En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Lettre de démission : comment bien rédiger une lettre de démission ?

Les conseils et modèles de lettres de démission ci-après vous aideront à formuler vos raisons personnelles, qui ont motivé vos décisions de départ.

Quelques règles à respecter

Du tact et de la courtoisie Dans sa lettre de démission, le démissionnaire n'a pas à exposer les motifs de sa décision lorsqu'ils sont négatifs (mésentente avec des collègues, avec la Direction, les conditions de travail...). Il est important de partir en laissant une bonne impression, car un jour ou l'autre on peut se retrouver face à d'autres circonstances, mais aussi peut-être pour postuler à nouveau dans la même entreprise. De plus, lors d'un entretien préalable à l'envoi de cette lettre, vous avez indiqué oralement les raisons de ce choix. Si votre démission est déterminée par une mutation de votre conjoint(e), vous pouvez l'indiquer sur votre lettre, car si un employeur souhaite se renseigner auprès de votre ancien patron, celui-ci peut avoir oublié les circonstances de votre départ. Nota C'est vous qui prenez la décision de rompre votre contrat de travail. Vous n'avez pas droit aux indemnités de licenciement. Lorsque la volonté du salarié n'est pas entièrement libre, les tribunaux considèrent que la démission doit être considérée comme un licenciement. Vous devez respecter les délais de préavis mentionnés dans votre contrat de travail ou régis par la Convention Collective. Quand il s'agit d'une rupture de la période d'essai, il n'y a pas de préavis à effectuer.

Modèles de lettres de démission

Modèle 1 Monsieur, Lors de notre entretien du... je vous ai exposé les différentes raisons qui motivent mon départ de votre Société (Entreprise). Je vous prie donc de bien vouloir accepter ma démission au poste de... à la date du... Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées. Modèle 2 Je vous prie de bien vouloir prendre note de ma démission au poste de... à compter du... Modèle 3 Je vous informe que je désire cesser mes fonctions de... à la date du... Je vous prie de bien vouloir accepter ma démission. Modèle 4 Par la présente, je vous informe que je désire cesser mes fonctions dans votre entreprise (société) à la date du... Modèle 5 Compte tenu de la mutation de mon époux à... je vous informe de ma démission au poste de... à la date du... Je garderai un bon souvenir de mon passage dans votre entreprise.

Articles de la même catégorie Licenciement

Le calcul de la prime de licenciement

Le calcul de la prime de licenciement

La recherche d'un emploi s'avère plus compliquée qu'auparavant. Une fois trouvé, ce n'est pas pour autant qu'on est assuré de le garder. En effet et surtout en cas de crises économiques, des plans de licenciements sont échafaudés dans de nombreuses entreprises. Des indemnités légales de licenciement ont été mises en place. Nous verrons leur fonctionnement, ainsi qu'un exemple.
Le contrat en CDI : préavis et indemnités

Le contrat en CDI : préavis et indemnités

Chaque salarié embauché au sein d'une entreprise doit avoir un contrat de travail signé par les deux parties. Ceci pourra être un contrat à durée indéterminée (contrat CDI) ou à durée déterminée (contrat CDD). On va parler d'un CDI sur cet article : quelles sont les conditions de rupture du contrat ? Qu'est-ce que le préavis et quelles seront les indemnités que le salarié recevra ?
Le licenciement selon le droit social

Le licenciement selon le droit social

Le licenciement est la fin anticipée d'un contrat de travail à l’initiative de l’employeur contre un salarié qui était à la fois en CDI et d’autre part qui n’était plus en période d’essai. Ce licenciement peut être prononcé pour deux motifs, un motif personnel et un motif économique. Pour ces deux types de licenciement certaines conditions très strictes sont à respecter.