Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les nouveaux procédés de nettoyage auto

En France, le nombre de lavages de voitures est estimé à plusieurs centaines de millions par an. Chaque lavage nécessite entre 50 et 400 litres d'eau selon que la station de lavage est équipée d'une unité de traitement d'eaux usées ou pas. Le lavage de voiture en France utilise des millions de m3 d'eau par an. De quoi penser sérieusement à systématiser le traitement des eaux usées de lavage d'une part et développer de nouveaux procédés de lavage écologique moins gourmands en eau d'autre part.

Les procédés classiques

Le lavage de voiture à domicile est un vrai problème écologique dans la mesure où à chaque lavage, des dizaines de litres d'eau sont consommées, les eaux de lavage pleines de polluants chimiques ne sont généralement pas collectées et s'écoulent malheureusement dans le sol et vers les nappes phréatiques sans traitement. Le lavage traditionnel utilise généralement des détergents, de la cire et beaucoup d'eau. Beaucoup d'électricité aussi est consommée par les automates et le séchage. Actuellement, la grande majorité des stations de lavage auto a des unités de traitement d'eaux de lavage empêchant la dissémination dans le sol de graisses, composés organiques, détergents et autres métaux lourds. Mais la consommation en eau reste beaucoup trop importante.

Les nouveaux procédés

Le nettoyage à sec Sans utiliser d'eau, un détergent est appliqué sur la carrosserie et à l'aide d'un chiffon microfibres, les salissures recouvertes par le détergent sont enlevées tout en laissant un mince film protecteur sur la surface de la voiture. Composé d'huiles essentielles et de cire végétale, les nouveaux détergents 100% biodégradables remplacent avantageusement les nettoyants classiques remplis de substances chimiques polluantes. Le nettoyage à la vapeur Le principal avantage du nettoyage à la vapeur d'eau chaude est la forte réduction de la quantité d'eau consommée et l'absence de détergents. De plus, la pression de la vapeur va par un effet mécanique décoller la saleté de la carrosserie sans détériorer la surface métallique (pas d'actions mécanique et abrasive des poudres sous l'action de rouleaux) et s'infiltrer dans les moindres recoins. La vapeur d'eau surchauffée à partir de 2 bars a une température de 120°C suffisante pour assurer une désinfection complète des surfaces de voiture. Le lavage haute pression et mousse polarisée Ce procédé consiste à électriser la carrosserie du véhicule par frottement dans l'air puis à déposer de la mousse chaude et polarisée. Le produit est ensuite enlevé par rinçage haute pression et de l'eau déminéralisée. Avec ce procédé aussi, les quantités d'eau sont fortement réduites. Le lavage cryogénique L'utilisation de glace carbonique est un procédé particulièrement intéressant, car il utilise la sublimation du gaz carbonique générant ainsi un minimum de déchets sans utilisation d'eau.

Articles de la même catégorie Développement durable

Les nouveaux procédés de lavage auto

Les nouveaux procédés de lavage auto

L’eau devenant de plus en plus rare, les sociétés spécialisées dans le lavage automobile, rivalisent de prouesses techniques. Dans cet article nous parlerons des méthodes les plus innovantes dans ce domaine, et présenterons les nouveaux procédés inventés par l’homme, afin de satisfaire sa clientèle tout en respectant l’environnement.