Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Quel est le champ d'application du plan de défiscalisation Borloo ?

Le dispositif Borloo permet une défiscalisation de certains logements à travers un abattement sur leur prix d'acquisition, base d'imposition de l'impôt foncier. Dans cet article, nous présenterons les avantages octroyés par ce dispositif, ainsi que son champ d’application, c'est-à-dire les biens concernés, les bénéficiaires, ainsi que les conditions et les limites d’application.

Présentation du dispositif

Créée par l’article 40 de la loi portant engagement national pour le Logement n° 2006-872 du 13 juillet 2006, la loi Borloo procure aux propriétaires de logements faisant l’objet d’une location remplissant certaines conditions, et des souscripteurs de parts de SCPI, les avantages fiscaux suivants : - Un amortissement total de 50% du prix d’acquisition du logement concerné sur neuf ans, répartit comme suit : amortissement de 6% durant les sept premières années, et amortissement annuel de 4% les deux dernières.
- A l’issue de cette période de neuf ans de location, le propriétaire du logement peut bénéficier du dispositif, pour une période complémentaire maximale de six ans, si les conditions de loyer et de ressources restent remplies, avec un taux d’amortissement annuel de 2,5%.

Biens concernés et bénéficiaires du dispositif

Les biens concernés sont les logements neufs ou assimilés à compter du 1er janvier 2006, situés sur le territoire français ou dans les départements d’outre-mer. Le législateur entend par logements neufs ou assimilés : - Les logements acquis neufs ou en l'état futur d'achèvement.
- Les logements que le contribuable fait construire, et qui ont fait l'objet d'une déclaration d'ouverture de chantier.
- Les logements affectés à un usage autre que l'habitation, et que le contribuable transforme en logements.
- Les logements que le contribuable réhabilite en vue de leur conférer des caractéristiques techniques voisines de celles des logements neufs. Peut être bénéficiaire toute personne physique, toute société non soumise à l’impôt sur les sociétés, ainsi que les sociétés de personnes. Les contribuables qui n’ont pas leur domicile fiscal en France peuvent bénéficier du dispositif si les revenus du logement sont imposables en France, dans la catégorie des revenus fonciers.

Conditions d’applications et limites

Pour pouvoir bénéficier des avantages du dispositif Borloo, les conditions suivantes doivent être remplies : - Le propriétaire doit prendre l’engagement de louer le logement nu, à usage d’habitation principale du locataire, pendant une durée de neuf ans minimum, reconductible par périodes de 3 ans dans la limite de 6 ans.
- Il doit exister une distinction fiscale claire entre le bailleur et le propriétaire personne physique, ses ascendants, ou un membre de son foyer fiscal.
- S’il s’agit d’une personne morale, la distinction devra être faite entre le bailleur et les associés de celle-ci.
- La prise d’effet de la location dans les 12 mois suivant la date d’acquisition du logement neuf, ou sa date de l’achèvement.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Tout savoir en cas de contrôle fiscal dans votre entreprise

Tout savoir en cas de contrôle fiscal dans votre entreprise

Chaque année la direction générale des impôts doit contrôler la fiscalité d'au moins 15% des sociétés françaises. La plupart des contrôles s'effectuent au sein de l'administration, sur la base des données collectées auprès des tiers. Seule une minorité des contrôles s'effectue au sein même des locaux de l'entreprise, dans le cadre de vérifications formelles. Voici tout ce que vous devez savoir sur le contrôle fiscal.
Quelles sont les techniques pour calculer la TVA ?

Quelles sont les techniques pour calculer la TVA ?

La taxe sur la valeur ajoutée dite TVA est un impôt général de consommation. C’est un impôt perçu sur les services et biens utilisés ou consommés en France et cela qu’ils soient d’origine étrangère ou nationale. Savoir déterminer le montant de cette taxe permet au redevable d’éviter tout contentieux avec l’administration fiscale.
Crédit d'impôt recherche (CIR) : qui peut en bénéficier et comment ?

Crédit d'impôt recherche (CIR) : qui peut en bénéficier et comment ?

Le crédit d'impôt recherche (CIR) est un crédit d'impôt né en 2003 et destiné à financer une partie des dépenses de recherche et développement (R&D). Le CIR couvre ainsi, en moyenne, 30% des dépenses des entreprises. Cependant, les critères d'éligibilité, énoncés par le Code Général des Impôts, sont stricts et sévèrement encadrés. En effet, il n'y a que trois types de recherche susceptibles d'être financés.
Le seuil de l'ISF : comment ne pas l'atteindre ?

Le seuil de l'ISF : comment ne pas l'atteindre ?

Dès qu’un patrimoine net atteint la somme de 800 000€, seuil défini en janvier 2011, il est assujetti à l’impôt de solidarité sur la fortune (I.S.F.). La totalité des biens non professionnels est prise en compte par cet impôt et est sa valeur est annuellement recalculée. Plusieurs tentatives sont engagées de manière à échapper à l’imposition de l’Isf comme souscrire une assurance vie ou entreprendre une opération de dénombrement ou encore investir dans les fonds communs.