Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le contrat en CDI : préavis et indemnités

Chaque salarié embauché au sein d'une entreprise doit avoir un contrat de travail signé par les deux parties. Ceci pourra être un contrat à durée indéterminée (contrat CDI) ou à durée déterminée (contrat CDD). On va parler d'un CDI sur cet article : quelles sont les conditions de rupture du contrat ? Qu'est-ce que le préavis et quelles seront les indemnités que le salarié recevra ?

Conditions de rupture d'un CDI

Un CDI est résiliable à tout moment, que ce soit par l'Employeur ou par le salarié, mais la partie qui prend l'initiative de rompre les contrats de travail doit notifier à l'autre partie sa décision écrite. Si la résiliation est du fait que c'est l'employeur qui prend la décision, il y a licenciement CDI qui peut être individuel ou collectif. Toutefois, il y a démission dans le cas contraire et le salarié est tenu de présenter une lettre de démission en bonne et due forme à son employeur. Pour les deux cas, notamment pour un salarié déjà confirmé dans son poste, la résiliation est subordonnée à un préavis. Mais qu'est-ce que le préavis ?

Le préavis

C'est l'obligation de la partie qui prend l'initiative de rompre un CDI. Le délai de préavis est en fonction de l'ancienneté du salarié au sein de l'entreprise. Il aura lieu dans le cas où le salarié est déjà confirmé dans son poste. - Préavis dû à la démission d'un salarié : le salarié devrait être normalement rémunéré (salaire entier, primes, avantages, etc.), jusqu'au terme du préavis. Dans le cas où il y a non respect du délai du préavis, il aura obligation à verser une indemnité dont le montant se calcule en fonction de sa rémunération. - Préavis dû à un licenciement par l'employeur : sauf en cas de faute lourde, l'employeur est tenu à verser une indemnité appelée "indemnité de préavis" au salarié en cas de licenciement, dont le montant correspond à la rémunération dont le salarié aurait bénéficié durant le délai du préavis.

Les indemnités du salarié

- En cas de résiliation d'un contrat CDI pour motif de licenciement économique (individuel ou collectif), l'employeur doit versé l'indemnité de licenciement qui se calcule en fonction de l'ancienneté au salarié. - Lors du départ du salarié licencié ou démissionnaire, l'indemnité compensatrice de congé, notamment le solde des congés non pris, devra lui être versée. Le calcul des congés est sur la base de son salaire.

Articles de la même catégorie Licenciement

Tout savoir sur la clause de la non-concurrence

Tout savoir sur la clause de la non-concurrence

Lorsqu'un employeur embauche un salarié, l'objectif est que celui-ci s'intègre le plus possible au sein de l'établissement. De cette façon, le salarié se voit confier des responsabilités, il a accès à certaines informations et ne peut pas divulguer à tout bout de champ. De ce fait, il peut être intéressant pour un employeur d'insérer une clause de non-concurrence.
Comment calculer les Assedic ?

Comment calculer les Assedic ?

Si vous êtes demandeur d'emploi, vous vous demandez sûrement quel montant d'indemnités de l'assurance chômage allez-vous bénéficier. Le calcul des allocations de chômage s'effectue par votre conseiller Pôle emploi. Celui-ci va d'abord déterminer le montant journalier de votre indemnité chômage et ensuite, il calculera la durée d'indemnisation à laquelle vous avez droit. Voici tout ce que vous devez savoir.
Le licenciement selon le droit social

Le licenciement selon le droit social

Le licenciement est la fin anticipée d'un contrat de travail à l’initiative de l’employeur contre un salarié qui était à la fois en CDI et d’autre part qui n’était plus en période d’essai. Ce licenciement peut être prononcé pour deux motifs, un motif personnel et un motif économique. Pour ces deux types de licenciement certaines conditions très strictes sont à respecter.
Indemnité légale de licenciement : les règles

Indemnité légale de licenciement : les règles

La recherche d'un emploi s'avère de plus en plus difficile, une fois ce dernier est acquis, ce n'est pas pour autant qu'on est assuré de le garder. En effet, surtout durant les crises économiques, des plans de licenciements sont mis en places dans de nombreuses entreprises. C'est pourquoi des indemnités légales de licenciement existent. Nous verrons leur fonctionnement et un exemple.