En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Qu'est-ce que la médecine légale ?

Au carrefour du droit et de la médecine, la médecine légale est une spécialité de la médecine. Le médecin légiste travaille, en collaboration avec la justice, afin de déterminer les causes d'une mort suspecte, d'évaluer les séquelles d'accident ou de coups et blessures. Après avoir décrit ce qu'est la médecine légale, nous vous présenterons le parcours pour devenir médecin légiste.

La médecine légale : fonctions et tâches

La médecine légale intervient à la demande d'une autorité judiciaire tel que le tribunal correctionnel, le tribunal de police, le tribunal civil. Le médecin légiste, en tant que spécialiste de la médecine légale, effectue alors une expertise médico-légale. Son travail consiste à fournir aux instances judiciaires toutes informations médicales suite à un décès, un accident, une agression, une maladie, ou une opération. Dans le cas d'une mort suspecte, le médecin légiste va pratiquer une autopsie afin de déterminer les causes de la mort, et établir, le plus précisément possible, la date et l'heure du décès. L'autopsie se pratique en ouvrant et examinant le cadavre. Des analyses chimiques, biologiques et toxicologiques sont aussi effectuées. La médecine légale ne concerne pas que les morts, mais s'intéresse aussi aux vivants. En effet, le médecin légiste peut être sollicité pour évaluer l'état et les séquelles de blessures faites à la suite d'accidents ou d'affaires de mœurs. Le médecin légiste travaille dans un institut médico-légal ou à la morgue d'hôpital. Il passe aussi beaucoup de temps à l'extérieur sur les scènes d'accidents, d'agressions ou de crimes. Proche de la police scientifique, il peut être appelé à témoigner en tant qu'expert lors d'un procès.

Devenir médecin légiste

Plusieurs années d'études universitaires sont nécessaires pour former un médecin légiste. Il faut, en premier lieu, faire des études médicales et franchir les six années de formation initiale. Des épreuves classantes nationales (ECN) permettent, ensuite, de choisir sa spécialité en fonction de ses résultats. La spécialité médecine légale se fait sur quatre ans et débouche sur un diplôme d'études spécialisées (DES). Le futur praticien peut ensuite préparer le DESC (diplôme d'études spécialisées complémentaire) de médecine légale et d'expertises médicales. Le DESC de médecine légale est une formation pratique avec la participation à des autopsies et à des expertises médico-légales. Des cours théoriques sont aussi dispensés sur la thanatologie, les aspects médicaux des agressions, la toxicologie, les aspects médico-légaux de la sexualité, les expertises médico-légales, etc. Le médecin légiste peut, comme tout médecin spécialiste, occuper les postes d'enseignants et de chef de service dans les services hospitaliers. Il peut aussi devenir expert en criminologie.

Articles de la même catégorie Sciences humaines

Ranucci : biographie

Ranucci : biographie

Christian Ranucci a été exécuté, en France, en 1976. Accusé du meurtre de la petite Marie-Dolorès Rambla le 03 juin 1974, la peine de mort fut requise et appliquée. La polémique continue aujourd'hui encore, basée sur un dossier épineux, mais surtout, sur le manque de preuves directes.
Plan de cohésion sociale : quels en sont les acteurs ?

Plan de cohésion sociale : quels en sont les acteurs ?

La cohésion sociale est un terme utilisé en science politique, sociologie et politique sociale pour décrire les obligations ou «colle» qui rassemblent les gens dans la société, en particulier dans le contexte de la diversité culturelle. La cohésion sociale est une notion à multiples facettes couvrant de nombreux types de phénomènes sociaux. Il est associé à des théories du fonctionnalisme structurel sociologique et conservatisme politique.
Voyant professionnel : le guide complet (études, compétences, salaire)

Voyant professionnel : le guide complet (études, compétences, salaire)

Autorisée en France depuis 1994, la voyance consiste à donner un avis à des clients au moyen de procédés variables sans obligation de faire des prédictions qui se vérifient. Pour exercer cette activité de manière professionnelle (et en vivre), il existe de nombreuses techniques basées sur la psychologie ainsi que sur des compétences pratiques qu'il est indispensable d'acquérir, comme nous allons le voir à présent.
Gilbert Collard : biographie

Gilbert Collard : biographie

Gilbert Collard, mieux connu comme le maître Collard, est un avocat du barreau de Marseille et également un écrivain. Il est devenu aujourd'hui un des avocats les plus médiatisés en France, notamment pour son implication dans des affaires telles que l'affaire Festina ou Patrice Alègre. Cependant, dans le monde des avocats, il ne jouit pas d'une aussi grande côte de popularité qu'il ne possède auprès des médias.