Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Quelles sont les séries B américaines ?

Bien que le terme "Série B" porte une connotation plutôt péjorative, les films qu'il qualifie sont variés et peuvent être très mauvais pour certains ou constituer d'agréables surprises pour d'autres. Dans cet article, vous trouverez une définition du terme "série B" et ses origines, ainsi que plusieurs œuvres américaines de ce genre très particulier qui compte de nombreux fans.

Qu'est-ce qu’un film de série B ?

A l'origine, un film de "série B" désignait un long-métrage réalisé avec peu de moyens et des acteurs souvent inconnus. Ces films ne bénéficiaient pas de campagnes promotionnelles et leurs sorties étaient discrètes. Ils ne n’agissaient pas pour autant de "navets", comme le sous-entend parfois le terme de "série B". Certains bénéficiaient même de scénarios originaux et d'acteurs de qualité (comme c'est encore le cas aujourd'hui). Ce genre s'est fait connaître vers 1930 et connaîtra un certain succès jusqu'en 1950. Aujourd'hui, le terme "Série B" a pris une connotation plus péjorative et qualifie des films à petits budgets, sortis directement en DVD et parfois mal considérés par le grand public. Ces films sont souvent boudés par les critiques de cinéma également. On peut noter que le réalisateur Quentin Tarantino et les acteurs Jack Nicholson et George Clooney ont travaillé sur des films de séries B. Diffusés à la télé et parfois "à suivre", les films de séries B ne sont pas pour autant des séries télévisées.

Les films de séries B américains les plus connus

Des années 20 aux années 50 : Plusieurs films ont marqué les esprits durant cette période, parmi lesquels : - Pals of the Saddles, avec John Wayne (1938). - La Féline, avec Simone Simon (1942). - Vaudou, avec James Ellison et Frances Dee (1943). - En quatrième Vitesse, de Robert Aldrich (1955). - Le monstre des temps perdus, de Eugène Lourié (1953). Des années 60 aux années 80, quelques classiques : - La Petite Boutique des horreurs, de Roger Corman (1960). - Shock Corridor, avec Gene Evans (1963). - La Nuit des morts-vivants, de George Romero, le spécialiste du film de Zombies (1968). - Massacre à la tronçonneuse, de Tobe Hooper (1974). - L'attaque des tomates tueuses, avec George Clooney (1978). - Chromosome 3, de David Cronenberg (1979). Des années 80 à aujourd'hui : - Universial Soldier, avec Jean-Claude Van Damme (1992). - Ed Wood, de Tim Burton et avec Johnny Depp (1994). - Boulevard de la mort, de Quentin Tarantino (2007). - Rec, de Paco Plaza et Jaume Balagueró (2007).

Où voir des films de séries B ?

Si les films de séries B ne font que rarement l'objet d'une sortie en salles sur l'ensemble du territoire français, il est cependant possible de les visionner de plusieurs façons : - En achetant la version DVD/Blu Ray du film, - En louant le film via des services de VOD, à la télévision, les chaînes de la TNT en diffusent souvent.

Articles de la même catégorie Télévision

Quels sont les différents sites d'info sur l'actualité internationale ?

Quels sont les différents sites d'info sur l'actualité internationale ?

L'actualité internationale est un sujet si vaste qu'il est difficile d'en suivre l'information intégrale. Nous verrons, dans l'article suivant, les différentes possibilités qui s'offrent aux internautes. Après avoir vu quels sont les sites d'information "en temps réel", nous définirons quels sites proposent un travail journalistique plus abouti.
Loic Prigent : biographie

Loic Prigent : biographie

Loïc Prigent est un réalisateur français très connu. Il travaille dans l’univers de la mode. Aussi est-il connu pour ses films documentaires sur le milieu de la mode féminine. Quelques exemples de ses œuvres sont : Signé Chanel, Marc Jacobs et Le Jour d’avant. C’est en 2010 qu’il s’est attaqué pour la première fois au monde du vestiaire masculin. Voici sa biographie.
Laguna Beach : l'émission, son intérêt

Laguna Beach : l'émission, son intérêt

Programme de tv-réalité de MTV, diffusé de 2004 à 2006, Laguna Beach se voulait une réponse aux fictions pour jeunes, décrivant une bande d’amis fortunés, comme les Beverly Hills et autres Newport Beach. Relativement populaire, la série a néanmoins été remplacée, au terme de sa troisième saison, par deux programmes dérivés, The Hills et Newport Harbor, au succès plus inégal.