Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Mickael Pagis : biographie

Mickael Pagis est un ancien joueur de football français qui est né le 17 août 1973 à Angers. Il évolue au poste d'attaquant, a côtoyé de nombreux grands clubs de ligue 1 et a inscrit de nombreux buts. Parmi ces nombreux clubs, il a notamment évolué à l'Olympique de Marseille ainsi qu'au FC Sochaux ou encore au stade Rennais.

Sa carrière :

Mickael Pagis a été formé au Stade Lavallois et il débute sa carrière en ligue 2 professionnel. Puis, il s'engage en faveur du Gazélec d'Ajaccio en Corse où l'on s'aperçoit qu'il est un redoutable finisseur (il finit même meilleur buteur de nationale lors de la saison 1998-1999). Par la suite, il signe en faveur du Nîmes Olympiques en 1999 et montre qu'il est bien un buteur décisif, ce qui n'échappera pas à Jean Fernandez, alors entraîneur du FC Sochaux. Il se fait alors connaître du grand public en ligue 2 puis en ligue 1. En 2004, il décide de quitter la Franche-Comté pour l'Alsace et signe en faveur RC Strasbourg et va devenir en deux ans et demi un cadre de l'effectif strasbourgeois. En 2006, il signe en faveur de l'Olympique de Marseille, alors entraîné par Jean Fernandez qu'il a connu à Sochaux. A l'Om, il évoluera notamment aux côtés de Franck Ribéry et sera très apprécié des supporters olympiens. Alors en concurrence avec Djibril Cissé, il va perdre sa place de titulaire et va quitter Marseille pour s'engager en 2007, en faveur du stade Rennais. A Rennes, malgré des débuts difficiles, il finit par s'imposer et être l'un des préférés des supporters. Mickael Pagis se démarque des autres attaquants par ses buts spectaculaires et cette aisance devant le but. En 2010, Mickael Pagis met officiellement fin à sa carrière de footballeur professionnel.

Statistiques et palmarès :

Nous allons maintenant voir le détail de ses statistiques : - 1993/1998 : Stade Lavallois : 97 matchs, 13 buts.
- 1995/1996 : SO Châtellerault : 26 matchs, 13 buts.
- 1998/1999 : Gazélec Ajaccio : 33 matchs, 17 buts.
- 1999/2001 : Nîmes : 59 matchs, 25 buts.
- 2001/2004 : FC Sochaux : 118 matchs, 25 buts.
- 2004/2006 : RC Strasbourg : 54 matchs, 22 buts.
- 2006/2007 : Olympique de Marseille : 64 matchs, 18 buts.
- 2007/2010 : Stade Rennais : 45 matchs, 7 buts.

Articles de la même catégorie Football

Quel est le secret de longévité  L'Équipe Magazine ?

Quel est le secret de longévité L'Équipe Magazine ?

Depuis 1980, L'Équipe Magazine accompagne chaque samedi le journal L'Équipe, le premier quotidien sportif de France. Cette longévité exceptionnelle pour une revue spécialisée dans le sport s'explique par plusieurs facteurs : en particulier la richesse et l'inspiration de ses dossiers thématiques hebdomadaires, ainsi que le regard différent et décalé que ses rédacteurs portent sur l'actualité sportive.
le football en Algérie : les images à ne pas manquer

le football en Algérie : les images à ne pas manquer

Le football est le sport en Algérie qui est le plus relayé par les médias et le plus suivi par ses habitants. En effet, celui-ci est au cœur de la vie des algériens, dont une grande partie suit l'actualité. Voici un guide pour trouver les images à ne pas manquer du football en Algérie, de maintenant ou du passé. Il se veut non exhaustif.
Bonaventure Kalou : biographie

Bonaventure Kalou : biographie

Les supporteurs de l'AJ Auxerre, du Paris Saint Germain et, dans une moindre mesure, du Racing Club de Lens, se souviennent de lui, de ses dribbles chaloupés et de son sens du placement. Lui c'est Bonaventure Kalou, frère de Salomon, l'attaquant qui évolue en 2011 avec l'équipe anglaise de Chelsea. Lisez ces quelques lignes pour vous replonger dans la carrière de ce joueur.
Tout savoir sur le site Sport.fr

Tout savoir sur le site Sport.fr

Le site web Sport.fr est une plateforme qui permet de suivre l'actualité du sport en direct, mais aussi avant et après les matchs. Le portail est couvre une variété de sports, dont le football bien évidemment, mais également le rugby, le tennis et des dizaines d'autres sports. Voici donc un décryptage non-exhaustif du site d'information Sport.fr