Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pour éviter la faillite personnelle et le surendettement, à qui s'adresser ?

Le surendettement et la faillite personnelle ont subit une croissance importante ces dernières années en raison de la vie économique et familiale actuelle. De nombreux foyers sont endettés, mais pas encore en situation de surendettement et il existe des solutions pour tenter d’éviter le pire. Mais il faut se faire aider et accepter de faire de nombreux sacrifices afin de redresser la situation financière.

Qu'est-ce que le surendettement ?

Le surendettement est l’incapacité de faire face à toutes les charges et les crédits du foyer pouvant mener à une situation familiale, personnelle et financière dramatique. Lorsqu’on est en situation de surendettement, on ne peut plus faire face à ses dépenses et ses crédits. Ils sont supérieurs aux rentrées financières. Il faut savoir qu’aucune règle définit la situation de mise en surendettement. C’est une commission qui étudie les dossiers et que seulement 20% de ces dossiers sont acceptés. Pour son évaluation la commission prend en compte la situation du demandeur : montant total de sa dette personnelle, ses sources de revenus, sa situation personnelle, familiale, professionnelle, son état de santé….

Qu'est ce qu'une faillite personnelle ?

La faillite personnelle est une situation encore plus dramatique que le surendettement, car il n’y a aucune solution pour redresser la situation financière et pouvoir un jour ou l’autre retrouver un niveau de vie acceptable. Il faut donc dans ce cas «liquider» les dettes comme on le ferait pour une entreprise. Cet effacement des dettes peut se faire seulement par l’intermédiaire de l’office de faillite, mais après une procédure judiciaire. En effet, celui-ci saisit alors le juge d’exécution du tribunal de grande instance du lieu de domicile du créancier afin qu’il statut sur la vente des biens et de l’annulation des dettes. Elle s’accompagne d’obligations importantes comme la mise sous tutelle économique et l’inscription au fichier des incidents sur le crédit aux particuliers.

Pour éviter le pire

La faillite personnelle est aussi et avant tout un échec, un drame qui est très difficile à vivre et à surmonter. Pour éviter le dépôt d’un dossier de surendettement à la banque de France, on peut se faire aider par : - un organisme bancaire qui regroupe tous les crédits qui permet de réduire le montant du remboursement mensuel.
- Sa banque pour mieux répartir, échelonner les mensualités.
- La CAF de sa région pour bénéficier de toutes les allocations correspondantes à sa situation.
- Une assistance sociale qui peut selon la situation débloquer des primes exceptionnelles.

En conclusion

En cas de problèmes financiers importants, il est conseillé de vendre ce que l’on peut vendre, réduire ses dépenses et se faire aider si l’on veut éviter de faire faillite et tous les problèmes financiers et psychologiques que cela entraîne.

Articles de la même catégorie Licenciement

Licenciement économique : tout savoir sur les indemnités

Licenciement économique : tout savoir sur les indemnités

En cas de licenciement économique, le salarié a droit à l'indemnité légale de licenciement (ou à l'indemnité prévue par les conventions collectives), à l'indemnité compensatrice de préavis (s'il est dispensé d'effectuer le préavis) et à une indemnité compensatrice de congé payé.
Etes-vous à la recherche d'un avocat compétent ?

Etes-vous à la recherche d'un avocat compétent ?

Dans le cadre d’un licenciement, il est préférable de faire appel à un avocat pour défendre vos intérêts. D’une aide précieuse pour négocier les termes d’une transaction avec votre futur ex-employeur, il pourra également vous représenter devant le Conseil des Prudhommes pour défendre au mieux vos intérêts. Voici quelques conseils pour ne pas vous tromper et choisir un avocat compétent.
Tout savoir sur la clause de la non-concurrence

Tout savoir sur la clause de la non-concurrence

Lorsqu'un employeur embauche un salarié, l'objectif est que celui-ci s'intègre le plus possible au sein de l'établissement. De cette façon, le salarié se voit confier des responsabilités, il a accès à certaines informations et ne peut pas divulguer à tout bout de champ. De ce fait, il peut être intéressant pour un employeur d'insérer une clause de non-concurrence.