Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Quelles démarches pour un déménagement ?

Déménager n’est pas seulement changer de domicile. Cela implique également un certain nombre de papiers à faire et certaines formalités à accomplir pour que les différents services puissent continuer à vous contacter à votre nouvelle adresse comme pour les impôts, la banque et tous les autres services publics.

Les services publics

Avant de laisser votre logement, il faut prendre rendez-vous avec un agent EDF pour résilier le contrat de fourniture d’électricité et procéder au relever des compteurs. Le solde à acquitter vous parviendra ensuite à votre nouvelle adresse. La même action est à faire auprès du fournisseur d'eau, sauf, ordinairement, vous habitez un logement collectif. Si vous établissez un ordre de réexpédition à La Poste, celle-ci garantira ce service pendant un an maximum.

Les papiers

Il est possible demander la modification de l'adresse indiquée sur votre carte d'identité, votre permis de conduire, mais ce n'est pas obligatoire. Néanmoins, la carte grise des véhicules doit perpétuellement citer la résidence actuelle du propriétaire. Vous nécessitez donc de solliciter à la sous-préfecture de votre nouveau domicile la transformation de votre carte grise. Cette formalité est gratuite et doit être réalisée dans le mois qui suit le déménagement. Pour la carte d'électeur, il suffit de s'inscrire sur les listes à la mairie de son nouveau domicile.

Les impôts

Il faut communiquer votre nouvelle adresse au centre des impôts de votre ancien domicile. L'année du déménagement, vous devrez payer les impôts dus au titre de l'année précédente. L'année suivante, vous percevrez une déclaration pré imprimée du centre des impôts de votre nouveau domicile. La taxe d'habitation est due par l’individu qui occupe le logement au 1er janvier de l'année considérée. Vous devrez donc l’acquitter l'année du déménagement, même si vous avez abandonné les lieux le 2 janvier. La taxe foncière doit être payée par le propriétaire du logement au 1er janvier de l'année considérée. Mais rien ne vous empêche de négocier avec l'acheteur un paiement au prorata. Pour faciliter ces démarches, vous pouvez aller sur le site Changement-adresse.gouv.fr. Votre changement d'adresse sera dès lors communiqué à un certain nombre d'organismes officiels (comme les impôts, la Caisse d'allocations familiales, etc.).

La scolarité

Si vos enfants sont scolarisés, il faut prévenir par lettre recommandée les établissements scolaires intéressés et leur solliciter un certificat de radiation.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Défiscalisation de l'entreprise : loi Girardin et loi Scellier

Défiscalisation de l'entreprise : loi Girardin et loi Scellier

L'un des soucis majeurs des entreprises françaises est de faire face à une fiscalité quelquefois lourde et souvent sévère pour les petites et moyennes entreprises. Ainsi, le poste d'impôts sur les sociétés est souvent un poste de dépense important qui vient grever la rentabilité d'une PME-PMI. L'article ci-dessous vous expose deux régimes de défiscalisation : la loi Girardin et la loi Sceliier.
La valeur des timbres fiscaux : que fait-il savoir ? (conseils)

La valeur des timbres fiscaux : que fait-il savoir ? (conseils)

Même si son utilité fut grande au XIXe siècle, notamment pour les impôts, le timbre fiscal sert surtout aujourd'hui à régler les amendes ou payer des documents officiels. Mais saviez-vous qu'il existe en réalité sous deux formes distinctes ? Voici ce qu'il vous faut savoir sur le timbre fiscal : sa valeur, son utilité, le moyen le plus simple de s'en procurer.
La fiscalité du PEP

La fiscalité du PEP

Le PEP est un plan d'épargne populaire. Il s'agit d'un produit bancaire qui a longtemps été proposé et qui présentait des avantages fiscaux indéniables. Depuis le 25 septembre 2003, il n'est plus désormais possible, de souscrire un PEP, mais il est possible de continuer à alimenter un support encore ouvert. L'article ci-dessous vous expose, les différents points fiscaux à connaître sur le PEP.
Crédit d'impôt recherche (CIR) : qui peut en bénéficier et comment ?

Crédit d'impôt recherche (CIR) : qui peut en bénéficier et comment ?

Le crédit d'impôt recherche (CIR) est un crédit d'impôt né en 2003 et destiné à financer une partie des dépenses de recherche et développement (R&D). Le CIR couvre ainsi, en moyenne, 30% des dépenses des entreprises. Cependant, les critères d'éligibilité, énoncés par le Code Général des Impôts, sont stricts et sévèrement encadrés. En effet, il n'y a que trois types de recherche susceptibles d'être financés.