Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les nouveaux procédés de lavage auto

L’eau devenant de plus en plus rare, les sociétés spécialisées dans le lavage automobile, rivalisent de prouesses techniques. Dans cet article nous parlerons des méthodes les plus innovantes dans ce domaine, et présenterons les nouveaux procédés inventés par l’homme, afin de satisfaire sa clientèle tout en respectant l’environnement.

Avant propos

Si l’on considère que pour un lavage de voiture, on utilise environ de 100 à 150l d’eau, et que certains pays du monde manquent d’eau, l’homme moderne se devait de trouver des solutions pour éviter ce gaspillage. De plus les pénuries d’eau ne touchent plus seulement les pays étrangers, et la pollution des nappes phréatiques, par les produits détergents n’est pas négligeable non plus. Il était grand temps d’agir et de se tourner vers les lavages bio.

Les différents systèmes de lavages auto

Vapeur sèche Le lavage à haute pression à vapeur sèche, est un procédé à la base soucieux de respecter l’environnement, et demeurer écologique par sa très faible consommation en eau. De plus ce procédé n’a pas besoin de l’adjonction de produits détergents chimiques, et ne crée pas de rejets nocifs dans l’atmosphère.
Ce système enlève en outre toute trace de graisse sur les carrosseries, ainsi que les souillures d’origines diverses. Lavage à sec Il consiste au lavage d’une voiture, sans utiliser de produits détergents nocifs, et sans la plus petite goutte d’eau.
La méthode consiste à déposer un produit en poudre non polluant, sur l’ensemble du véhicule, puis à l’essuyer à l’aide d’un chiffon spécial.
On note 3 avantages dans ce procédé : - La poudre désincruste toute salissure.
- Elle laisse un genre de film sur le véhicule qui joue un rôle de protection. - Le produit assure une brillance incomparable et de plus longue durée qu’avec un lavage classique. - Le même genre de produits existe pour nettoyer l’intérieur des véhicules. Par contact électrostatique - Ce procédé est révolutionnaire, il consiste à «charger» grâce à un frottement d’air sur sa carrosserie, une voiture en électricité statique.
- Ensuite on couvre le véhicule avec une mousse de nettoyage sèche, pulvérisée à la manière d’un peintre automobile, avec son pistolet.
- On laisse agir un temps déterminé et on rince ensuite sous haute pression avec un minimum d’eau, l’eau étant déminéralisée offre une brillance parfaite et sans trace après séchage.
- On considère qu’avec ce procédé on économise environ 45% d’eau. Nota - Il est possible de procéder aux lavages motos, avec les mêmes produits et procédés.

Articles de la même catégorie Développement durable

A quoi sert l'Ademe ile de France ?

A quoi sert l'Ademe ile de France ?

L'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) a toute sa raison d'être en ces temps ou chaque comportement et chaque choix dans quelque domaine que ce soit ont une influence directe sur l'environnement et donc sur la planète en elle-même. Cette agence a pour fonction d'informer, mais aussi de contrôler tous les aspects liés à l'environnement.
Les nouveaux procédés de nettoyage auto

Les nouveaux procédés de nettoyage auto

En France, le nombre de lavages de voitures est estimé à plusieurs centaines de millions par an. Chaque lavage nécessite entre 50 et 400 litres d'eau selon que la station de lavage est équipée d'une unité de traitement d'eaux usées ou pas. Le lavage de voiture en France utilise des millions de m3 d'eau par an. De quoi penser sérieusement à systématiser le traitement des eaux usées de lavage d'une part et développer de nouveaux procédés de lavage écologique moins gourmands en eau d'autre part.