Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment profiter des avantages de la loi Périssol et les stratégies de déclarations des revenus ?

Grâce à la loi Périssol, les particuliers qui ont acheté un logement neuf destiné à la location vont pouvoir amortir leur investissement jusqu'à 80% du montant de l'acquisition. Pour pouvoir en profiter, il faut respecter certaines conditions. Dans cet article, nous allons expliquer comment profiter des avantages de cette loi.

Comment fonctionne cette loi ?

Ce dispositif Périssol est très intéressant, car il permet d'amortir le prix du logement que vous avez acheté, mais des conditions sont à respecter. Il faut absolument pendant un maximum de 24 ans et un minimum de 9 ans louer le bien en continu. Cette période correspond à la période d'amortissement, si cela n'est pas respecté, vous risquerez la reprise d'impôt. Dans les quatre premières années, l'acheteur peut déduire de 10% du prix du logement, dans les cinq années qui suivent, l'amortissement est limité à 2%. Le bailleur a tout à fait le droit de demander des poursuites de la convention pendant 15 ans et l'amortissement sera de 2% chaque année.

Les stratégies pour la déclaration de revenus.

La somme de l'amortissement est enlevée du revenu foncier et ce déficit qui est créé peut être réduit du revenu imposable, et ce, chaque année. La somme qui peut être déduite peut atteindre 15300€ (prix constatés en juin 2011). Si le déficit est supérieur, alors le montant de l'amortissement et les intérêts de l'emprunt sont reportés sur la déclaration de revenus fonciers des 10 années précédentes. L'intérêt de cette loi Périssol est de créer un déficit foncier. Pour cela, il est préférable d'acheter le logement à crédit, ainsi, sur toute la durée de l'amortissement Périssol, vous cumulez les déductions de l'acquisition et des intérêts. Il existe un prêt très intéressant à aborder, c'est le prêt in fine, ce prêt consiste à ne rembourser que les intérêts et le montant est versé en fin de crédit. Vous pouvez simuler ce prêt sur Pret-in-fine.com.

Les obligations et les exceptions

Il y a aussi des obligations à tenir. Vous devez obligatoirement louer votre logement en continu pendant 9 ans au minimum. Vous ne pourrez pas non plus le vendre pendant cette période, sinon vous devrez vous acquitter du remboursement des économies d'impôts que vous avez réalisées. Il existe cependant des exceptions à prendre en compte par exemple si le conjoint ou le bailleur décède, en cas d'invalidité ou si l'une des deux personnes se retrouve au chômage.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Petit guide des réductions d'impôts

Petit guide des réductions d'impôts

Il existe un grand nombre de choses que l'on peut réduire de ses impôts, comme l'investissement locatif, le placement immobilier locatif, les frais de transport, etc. Nous verrons dans cet article, les points très méconnus du public sur la réduction d'impôt comme le soutien scolaire des enfants, le nettoyage de vos tenues de travail, car il paraît plus important de revenir sur ces points que sur ceux que tout le monde connaît déjà.
Qu'est-ce qu'un crédit d'impôt ?

Qu'est-ce qu'un crédit d'impôt ?

Par définition, le crédit d'impôt correspond à une réduction d'impôt sur le revenu d'un individu soumise à certaines conditions prédéfinies. Véritable outil de politique économique, le crédit d'impôt est souvent utilisé pour encourager le développement d'une activité, ou pour pousser l'individu à consacrer une partie de son revenu à une activité qui lui permettrait de bénéficier de ce même crédit d'impôt. Comment fonctionne-t'il ?
Comment calculer l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) ?

Comment calculer l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) ?

Qui paye l'impôt de solidarité sur la fortune en France ? Quel est le patrimoine concerné ? Comment sont évalués les biens ? Quelles sont les exonérations et réductions ? Quel est le montant de l'ISF en France ? Comment est-il calculé ? Découvrez les réponses à toutes ces questions dans cet article.
Choisir d'utiliser une banque offshore

Choisir d'utiliser une banque offshore

Par définition, un compte offshore est un compte bancaire situé en dehors du pays de résidence de la personne qui en est titulaire. Son principal avantage est la discrétion exacerbée de ces établissements, ce qui offre à leur client des prérogatives non négligeables sur les plans judiciaires et fiscaux. C’est un moyen de pallier aux exigences fiscales et de réduire le montant de ses impôts.