effacer. .............................................................................................................................................................. Sur la même base étymologique,
Poids de la "Forme" (Gombrowicz) et "sociétés de contrôle" (Deleuze)

Poids de la "Forme" (Gombrowicz) et "sociétés de contrôle" (Deleuze)

"(...) Les enfermements sont des moules, des moulages distincts, mais les contrôles sont une modulation, comme un moulage auto-déformant qui changerait continûment, d'un instant à l'autre, ou comme un tamis dont les mailles changeraient d'un point de vue à un autre. (...)" Gilles Deleuze, "Post-scriptum sur les sociétés de contrôle", L'autr
Les Zadistes marchent depuis Agen

Les Zadistes marchent depuis Agen

Ils sont beaux, jeunes, courageux, géniaux, ce sont leurs seuls bagages avec un sac à dos des fringues pourries, des instruments de musique. Ils marchent depuis Agen, ils sont accueillis partout par la population et les maires comme des héros. sauf par la gendarmerie qui, LISEZ BIEN ÇA, il y a 15 jours, les a confondus (sûrement ) avec des ter
Les nuages,

Les nuages,

J’ai envie de monter, monter les escaliers Tu m’appelles, tu m’attires, tu m’acclames Tu m’allumes, tu m’excites, tu m’effraies Épuisée, épuisée de cette vie terrestre elle rêve, vagabond e, Envie de s'enfuir, rejoindre, rejoindre ce monde vrai j'envie les oiseaux, envie leurs vies Envier leurs libertés, envier leurs allégresse
Je voudrais vous dire

Je voudrais vous dire

Je voudrais vous dire Les écrivains, poètes, artistes de toutes catégories n’ont pas le droit de se taire. Celui qui se tait n’est pas digne de ces titres qui peuvent paraître pompeux mais qui ne sont que le reflet de notre âme et notre façon d’exprimer l’âme du monde. Je voudrais dire debout artistes de la terre, debout tous ensembl
Pour la vie par Claude Muslin

Pour la vie par Claude Muslin

texte écrit lors de l'atelier d'écriture du 16 novembre 2015 Pour la vie. - Claude Muslin - 16 novembre 2015 La planète change. La planète bouge. La planète s'essouffle. Souffre. En engendre des monstres ; la mauvaise graine a germé, poussé, transformé et envahi sa terre, ses mers ; l'air est vicié ; l'homme ne sait plus où aller. Partout
Espérer c'est choisir

Espérer c'est choisir

Espérer c’est choisir. Choisir sa propre voie, l’espoir de réaliser ses rêves. Dans la prison dorée du milliardaire, l’espoir s’égrène au son des pièces qui cliquètent en se frottant les unes contre les autres. C’est son compte bancaire dont il ne connaît même pas la profondeur. Son espoir c’est de ne pas perdre son argent et
L'espoir de l'écrivain. Espérer c'est choisir

L'espoir de l'écrivain. Espérer c'est choisir

Espérer c’est choisir. Choisir sa propre voie, l’espoir de réaliser ses rêves. Dans la prison dorée du milliardaire, l’espoir s’égrène au son des pièces qui cliquètent en se frottant les unes contre les autres. C’est son compte bancaire dont il ne connaît même pas la profondeur. Son espoir c’est de ne pas perdre son argent et
Atelier du 02 novembre. Ecriture par Bernadette

Atelier du 02 novembre. Ecriture par Bernadette

Ecriture L’écriture est un bouquet que l’on n'apporte pas avec soi en naissant. Est-ce une passion ? Un plaisir, une urgence ? Plume d’oie, d’acier, plume fichée dans le cœur de l’écrivain, son arme, l’expression de son âme, comme un nid de mots, un nid d’oiseaux de lettres s’envolant par-delà le temps. Que restera-t-il une fo
atelier du 02 novembre 2015 Ecriture par  Odile

atelier du 02 novembre 2015 Ecriture par Odile

L’Ecriture Une écriture de chaque instant, une écriture de stylo pointu ou de crayon de couleur, quelle importance ? L’important c’est l’encre pour ancrer les syllabes, les consonnes et les voyelles. Solidement arrimés à une chaîne un peu rouillée qui les retient au fond des souvenirs, les mots essayent de s’en sortir, de remonter
Le preta de l'île singulière

Le preta de l'île singulière

Le preta de l’île singulière Première partie Les noces sacrilèges 1875 De Cette (Sète au XIXième siècle) à Cochin, Charles-Henri et Maxime nous font découvrir au hasard de leurs aventures, Naples, la Crète, l’Égypte, la mer Rouge, et les Indes de l’Angleterre coloniale. A bord de la Reine du Large, un voilier hors du commun pour ce
Un mur de trop... Et si c'était vrai ?

Un mur de trop... Et si c'était vrai ?

Synopsis de : Un mur de trop Tome 1 : sur les ailes de Barak Tome 2 : le pouvoir des mots Un mur de trop Première partie Sur les ailes de Barak An six mille de notre ère… Sur les bords du Nil, il ne reste qu’une civilisation moribonde soumise au bon vouloir de ses chefs, les sept sages, et la terre meurt de soif sur un désert qui s’est ins
mes romans sur Amazone

mes romans sur Amazone

Les romans dont vous pouvez acheter la version numérique sur Amazone Amazon.com: Le Sang de la miséricorde (1 t. 4) (French Edition) eBook: Bernie dubus: Kindle Store Amazon.com: Panique sur les quais (les enquêtes du commandant nabet t. 3) (French Edition) eBook: Bernadette Boissié-Dubus: Kindle Store les 2 tomes les 2 tomes