Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pierre Desproges : biographie

Chroniqueur, homme de radio, de télévision et humoriste avant tout, Pierre Desproges possède un justement humour caustique et ravageur. On se souvient de ses célèbres citations qu'il assène avec maestria et qui nous font rire mais "pas avec tout le monde" comme il se plaisait à le rappeler. Étonnant non ?

Les premiers pas : un parcours atypique

Issu d'une famille de commerçants, Pierre naît à Pantin en 1939. Après une scolarité plutôt laborieuse et une partie de son enfance passée au Laos, il multiplie les expériences professionnelles.
Mais c'est à l'Aurore que débute sa carrière d'humoriste ; il y rédige des brèves insolites au ton très acide et c'est grâce au soutien de Françoise Sagan, lectrice assidue des textes grinçants de Desproges, qu'il évite le renvoi.
Jacques Martin lui "offre" les ondes dans l'émission télévisée "Le Petit Rapporteur" au côté de Daniel Prévost.
Sa rencontre avec Thierry Le Luron le mène à la radio sur France Inter avec l'émission Le Luron de Midi.
De 1980 à 1981, il collabore à Charlie Hebdo en tant que chroniqueur de Les étrangers sont nuls.

Sa carrière : humour et style

De 1980 à 1983, il est le procureur du Tribunal des flagrants délires qui s'ouvre toujours ainsi : "Françaises, Français, Belges, Belges, public chéri, mon amour, etc.".
En 1984 au théâtre Fontaine, il interprète son premier one-man show puis part en tournée dans toute la France.
En 1986, chaque jour il est au rendez-vous avec ses Chroniques de la haine ordinaire dans lesquelles il aborde ses thèmes favoris qui reviennent un peu comme des obsessions : Dieu ("Dieu me tripote"), la xénophobie, son individualisme farouche.
En 1982, La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède, émission sur France 3 devenue culte- parodie en 98 épisodes d'une minute la leçon de choses ou de savoir-vivre.

Ses citations célèbres

Si Desproges s'amuse de tout, il le fait toujours en choisissant ses mots et en jouant savoureusement avec la langue française. Ainsi on se souvient de ses récurrents et goûteux : - "Ce n’est pas non plus parce que Julio Iglesias a survécu à Brassens qu’il faut se mettre soudain à douter de l’existence de Dieu".
- "Dieu a dit : "tu aimeras ton prochain comme toi-même", c’est vrai. Mais Dieu ou pas, j’ai horreur qu’on me tutoie, et puis je préfère moi-même, ce n’est pas de ma faute".
- "Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien. Plus je connais les femmes, moins j’aime ma chienne». Le 18 avril 1986, Desproges meurt d'un cancer "sans l'assistance du professeur Schwartzenberg" proposa alors Hélène Desproges comme dépêche avant finalement d'y renoncer.
Mais si l'humoriste n'est plus, ses fameuses petites phrases et son style incomparable sont toujours bien vivants.

Articles de la même catégorie Spectacles

Gustave Parking : biographie

Gustave Parking : biographie

Humoriste en général et acteur, comique, animateur, écrivain en particulier, Pierre le Bras, dit Gustave Parking est né à Bayonne en 1955. Saltimbanque dans l’âme, il choisit ce pseudonyme en référence aux nombreux lieux dans lesquels il s’est produit pendant ses spectacles. Cet homme généreux et engagé est un passionné de festivals et de théâtre.
Paris le soir : que faire à Paris de nuit ?

Paris le soir : que faire à Paris de nuit ?

Paris, surnommée à juste titre la « Ville lumière », brille de tous ses feux à la nuit tombée. Son effervescence ne décroît pas, bien au contraire. Cabarets, bistrots atypiques, discothèques, ballades à pied, en bateau ou en rollers dans les rues illuminées. L'oiseau de nuit trouvera toujours un grand choix d'activités, pour satisfaire son appétit de vivre nocturne.
Sellig : biographie

Sellig : biographie

Voici la biographie d'un humoriste connut dans toute la France, grâce à son talent de mettre en scène des événements de la vie quotidienne. Sellig vous fera rire de tout et vous vous retrouverez dans chacun de ses sketchs.
Maurice Bejart : biographie

Maurice Bejart : biographie

Maurice Béjart, né Maurice-Jean Berger, est un danseur ainsi qu'un chorégraphe français. Il a fait découvrir la danse moderne dans le monde entier, mais il a surtout été apprécié en France et en Belgique. Il a toujours refusé les costumes et il a su insérer des décors très modernes dans tous ses ballets. Sa carrière fut largement récompensée.