Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Aventure littéraire

Pour tous les écrivains amoureux de l'aventure littéraire et de l'aventure en général qui veulent faire partager leurs coups de coeur et leurs délires

Gérée par L' écrivaine déjantée de la Gardiole

57 blogs

293 posts

14/05/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

deuxième prix du concours de nouvelles Nomadisme Nathalie Saulnier

deuxième prix du concours de nouvelles Nomadisme Nathalie Saulnier

Le temps d’une escale L’instant est si parfait qu’il se figera pour longtemps dans la masse sombre de ses souvenirs. Un diamant pur que Fred pourra un jour extraire pour en contempler toutes les facettes. Lorsqu’il sera loin et qu’il doutera d’avoir vécu cela. Jeanne est lovée contre lui, la courbe de son dos épouse son torse tandis
Innerlands - Livre 1: L'éveil: Le Synoptique

Innerlands - Livre 1: L'éveil: Le Synoptique

Ethan Queen n’a que seize ans lorsqu’un accident mineur va subitement l’éveiller à la réalité du monde qui l’entoure. Lui qui n’a jamais connu jusque-là, qu’une vie de servitude dans cette immense cité hermétique d’Inner… Il va devoir à présent cacher son secret pour rester en vie… puis se battre pour libérer les siens..
troisième prix du concours de nouvelles "Nomadisme" Régine Seidel

troisième prix du concours de nouvelles "Nomadisme" Régine Seidel

La Syrienne de Montpellier La Syrienne de Montpellier Midi déjà ! Deux livres seulement ont quitté l’étole chatoyante. Les touristes sont arrivés. C’est la transhumance pascale. On lui a beaucoup souri mais peu se sont penchés. Il fait bon en ce début d’avril. Les trois Grâces de la place de la Comédie semblent même vraiment frémir
premier prix du concours de nouvelles "Nomadisme" Corinne Falbet-Desmoulin

premier prix du concours de nouvelles "Nomadisme" Corinne Falbet-Desmoulin

Avec son texte " Tum'as apporté le monde" Corinne Falbet-Desmoulin a remporté le premier prix de la nouvelle des Automn'halles Je vous laisse lire son oeuvre TU M'AS APPORTÉ LE MONDE Je suis le fils d'un homme bleu. Comme lui, j'ai porté le tagelmust, long turban de coton enroulé autour de ma tête et de mon visage, d'une intense couleur indig
De l’autre côté - ou du côté de l’autre ?

De l’autre côté - ou du côté de l’autre ?

A ses côtés, aussi…C’est que le monde actuel est si étriqué, étroit, serré, unidimensionnel, monomaniaque, qu’il n’y a jamais de place pour les autres, que ces autrui sont les ennemis qui empêcheraient nos réalisations et nos épanouissements si…narcissiques. Comment est-ce possible ? La propagande repose, aussi, sur le fait que n
Lire toujours aussi dangereux ?

Lire toujours aussi dangereux ?

Pour les pouvoirs, mieux vaut dix mille humains qui ont désappris à déchiffrer qu’un seul qui a appris à lire. Surtout entre les lignes. L’étymologie de intelligence (inter -legere : lire entre) nous encourage puissamment a penser ainsi. Pourquoi lire peut à ce point foutre en l’air les hypocrisies ? Dévisser les statues creuses ? Seme
L’adoration de l’image ?

L’adoration de l’image ?

Une telle régression ? Pointée par le mot théodulesque de « iconodoulie » qui la nomme. Comme les iconoclastes avaient raison. Parfois, détruire les images c’est retrouver la bonne santé…Allons-nous nous rétrécir à quelques borborygmes ? Remplacer les mots si féconds par des icônes glaciales ? Vivre, jusqu’à nos fibres profondes,
Résultats du concours de nouvelles 2017

Résultats du concours de nouvelles 2017

Bonjour à tous J'ai le plaisir de vous annoncer les résultats du concours de nouvelles 2017 dans le cadre des Automn'halles de Sète Premier prix : "Tu m'as apporté le monde" de Corinne Falbet-Desmoulin demeurant à Léognan (33) Deuxième prix "Le temps d'une escale " de Nathalie Saulnier demeurant à Montpellier Troisième prix "La Syrienne de
La langue française est une langue pour le futur ? (1/2)

La langue française est une langue pour le futur ? (1/2)

