En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Serge Letchimy : biographie

Serge Letchimy est un homme politique français qui est né le 13 janvier 1953 en Martinique, au Gros-Morne. Il est notamment en faveur de l'autonomie de la Martinique, et il a réalisé un parcours sans faute en étant maire de la ville de Fort de France entre 2001 et 2010. Voici sa vie privée et sa carrière politique.

Sa vie privée

Letchimy Serge a réalisé des études littéraire et obtenue une licence en géographie. Il a ensuite continué à la Sorbonne par un doctorat en urbanisme qu'il a décroché en 1984. Sa profession d'origine est urbaniste, et il était directeur général de la SEMAFF, c'est-à-dire la "société d'économie mixte d'aménagement de Fort-de-France". Serge Letchimy a mené la SEMAFF entre les années 1988 et 2000. Cette entreprise a d'ailleurs reçu une récompense en 1999 : le SEM d'Or. Il a aussi écrit deux livres : - Le premier en 1992 qui s'intitule "De l'habitat précaire à la ville : l'exemple martiniquais".
- Le second en 2002 est "Discours sur l'Autonomie".

Sa carrière politique

Serge Letchimy est un membre du PPM, le parti progressiste martiniquais. Il devient maire de Fort-de-France en 2001 après Aimé Césaire. Il devient ensuite conseiller général du sixième canton de Fort-de-France entre les années 1992 et 2004. Il est aussi président de la CACEM, la Communauté d'agglomération du Centre de la Martinique entre 2001 et 2008, ainsi que conseiller régional en mars 2004, mais il ne l'est resté que 3 jours à cause du cumul des mandats. En octobre 2005, Serge Letchimy devient président du PPM lors du dix-septième congrès du parti. Serge Letchimy devient député de la Martinique suite à sa victoire aux élections législatives de 2007 avec 68% des voix. Il est ainsi à l'Assemblée nationale, dans le groupe socialiste. En 2008, il est réélu Maire avec plus de 80% des voix. En 2010 sa liste remporte les élections régionales et il dirige le conseil régional de Martinique. Il a élu président du conseil régional en 2010, mais a laissé le poste à son adjoint pour ne pas cumuler trop de mandats. Il a proposé une loi en janvier 2011 sur l'habitat informel après le rapport qu'il avait réalisé fin 2009 sur les habitations insalubres en Outre-Mer.

Articles de la même catégorie People

Alain Marleix : biographie

Alain Marleix : biographie

Homme politique peu connu, bien qu'ayant été Ministre, Alain Marleix, est pourtant l’un des hommes de l’ombre les plus importants de la majorité actuelle. Fin connaisseur de la carte électorale, c’est sa discrétion qui fait sa force. Né en 1946, il a embrassé sur le tard la carrière politique.
Catherine Trautmann : biographie

Catherine Trautmann : biographie

Membre du Parti socialiste, Catherine Trautmann est une femme politique française née le 15 janvier 1951 à Strasbourg. Spécialisée en langue et littérature copte, elle a occupé de nombreuses fonctions ministérielles et parlementaires. Fortement impliquée dans l'action culturelle, en 1989, elle est responsable de l'ouverture du Palais de Tokyo.
Francois Léotard : biographie

Francois Léotard : biographie

Francois Léotard est un homme politique français centriste né le 26 mars 1942 à Cannes dans les Alpes-Maritimes. Il a notamment occupé les fonctions de député de la 2ème circonscription du Var, le poste de Ministre de la culture et de la communication, député de la 5ème circonscription du Var, Ministre de la défense et président de l'UDF (Union pour la Démocratie Française). Voici une courte bio.
Catherine Pelletier alias Supernana : biographie

Catherine Pelletier alias Supernana : biographie

Supernana, une figure mythique du monde des "radios libres", de son véritable nom Catherine Pelletier, est morte à 53 ans après un passage remarqué dans l’univers de la radio. Elle fut l’une des pionnières des radios qui osèrent défier l’État, lorsqu’avant 1981, il détenait le monopole de la diffusion. Ses fans se souviennent de ses éclats intempestifs et de sa voix particulière : chaude, érotique et provocante.