Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Terraformation de Mars : les étapes à suivre (4)

Cette dernière partie synthétise les théories adéquates qui permettraient de savoir comment développer à grande échelle et rapidement la création de la vie et la diffusion de l'oxygène. Ainsi, peut-être pourrions-nous enfin connaître une faune et une flore martiennes similaires à celle de notre planète. Si c'est le cas, alors l'homme aura réussi la terraformation de Mars et le "Bonjour, un ticket pour immigrer sur Mars" ne sera que pure routine.

Troisième étape : la quête de la vie Bien que Mars ressemble plus à une planète bleue, il n'y a par contre toujours pas d'oxygène et la température moyenne annuelle, bien qu'elle continue doucement à se réchauffer, reste cependant proche de 0°C. Toutefois, il existe sur Terre des micro-organismes très résistants capables de supporter les conditions les plus extrêmes : acidité, salinité, température très basse, tels que les Cyanobactéries qui produisent du dioxygène à partir du CO2. Il est fort probable que seules ces bactéries soient capables de survivre à la nouvelle planète Mars sans oxygène. Mais une fois cette étape franchie, il sera alors possible d'accumuler de nouveaux organismes comme les algues, les mousses et les lichens qui à leur tour rejetteront de l'oxygène. C'est alors un effet boule de neige qui se produit, la quantité, une fois suffisante permettra enfin aux végétaux "lourds" de s'implanter sur les terres martiennes qui vont totalement transformer le paysage désertique et offrir aux animaux et aux insectes une nouvelle place propice à leur développement. La production et la propagation de l'oxygène sont un processus extrêmement lent et délicat qui pourrait s'étaler sur 100 000 ans pour que le taux d'O2 soit à peu près équivalent à celle de la Terre. Qu'est-ce qui se passe ? Le rejet d'oxygène et d'azote dans l'atmosphère va rendre bleu la couleur de l'atmosphère, le ciel martien comme sur la Terre sera bleu. Les premiers végétaux implantés n'auront sans cesse d'évoluer pour englober la planète de forêts luxuriantes et faire grimper davantage le taux d'oxygène. La deuxième planète bleue est alors prête à accueillir et développer sa propre biodiversité. La mission "terraforming" est enfin terminée. Bien que tout ceci reste très "science-fiction", les scientifiques, fortement inquiets des menaces de la biodiversité qui pèsent sur notre planète, s'intéressent de plus en plus à cette notion et plusieurs expériences ont déjà été faites. La terraformation est donc belle et bien devenue une notion scientifique.

Articles de la même catégorie Astronomie & espace

Bien utiliser le site Cieletespace.fr

Bien utiliser le site Cieletespace.fr

Le site Cieletespace.fr. Ce site est un recueil d'articles et données sur l'astronomie édité par l'Association française d'Astronomie avec un copyright. Dans la première étape sera présenté ce site, dans la deuxième, son fonctionnement.
La planète Mars : ce qu'il faut connaître

La planète Mars : ce qu'il faut connaître

Mars, la planète rouge, est la quatrième planète du système solaire. Elle est plus petite que la Terre et son atmosphère est presque inexistante. Son observation est ancienne, mais les détails de sa surface sont restés longtemps une énigme. Sa structure et sa cartographie commencent à être bien connues grâce à l'envoi de nombreuses sondes et de robots explorateurs.
Comment fonctionnent les éclipses solaires et lunaires ?

Comment fonctionnent les éclipses solaires et lunaires ?

Comment fonctionnent les éclipses solaires et lunaires ? Les éclipses, qui ont tant terrorisé les personnes de l'Antiquité, sont de simples phénomènes naturels. Dans une première étape, sera développée l'éclipse du Soleil, dans une deuxième, l'éclipse de la Lune.
Où trouver une lunette astronomique au meilleur prix ? (adresses, bons plans)

Où trouver une lunette astronomique au meilleur prix ? (adresses, bons plans)

Les lunettes astronomiques permettent d’observer le ciel et les étoiles. La lunette astronomique, également appelée réfracteur, est constituée d’un assemblage de lentilles de verre qui forme un système optique homogène qui va servir à réfracter la lumière provenant d’un corps distant pour la transmettre sur un foyer dans lequel l’image astronomique en question se trouvera agrandie par un oculaire.