Pourquoi le français appartiendrait-il aux langues les plus universelles ? Permettant donc au mieux de résoudre tous les problèmes de l’Humanité actuelle ? De par sa substance même, de par sa complexité et ses zones d’ombres. De par son historique étymologique et du fait que, durant tous les siècles, les pouvoirs n’aient pas cessé, d
Corsaires de l'Est - de Firmin Le Bourhis

Corsaires de l'Est - de Firmin Le Bourhis

Enfilez vos baskets, ça va s'accélérer... J'adore les polars et j'adore la Bretagne... Aussi je ne pouvais que me laisser tenter par le travail de Firmin Le Bourhis. J'ai découvert cet auteur et les éditions Palémon lors du dernier Salon du Livre de Paris en Mars 2017, très très bonne surprise! Je n'avais pas encore eu le temps de m'y plong
Comment humer l’humour ?

Comment humer l’humour ?

Ce qui semble trop absent des législatures qui se suivent de 5 en 5 ans, c’est l’humour. Qui, de qualité hautement en voie de disparition semble, désormais, vraiment disparu. Pour les corps et pour le bien. Sa tendance flagrante à ressembler à humer, tout comme l’être si inspirant qu’est l’humain, qui hume énormément lui aussi, au
MAGDA PASCAREL : UNE AUTEURE

MAGDA PASCAREL : UNE AUTEURE

Magda Pascarel Aujourd’hui, je présente l’auteure Magda Pascarel. O.B : Bonjour Magda Pascarel. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots, quel est votre parcours, que faisiez-vous avant d’écrire ? M.P : Je suis née en Tunisie de parents français, papa militaire de carrière, j’ai suivi mes études une partie en Allemagne puis à Tul
Les photosophies de  Gilbert Garcin

Les photosophies de Gilbert Garcin

Tu plantes ton œil, tu vis avec un focus vraiment grand ouvert – et tu crées une image qui n’existait pas avant toi. Et le tout forme une véritable philosophie vécue. Authentique. Bien sûr, il y a quelques influences (Magritte, le théâtre de l’absurde, Hitchcock, Jacques Tati, le surréalisme) – mais le tout tellement bien assimilé
Voir la réalité bien en face ?

Voir la réalité bien en face ?

La vraie gauche qui n’a pas besoin de se dire telle, ne vous offrira jamais rien de richement matériel, sauf par les auto-organisations de la base. La corruption et la facilité (apparente) de trahir (cela semble glisser si tout seul) ne feraient que nous faire perdre le vraiment meilleur de nous-mêmes. A quoi s’ajoute le détraquement mental
Au fur du fur, la fureur ?

Au fur du fur, la fureur ?

Tel un furet, au fur et mesure, devient la fureur ? Fourrure est la fureur, big furs. C’est, précisément, dans la mesure où la fureur, au fur et à mesure – enfle, pousse, croît ? Se répand ? Gronde et, grande, grandit. Pas foutus d’être foutus, nous nous foutons en l’air tout seul ? Toujours plus loin que nous sommes, maintenant, de
Les longues nuits, les longues OUI

Les longues nuits, les longues OUI

Avec toi, des nuits de délices A tes côtés, plaisir est lisse Longue nuit, longue oui Tendre baiser, baiser tendre Longue, longueur de mon ami Amitié de lui et elle Elle, si chaude, qu’elle est bien chaude ! Il, si long, fort que force du lion Avec toi, les nuits sont délices Délices, lice dans délice est le lisseur de joyau Joyau, eau de
En conflit, est-ce normal ?

En conflit, est-ce normal ?

Est-ce normal d’être en conflit ? Le temps du Merci LORD Etre en vie un matin, dormir auprès d’enfant chéri Est-ce normal d’être en conflit ? Malgré le peu, le tout est là Et vouloir faire le tout, être incapable d’assumer Dorment dans les rues, y songée, sentir la vanité Égoïsme de ne rien pouvoir faire, égoïsme de n’être s
Les yeux ouverts, les yeux aveuglés

Les yeux ouverts, les yeux aveuglés

Ouvrir mon cœur, âme sensible ! Pourquoi garder les yeux ouverts, si ouverture est amertume ! J’ai décidé de fermer les yeux pour ne plus voir cette haine Laine de la douceur, si cette haine pouvait être douce Les ordures dans les yeux, j’en suis aveuglée Pourquoi dénoncer si dénoncer est solitude ? Incomprise, pourquoi vivre si vie n
Le rire d’enfant, l’éternelle beauté

Le rire d’enfant, l’éternelle beauté

Vivre pour ne trouver que la beauté Vivre pour ne voir que rire d’enfants Vivre pour n’aimer, amour éternel vie éternel Inventerai –je cette vie où Syrie plus joyeuse Paradis où Afrique plus juteuse de ses Richesses Monde où femme plus opprimée, monde où valeur reconnue Où dois-je me refugier ? Si les bras de maman brandissent Manque
Pourquoi tant de haine ! Pourquoi tant de peine !

