En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le quai des Arts : tout savoir

Le Musée du Quai Branly ou Musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques (surnommé MQB), est l'un des derniers musées ouverts à Paris. Situé près de la Tour Eiffel, il a ouvert ses portes le 23 juin 2006. Voici l'histoire de ce musée et ses collections ainsi qu'un rappel des différentes controverses dont il fait l'objet.

Histoire du MQB

Une commission fut créée en 1995 pour étudier la faisabilité d'un projet de nouveau musée abritant les arts premiers. Quand l'étude fut validée, un terrain fut réservé pour la construction du musée près de la Tour Eiffel. Jean Nouvel en est l'architecte. Jacques Chirac fut un fervent défenseur du projet. Le musée est composé de 5 bâtiments. L'extraordinaire "Mur Végétal" (200m de long et 12m de hauteur) fut désigné et planté par Patrick Blanc. Le jardin paysager qui entoure le musée fut créé par Gilles Clément. La construction du musée dura plus de 11 ans et coûta près de 233 millions d'euros.

Collections

Le Musée du Quai Branly abrite des collections d'art indigène en provenance d'Afrique, Asie, Océanie et des Amériques. Il contient plus de 300000 oeuvres (dont 3500 sont exposées) et organise plus de 10 expositions spéciales par an. Le musée contient les collections du Musée National des Arts d'Afrique et d'Océanie, désormais fermé, et du département ethnographique du Musée de l'Homme. Parmi les artistes aborigènes représentés, on note Paddy Bedford, John Mawurndjul, Ningura Napurrula (dont les motifs noir et blanc distinctifs de ses oeuvres apparaissent superposés sur le plafond de la partie administrative du musée) et Michael Riley. Le musée abrite également une bibliothèque, une collection de photographies et de dessins ainsi que des archives sur l'histoire des collections du musée.

Controverse

Le MQB se trouve au centre de plusieurs controverses. D'une manière générale, il est critiqué pour présenter les artistes représentés comme étant "primitifs", une notion largement démentie par les anthropologues du monde entier. Certains critiquent aussi l'aspect trop théâtral et visuel du musée au détriment d'explications complètes des oeuvres et de leur contexte. Enfin, le musée se refuse à rendre 4 têtes Maories que la Nouvelle-Zélande réclame pour pouvoir les enterrer proprement. La polémique tourne autour de la question de savoir si ces têtes doivent être considérées comme des restes humains soumis aux lois bioéthiques françaises qui stipulent que les restes humains doivent être retournés à leur pays d'origine.

Articles de la même catégorie Musées

Les 10 oeuvres à ne pas manquer au musée Guggenheim à Bilbao

Les 10 oeuvres à ne pas manquer au musée Guggenheim à Bilbao

Le musée Guggenheim de Bilbao est un formidable exemple d'expression de l'art d'avant-garde du XXè siècle. Regorgeant d'oeuvres modernes, il est l'un des cinq musées de la fondation Guggenheim. Tour d'horizon des oeuvres les plus marquantes de ce musée.