En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Qu'est-ce que la médecine légale ?

Au carrefour du droit et de la médecine, la médecine légale est une spécialité de la médecine. Le médecin légiste travaille, en collaboration avec la justice, afin de déterminer les causes d'une mort suspecte, d'évaluer les séquelles d'accident ou de coups et blessures. Après avoir décrit ce qu'est la médecine légale, nous vous présenterons le parcours pour devenir médecin légiste.

La médecine légale : fonctions et tâches

La médecine légale intervient à la demande d'une autorité judiciaire tel que le tribunal correctionnel, le tribunal de police, le tribunal civil. Le médecin légiste, en tant que spécialiste de la médecine légale, effectue alors une expertise médico-légale. Son travail consiste à fournir aux instances judiciaires toutes informations médicales suite à un décès, un accident, une agression, une maladie, ou une opération. Dans le cas d'une mort suspecte, le médecin légiste va pratiquer une autopsie afin de déterminer les causes de la mort, et établir, le plus précisément possible, la date et l'heure du décès. L'autopsie se pratique en ouvrant et examinant le cadavre. Des analyses chimiques, biologiques et toxicologiques sont aussi effectuées. La médecine légale ne concerne pas que les morts, mais s'intéresse aussi aux vivants. En effet, le médecin légiste peut être sollicité pour évaluer l'état et les séquelles de blessures faites à la suite d'accidents ou d'affaires de mœurs. Le médecin légiste travaille dans un institut médico-légal ou à la morgue d'hôpital. Il passe aussi beaucoup de temps à l'extérieur sur les scènes d'accidents, d'agressions ou de crimes. Proche de la police scientifique, il peut être appelé à témoigner en tant qu'expert lors d'un procès.

Devenir médecin légiste

Plusieurs années d'études universitaires sont nécessaires pour former un médecin légiste. Il faut, en premier lieu, faire des études médicales et franchir les six années de formation initiale. Des épreuves classantes nationales (ECN) permettent, ensuite, de choisir sa spécialité en fonction de ses résultats. La spécialité médecine légale se fait sur quatre ans et débouche sur un diplôme d'études spécialisées (DES). Le futur praticien peut ensuite préparer le DESC (diplôme d'études spécialisées complémentaire) de médecine légale et d'expertises médicales. Le DESC de médecine légale est une formation pratique avec la participation à des autopsies et à des expertises médico-légales. Des cours théoriques sont aussi dispensés sur la thanatologie, les aspects médicaux des agressions, la toxicologie, les aspects médico-légaux de la sexualité, les expertises médico-légales, etc. Le médecin légiste peut, comme tout médecin spécialiste, occuper les postes d'enseignants et de chef de service dans les services hospitaliers. Il peut aussi devenir expert en criminologie.

Articles de la même catégorie Sciences humaines

Eva Joly : biographie

Eva Joly : biographie

Eva Joly est de nationalité norvégienne. Elle acquiert la double nationalité après son mariage avec un français, en 1967. Elle est bien connue dans les milieux politiques français, surtout avec l'affaire Elf. Elle est née le 5 décembre 1943, à Oslo (Norvège), dans un quartier pauvre. Son nom de jeune fille est Gro Éva Farseth.
Tout savoir sur l'Al Fajr

Tout savoir sur l'Al Fajr

Le terme Al Fajr peut avoir plusieurs significations selon qu’on l’utilise dans son sens linguistique, religieux ou autre. Nous essayons dans la suite de rappeler les principales utilisations de ce terme, en faisant l’accent sur sa désignation pour une prière islamique.
Tarot de Marseille : comprendre ses secrets pour mieux le déchiffrer

Tarot de Marseille : comprendre ses secrets pour mieux le déchiffrer

Le tarot de Marseille est le plus connu des jeux divinatoires qui proposent de nombreuses méthodes d'interprétations aussi bien pour aller à la rencontre de son âme, que pour connaître l'avenir. Le jeu est composé d'arcanes qui signifient secrets. Autrefois, les lames du tarot s’appelaient mystères et étaient fabriquées dans des bandes de bois. Voyons comment comprendre les secrets du tarot de Marseille.