Pourquoi tant de haine ! Pourquoi tant de peine !

Au pays de la SOLIDARITE, Devise vraie, fausse devise L’amour du Prochain pour l’amour de Soi A cet instant prôné haine pour ne récolter que fin Dans un Fabada où enfant a perdit l’instruction Dans un Bakhogni où enfant perdit l’éducation Pourquoi tant de colère ! Gouvernant apportant espoir pour ne porter que désespoir Au comble du
JULIEN MEUNIER : UN AUTEUR DE ROMANS HISTORIQUES

JULIEN MEUNIER : UN AUTEUR DE ROMANS HISTORIQUES

Julien Meunier Aujourd’hui, je présente Julien Meunier : un romancier O.B : Bonjour Julien Meunier. Merci de vous présentez à nos lecteurs en quelques mots : quel est votre parcours, que faisiez-vous avant d’écrire ? J.M : Bonjour, je m’appelle Julien Meunier, j’ai 30 ans. Je suis originaire de la région de Saint-Malo et j’occupe act
JEAN-CHRISTOPHE PAILLE : UN AUTEUR DE ROMANS POLICIERS

JEAN-CHRISTOPHE PAILLE : UN AUTEUR DE ROMANS POLICIERS

Jean-Christophe Paillé lors du Salon du Livre de La Mothe Achard au mois de mai 2017 (copyright Olivier Blochet 2017) Je présente aujourd’hui Jean-Christophe Paillé : un auteur de romans policiers O.B : Bonjour Jean Christophe Paillé, présentez vous en quelques mots, quel est votre parcours, que faisiez-vous avant d’écrire ? J-C.P : Je m
SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE

SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE

Solveig Le Coze - Salon de Chasseneuil sur Bonnieure le 25 septembre 2016 (copyright Olivier Blochet). Je présente aujourd’hui Solveig LE COZE : auteure O.B : Bonjour Solveig Le Coze, pouvez-vous vous présenter en quelques mots, quel est votre parcours, que faisiez-vous avant d’écrire ? S.L-C : Je suis née le 29 Septembre 1942, dans des con
LE BESTIAIRE TZIGANE : REPRESENTATION A JOUILLAT LE 20 MAI 2017

LE BESTIAIRE TZIGANE : REPRESENTATION A JOUILLAT LE 20 MAI 2017

Après une première représentation à Bonnat le 6 mai 2017, une seconde représentation du "Bestiaire Tzigane" aura lieu le samedi 20 mai 2017 à Jouillat dans la Creuse; Il s'agit de l'adaptation pour le théatre pour enfants de plusieurs contes et légendes Tziganes dont trois sont issus de mon livre "Contes, Légendes & Chroniques Tsiganes" pa
AH LES POULES SANS PONTE

AH LES POULES SANS PONTE

On croise dans la rue toutes sortes de personne. Hier, j’en ai vu deux qui avaient, comme l’on dit, la bouche en cul de poule. En parlant, elles arrondissaient leurs lèvres comme si elles allaient pondre un oeuf. Je les ai regardées un temps puis lassé de leur verbiage, j’ai regardé par terre pour voir si elles l’avaient pondu de craint
AH ! REGARDER BOULEVARD DU PALAIS

AH ! REGARDER BOULEVARD DU PALAIS

Qu’est ce donc que ce Boulevard du Palais ? Une juge, amoureuse d’un poivrot, incapable de devenir enfin un homme et qui pleurniche dans l’alcool la mort de son enfant ! Écoeurant. Ce personnage veut nous entraîner dans son univers morbide. Il me dégoûte chaque fois qu’il porte sa bouteille d’alcool à sa bouche. Ce pleurnichard vous
Sonnet 40

Sonnet 40

Take all my loves, my love, yea take them all;What hast thou then more than thou hadst before?No love, my love, that thou mayst true love call;All mine was thine, before thou hadst this more. Then, if for my love, thou my love receivest,I cannot blame thee, for my love thou usest;But yet be blam'd, if thou thy self deceivestBy wilful taste of what
Je suis débordé donc je suis : comment ne plus vivre le temps ?

