En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les forts de Vauban : tout savoir sur l'homme et son oeuvre.

Sébastien Le Prestre, seigneur de Vauban, a consolidé plus de 300 places fortes et a construit près de 40 nouvelles places. Son oeuvre militaire est marquée par la recherche constante de l'innovation et par l'effort d'adaptation permanent. Son "pré carré" a permis de transformer l'intérieur de la France en un espace civil marqué par le démantèlement des remparts des villes.

Sa carrière militaire

Issu d'une famille de hobereaux du Morvan, il entre au service du duc d'Enghien, futur Grand Condé en 1651. Ingénieur à partir de 1655, Louis XIV le nomme commissaire général des fortifications en 1678, à la mort de son prédécesseur, le Chevalier de Clerville. Vauban n'a pas seulement construit des forteresses. Il a dirigé plus de cinquante sièges dont celui de Lille en 1667, de Philipsburg en 1688 et de Namur en 1688. Il a écrit deux ouvrages sur l'ingénierie militaire : un Traité des sièges et de l'attaque des places en 1704 et un Traité de défense des places en 1706. Seul l'officier d'artillerie, Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803) osa critiquer l'oeuvre de Vauban en dénonçant le coût exorbitant de ses citadelles.

La "ceinture de fer" et les Alpes

Plusieurs invasions espagnoles au nord-est de la France ont permis à Vauban de construire sa plus grande oeuvre : "la ceinture de fer". Elle est constituée de deux lignes de défense. La première est composée de treize places et deux forts s'étendant de Dunkerque à Namur via Lille. Elle est renforcée par des canaux et des redoutes qui utilisent les mêmes stratégies qu'aux Provinces-Unies (Pays-Bas). Une seconde ligne de treize places, plus en retrait, s'étend de Gravelines à Charleville. Afin de lutter contre les invasions savoyardes pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg, Vauban construit un ensemble de forteresses qui contrôlent l'accès aux cols et aux vallées alpines.

Les places fortes

Les nouvelles places fortes suivent un modèle identique. Elles sont construites géométriquement autour d'une place d'armes pour les revues et le rassemblement des troupes. Des bâtiments du service de l'armée sont organisés sur un plan rectiligne avec l'arsenal, l'intendance, l'hôpital militaire, l'église de garnison et la maison du gouverneur. Les soldats sont logés dans la forteresse, ce qui empêche les abus du logement chez l'habitant. Des bastions protègent l'ensemble de la place. La plupart des forteresses étaient encore opérationnelles jusqu'en 1870.

Articles de la même catégorie Patrimoine

Roger Gicquel : biographie

Roger Gicquel : biographie

Roger Gicquel est un journaliste de nationalité française né le 22 février 1933 à Thiers-sur-Thève. Il est notamment connu pour sa carrière en tant que journaliste, mais aussi d'écrivain et il a entre autres présenté le journal télévisé de TF1 de 1974 à 1981 (le 20 heures) et a reçu une distinction nationale. Il est décédé le 6 mars 2010.
Jean Quatremer : biographie

Jean Quatremer : biographie

Jean Quatremer est un journaliste français qui, après avoir passé quelques années de sa vie à travailler dans le droit s'est dirigé vers le journalisme. Depuis 1984, il écrit pour le journal Libération et réalise des reportages pour différentes chaînes télévisées sur les thèmes de l'Europe.
Comment débuter dans la recherche d'ancêtres ?

Comment débuter dans la recherche d'ancêtres ?

En recueillant les informations accessibles immédiatement, vous vous lancez dans une enquête, à la recherche de l’origine de votre famille. Vous utiliserez alors les actes d’Etat Civile pour avancer dans cette quête, mais Internet vous offrira aussi de nouvelles possibilités pour progresser. Réaliser l’arbre généalogique de sa famille peut être assimilé à une enquête historique, puisqu’il s’agit de retrouver ses ascendants.
Daniel Bilalian : biographie

Daniel Bilalian : biographie

Daniel Bilalian a commencé sa carrière dans le journal l'Union de Reims et a toujours travaillé pour Antenne 2 ou France 2, mais de façon très irrégulière, présentant le journal de 13 heures, celui du 20 heures ou les deux dans la même journée.