Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Régis Mouton-Duvernet : biographie

Si vous avez déjà eu l'occasion de vous balader à Paris, peut-être avez-vous emprunté le métro Mouton-Duvernet ou bien avez-vous arpenté la rue du même nom dans le quatorzième arrondissement. Mais savez-vous qui était Monton-Duvernet de son nom complet Régis-Bathélemy Mouton-Duvernay ? Sinon, cet article est là pour vous présenter ce général de l'armée napoléonienne.

Biographie

Régis Mouton-Duvernet est un général français né en mai 1770 au Puy en Velay et mort en juillet 1816 à Lyon. Montrant peu de gôut pour les études, Régis Mouton-Duvernet s'engage à 19 ans et sert dans un premier temps dans les colonies et en particulier en Guadeloupe. Il participa à toutes les guerres qui se déroulèrent durant la Révolution et sous l'Empire. Il partit ensuite faire la guerre en Italie et se distingua tout particulièrement lors de la bataille d'Arcole où il fut blessé. Il est fait commandant de la Légion d'honneur en 1812, mais il fut fait prisonnier lors de la capitulation de Dresde en 1813. Il ne fut libéré qu'en mai 1814. Régis Mouton-Duvernet se rallie à Napoléon lors de la guerre des cent jours et il est envoyé à Lyon, puis en Provence et en Haute-Loire pour y rétablir l'ordre. Il est nommé durant cette période membre de la chambre des représentants comme député de cette dernière. Ayant su gagner l'estime de l'empereur, celui-ci le fait Baron. Il s'oppose au retour des Bourbons sur le trône et devient traître au roi le 24 juillet 1815. Il n'aura alors d'autre choix que de se cacher pendant un an chez son ami, Monsieur de Meaux. Il se rend en 1815 et le conseil de guerre le condamne à mort le 15 juillet 1816. Régis Monton-Duvernet est fusillé le 27 juillet 1816 à Lyon malgré l'intercession de sa femme auprès du roi.

La reconnaissance posthume

Après sa mort, sa famille lui élève un monument à Lyon au cimetière du Loyasse, mais surtout, après sa mort Napoléon légua à ses enfants 100000 francs. Le maire de Lyon, Édouard Herriot baptisa la rue qui abritait le tribunal militaire de Lyon, rue Mouton-Duvernet. À Paris, il existe une rue et une station de métro Mouton-Duvernet, située dans le quartier d'Alésia.

Articles de la même catégorie Histoire

Action du conseil général de Haute-Marne : culture et patrimoine

Action du conseil général de Haute-Marne : culture et patrimoine

Le Conseil général est l'organe qui gère toute la vie départementale, depuis les lois de décentralisation de 1982 et 2005. Ainsi, petit à petit, le Département s'est vu confier la gestion des routes, de l'éducation, de la santé, etc. Le Conseil général de Haute-Marne s'est lancé dans d'autres actions sur l'ensemble de son territoire : la culture et le patrimoine, par exemple.
Histoire du plus petit homme du monde inscrit au Guiness des records

Histoire du plus petit homme du monde inscrit au Guiness des records

Junrey Balawing a l'honneur d'être déclaré l'homme le plus petit du monde dans le dernier Guiness des records. Ce jeune philippin de 18 ans a une taille de 59,93cm et aucun médecin ne peut expliquer la raison de son arrêt de croissance à l'âge de 2 ans. Du haut de sa mesure, il supplante le record précédent détenu par un népalais de 67,08cm.
Guerre du Liban : chronologie et explications

Guerre du Liban : chronologie et explications

La guerre au Liban, qui opposera Phalangistes et Libanais, durera 15 ans, de 1975 à 1990. De 1990 à nos jours, la paix est toujours sur un fil du rasoir. Les tensions accumulées peuvent à tout moment plonger l'État du Liban dans le chaos. Afin de mieux comprendre les tenants et aboutissements, voici une chronologie qui retrace les moments importants de ce conflit.