Je suis débordé donc je suis : comment ne plus vivre le temps ?

Toujours parer au plus pressé, ce pressé qui s’empare de nous ? Tout n’est plus qu’échéance fixe et date limite ? Pressés et stressés ? De partout. Pressés oui, mais par qui pressés ? Et comme un citron pressé, tous pressurisés ? Tout le temps. Stressés comme une tresse qui figure les chaînes de nos esclavages. Partout et tout le
Sonnet 36

Sonnet 36

D'autres inséparables. Let me confess that we two must be twain,although our undivided loves are one:So shall those blots that do with me remain,without thy help, by me be borne alone.In our two loves there is but one respect,though in our lives a separable spite,which though it alter not love's sole effect,yet doth it steal sweet hours from love'
Demi-sommeil ?

Demi-sommeil ?

Comme si nous ne pouvions faire les choses en entier. Demi-sommeil, avec les images hypnagogiques qui accompagnent cet opiaçâge de l’attention. Puisque demi sommeil c’est un peu demi rêve, c’est un engourdissement torpide, c’est la télépathie de l’immensité sans paroles. Un écho de se trouver à la frontière d’un monde inconnu q
Sonnet 31

Sonnet 31

Cupidon, l'amour, toujours... Thy bosom is endeared with all hearts,Which I by lacking have supposed dead;And there reigns Love, and all Love's loving parts,And all those friends which I thought buried.How many a holy and obsequious tearHath dear religious love stol'n from mine eye,As interest of the dead, which now appearBut things removed that hi
De l’autre côté du miroir (2)

De l’autre côté du miroir (2)

Le mieux c’est toujours mieux. C’est son net avantage. Et en ce qui concerne l’autre côté du miroir ? Afin de faire court, (puisque c’est tellement plus) : de l’autre côté du miroir, c’est l’espace de toutes les expériences incarnées comme de tous les flashes mentaux…durables. Le lieu des véritables trésors existentiels. Un
concours de nouvelles 2017

concours de nouvelles 2017

Pour la quatrième année, le concours de nouvelles de Clair de Plume 34 en partenariat avec les Autmon'halles sur le thème : nomadisme Un jury indépendant REGLEMENT DU CONCOURS DE NOUVELLE 2017 ORGANISÉ PAR L’ASSOCIATION CLAIR DE PLUME 34 En partenariat avec les Automn’halles de Sète Jury indépendant Ce concours s’adresse à toutes les
Ho ! il pleut des mots !

Ho ! il pleut des mots !

Après une année sabbatique, nous repartons vers de nouvelles aventures tous les dimanches matins à Vic la Gardiole Les écrivains intéressés peuvent demander des renseignements et s'inscrire via la messagerie de l'association assosclairdeplume34@gmail.com La participation est gratuite
"Dis-moi dix mots"... sur la toile

"Dis-moi dix mots"... sur la toile

A l'occasion de la semaine de la Francophonie qui aura lieu du 18 au 26 Mars 2017, on nous propose 10 mots autour d'un thème et cette année c'est la toile, internet. A nous d'en faire un texte et de mettre en valeur la langue française... J'y ai donc participé avec plaisir pour l'association "Saint-Malo/ Québec" à qui j'ai proposé de découv
Bastangages

Bastangages

Bastangages ? Il en faut lorsque les mots chancellent, titubent, dérapent, perdent pied. N’ont plus de sol solide. Un bastingage - de quoi se raccrocher loin du bastringue de l’océan en démesures fracassées. Flottements de toute la flotte qui flotte sur elle-même…Vacarme des lames, vacarme des lamelles de mots. Toutes ces vagues comme le
Sonnet 26

Sonnet 26

Lord of my love, to whom in vassalageThy merit hath my duty strongly knit,To thee I send this written embassage,To witness duty, not to show my wit: Duty so great, which wit so poor as mineMay make seem bare, in wanting words to show it,But that I hope some good conceit of thineIn thy soul's thought, all naked, will bestow it: Till whatsoever star
Les choses qui se paient ne sont que des choses médiocres ?

Les choses qui se paient ne sont que des choses médiocres ?

La beauté de la vie est une gratuité absolue, à arracher les larmes de bonheur. Et puis, ce qui est considéré comme « bonnes affaires » dérivent souvent comme un poison insidieux qui empêchera tout le déploiement tranquille de votre vie. Oui plus les choses sont médiocres, plus elles se paient cher. Ce sont du moins les conclusions d’u
Le départ d'une grande artiste, d'une grande dame

Le départ d'une grande artiste, d'une grande dame

Aujourd'hui nous venons de perdre une amie. Une grande âme, une grande dame; une grande artiste. Tu es retournée vers les étoiles. Au revoir Sylvia, pas adieu. Comment dire la douleur que tu nous laisses ? Tu emporteS avec toi un bout de notre coeur, un lambeau de nos souvenirs accorché aux épines du temps qui n'épargne personne, pas même le
Romance espagnole de :  Hélène LYB

Romance espagnole de : Hélène LYB

Voici enfin la nouvelle tant attendue lauréate du CONCOURS de NOUVELLES 2016 Romance espagnole En arrivant à Barcelone tôt ce matin-là, je me suis tout de suite rendu à l’hôtel Regina, situé dans la rue Bergara, non loin de la Place de Catalogne, où j’avais retenu une chambre. Je le choisis par facilité car il semblait moderne et confo
Femme d’Afrique

Femme d’Afrique

L’Afrique des merveilles Merveilles, tes enfants, femmes merveilles En elle tu existes comme dans vie mort présent En elle tu vis malgré cendre Your women brave and so courageous Courageous is in here blood Tigresse lionne face à l’adversité Tendre, sensualité d’ébène front of beauty Beauty, black beauty, naturelle tu es Beauté est to
A Sète, le théâtre n'en finit pas de nous étonner : Quai des docs

A Sète, le théâtre n'en finit pas de nous étonner : Quai des docs

Quais des docs Une nouvelle association vient de voir le jour à Sète : Quais des docs. Quais des docs a pour objet la diffusion de films documentaires à Sète, et dans les environs, en favorisant des rencontres entre réalisateurs ou membres de l’équipe technique (image, son, montage…) et le public lors de projections-débats. Des échanges
Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

Qui garde l’esprit ouvert multiplie les chances de recevoir les meilleures surprises. L’esprit libre et ouvert agrandit tout. La curiosité demeure une cure exceptionnelle, une excellente cure qui nous garde sain dans le cœur et dans la tête. Cette cure nous pouvons nous en curieux tout le temps. Cassons donc toutes les routines qui tuent, su
Seulement Chez moi, Afrique

Seulement Chez moi, Afrique

Afrique, la Fierté de mes Pères Seulement chez moi, on se retrouve Riche, tu es, Belle, ton nom Douce la douceur de la Mère Riche de par sa richesse du sol Riche de par sa richesse des cœurs Ces cœurs vaillants, ces âmes déterminées De par ton Histoire, tu fais trembler De par tes coups, tu t’es relevée Bénie tu l’es, unique tu l’as
Histoire de saint Valentin

Histoire de saint Valentin

Demain c'est la saint Valentin, il le sait bien mais n'y peut rien. De toutes les façons, il n'a pas de cavalière.Ça fait deux jours déjà qu'il n'a rien eu à se mettre sous la dent.C'est triste, c'est dur.Il essaie quand même de rester la tête haute.Son ventre ne cesse de bourdonner.Dans son esprit, il cherche mille et une astuces pour se r
Viennent de paraître  à Clair de Plume 34

Viennent de paraître à Clair de Plume 34

En corps inconnu de Béatrice Galvan Thriller Suite à un accident de la route, une patiente se réveille amnésique dans une clinique de Montpellier. Son entourage l’appelle Lisa Simonet, elle aurait dix-sept ans. Pourtant, les souvenirs qui lui reviennent sont ceux de Florence Duprés, une mère de famille. Pourquoi cette dualité en elle? Et p
Y a-t-il une langue qui rende plus heureux ?  (1)

Y a-t-il une langue qui rende plus heureux ? (1)

Le bonheur parle-t-il dans un langage spécial ? De nombreux débats fleurissent autour du langage depuis quelques années. Aucun écho sérieux dans les médias mainstream. Et s’il y en a c’est toujours sur un point très anecdotique. Et sans jamais pouvoir se situer dans le corpus global. Autant dire que tant que nous demeurons à la superfic
J’aime noël parce qu’il m’enguirlande ?

J’aime noël parce qu’il m’enguirlande ?

Vitre vite vite vitre…notre papier d’hier nous a valu les pires des engueulades, nous an avons encore des étoiles dans les yeux. D’être un peu pâteux, d’avoir été trop gourmands (est-ce pour cela que l’on nous gourmande ?), rend plus difficile la tâche de comprendre et de répondre à bon escient. Comme sur des essieux. Et qu’on n
L’extrémois Trémois !

L’extrémois Trémois !

Est-il possible en quelques traits de faire naître une toute autre réalité ? Quelques traits de crayons et cette inconnue réalité surgit dans une incroyable présence ? Et ce qui n’existait pas (avant l’artiste) va s’incarner infiniment plus que des tas de routines que nous ne voyions même plus ? Soit - après avoir rencontré ces créa
Depuis, je parle toujours à voix haute… mais pour chanter !

Depuis, je parle toujours à voix haute… mais pour chanter !

Se parler à soi ? Oui mais à haute voix ! Après tout, tout le monde se parle à soi-même mais dans le silence intime. Alors pourquoi…en parler ? C’est que soliloquer à haute voix serait très bon. Pour la santé et pour exister : afin oui de faire émerger son génie personnel. Autant que pour consolider les apprentissages, ou organiser se
Nos écrivains aiment les ballons

Nos écrivains aiment les ballons

On le savait déjà pour le foot avec Daniel Monteil et son livre "Et le ballon sera toujours rond" Maintenant, voilà, il n'est pas le seul à aimer le ballon, mais pas le même et notre ami Jean-Marc Gomez auteur de "Un jour je suis mort" nous propose sa rubrique Rugby et nous fait par des nouvelles des stades Fin de série pour Montpellier. Apr
Résuralisme ?

Résuralisme ?

La réalité restera à jamais un mystère. Et donc à chaque fois que nous tentons de la comprendre, de s’y enfoncer, de la découvrir encore et encore – nous nous élargissons. Nous devenons plus pratiques – et cela se pratique toujours plus en grand. Bref, nous sommes dans le coup. Carrément. Là le « Résuralisme » – demande à être
Tous les arts en gigantesques co-opératives ?

Tous les arts en gigantesques co-opératives ?

Qui ne produit pas d’idées est bien trop attaché à un mot. Ici, le mot « coopérative » c’est afin de suggérer une orientation économique non équivoque. Dans le déroulement du texte des expressions mieux appropriées viendront préciser le concept visé par ce post. C’est sûr. … De plus – c’est comme une fable des temps modern
ateliers d'écriture

ateliers d'écriture

Les ateliers d'écriture reprendront le 12 septembre pour les écrivains confirmés et le 14 septembre pour les écrivains amateurs Vous pouvez vous inscrire sur assosclairdeplume34@gmail.com ou tel au 06 09 5 26 96 Merci de laisser un message sur le téléphone pour qu'on vous rappelle
Les nouveautés de Clair de Plume34

Les nouveautés de Clair de Plume34

Parutions août 2016 Bernadette Boissié-Dubus : Femmes hors contrôle Daniel Monteil : et le ballon sera toujours rond Joseph Teyssier : Ma muse en vadrouille Any Alix Brouilhet Davidson : 1786... Un Ecossais à Bordeaux Pour commander Rendez-vous sur notre imprimeur diffuseur http://www.lulu.com/shop/boissi%C3%A9-dubus-bernadette/femmes-hors-cont
Et de fil en aiguille…les lupins les lapins les lopins

Et de fil en aiguille…les lupins les lapins les lopins

Comme à l’accoutumée non costumée – le texte textilisé va nous proposer tout un voyage complet dans le domaine des possibles toujours plus immenses …dès que nous nous mettons oui à les essayer ! Les changements d’ambiances c’est ce qui plait aux vrais voyageurs. Aussi, plusieurs séances d’affluences d’ambiances vont se succéde
Absolu : l'ab-soluble ?

Absolu : l'ab-soluble ?

Toute solution serait ce qui est soluble ? Mais soluble dans quoi ? Le terrain précèderait le phénomène ? Le virus ne viendrait pas du réel ? Etc. La « gradation naturelle » des évènements devient ce qui doit remplacer le mot hiérarchie devenu bien trop destructeur ? Tout le monde (ou presque) aime le mot hiérarchie parce que …elle/il
DARK SECRETS : luxe,magouilles et politique

DARK SECRETS : luxe,magouilles et politique

Dans le chapitre 9 " L'insaisissable Dias Bolic ", vous prenez un malin plaisir à nous faire entrevoir les réalités de la corruption à haut niveau,cela est t'il un partie pris dans votre roman? A.S : Oui,tout à fait, outre le fait de faire évoluer Dias dans ces sphères qui échappent totalement aux services qui leur sont subordonnés, je dé