En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le point sur les norme Ifrs (descriptions, champs d'application, conseils)

Cet article se propose de définir succinctement, dans un premier temps, les normes Ifrs et les objectifs qui ont sous-tendu leur édification. Ensuite, sera défini le champ d'application desdites normes. Et enfin, les principaux enjeux du passage aux normes Ifrs des entreprises seront relatées.

La description des normes Ifrs

La définition des normes Ifrs
Le référentiel Ifrs (International Financial Reporting Standards) est un recueil de normes internationales, qui a été adopté par le Iasb (International Accounting Standards Board) en 2001, en complément des règles Ias (International Accounting Standards), dans un souci d’harmonisation des règles comptables sur le plan international. L'objectif recherché par la mise en place des normes Ifrs
L’objectif recherché est de répondre à la croissance rapide de l’internalisation des marchés par la mise en place d’un jeu unique des normes comptables de haute qualité, qui assurerait une meilleure comparabilité, visibilité et crédibilité aux états financiers, afin de satisfaire les besoins des investisseurs en matière d’information. En vue d’atteindre les objectifs sus énumérés, les normes Ias-Ifrs intègrent des principes généraux qui s’inscrivent en porte-à-faux avec certains principes appliquées dans le cadre comptable français. Il s’agit notamment des principes de la prééminence de la réalité économique sur l’apparence juridique et l’évaluation des actifs à la "juste valeur", au lieu du coût historique.

Le champ d'application des normes Ifrs

Conformément au règlement n°1606/2002 du Conseil Européen et du Parlement Européen du 19/07/2002, toute société inscrite à la côte boursière d’un pays de l’Union européenne et possédant des actions, devront préparer, à compter des exercices ouverts à partir du 01/01/2005, leurs états financiers consolidés selon les normes comptables internationales Ias-Ifrs. Depuis le 01/01/2007, l’application des Ifrs est devenue également obligatoire pour les sociétés ayant des obligations cotées. En France, les groupes non cotés peuvent aussi, au choix, opter pour les normes ou conserver les règles françaises applicables aux comptes consolidés (selon la recommandation CRC99-02).

Les impacts du passage aux Ifrs

Le passage aux Ifrs n’est pas un simple changement de référentiel comptable. En plus d’être générateur de coûts financiers, il nécessite des changements importants sur les plans organisationnels et opérationnels. Au niveau organisationnel
Une profonde refonte de l’organisation de la production de données financières doit être effectuée, ainsi qu’une revalorisation de la fonction comptable. Celle-ci doit être absolument accompagnée d’une qualification du système d’information à travers de nombreuses adaptations, voire de changements, aux niveaux logiciel et matériel, du fait de la plus grande complexité et technicité des nouvelles règles. Au niveau opérationnel
Sur le plan opérationnel, la réduction des délais de production des informations jouxtée à une augmentation du volume demandée de celles-ci va entraîner un changement profond des méthodes de travail.

Articles de la même catégorie Comptabilité

Comment choisir un logiciel de gestion ?

Comment choisir un logiciel de gestion ?

Vous souhaitez automatiser la gestion de votre entreprise ou changer de logiciel de gestion, mais vous ne savez pas exactement comment opérer le choix de ce logiciel. Après la lecture de cet article, vous devriez avoir une idée plus précise quant aux critères de choix d'un logiciel de gestion.
Le livre de comptabilité : où peut-on le trouver ?

Le livre de comptabilité : où peut-on le trouver ?

Pour gérer les comptes d'une société, il faut tenir des livres. Ceux-ci sont importants, car ils reportent tous les mouvements monétaires d'une société. Cette tenue est obligatoire et indispensable pour une société, car elle permet d'avoir une vision de celle-ci. C'est pourquoi il est utile de voir la manière dont cela peut être fait.
Auditeur junior : la formation et les débouchés

Auditeur junior : la formation et les débouchés

L’auditeur junior a pour rôle d’assurer la vérification de la comptabilité d’une société. Pour obtenir le poste d’auditeur junior, il faut être capable de manier les chiffres avec aisance, d’être capable de contrôler les comptes annuels de l’entreprise dans les secteurs de la finance, du conseil ou de la gestion. L’auditeur junior doit avoir un certain sens du commerce et du management. La formation d’auditeur junior, est basée sur le savoir, le savoir faire et sur les compétences professionnelles. L’objectif de la formation est de faire acquérir à l’apprenant, des connaissances techniques dans le domaine de l’évaluation de performances, dans le domaine du diagnostic, de lui permettre de pouvoir analyser les risques et aussi d’analyser les valeurs de l’entreprise. Le jeune étudiant doit pouvoir maîtriser des outils de contrôle de gestion, et d’avoir des connaissances transversales permettant les organisations d’entreprises, les différentes stratégies ainsi que des méthodes de motivation, qu’il sera en mesure de transmettre au chef d’entreprise . La formation a pour objectif, également, de former l’étudiant à être apte à assurer une organisation, posséder une aptitude à l’écoute, à l’analyse, et à la synthèse. Il doit être capable de travailler en groupe et d’animer une équipe de projet. Les débouchés à la suite de cette formation, sont nombreux, car la formation va permettre au jeune étudiant, de pouvoir postuler à une fonction de contrôleur, d’auditeur interne junior ou externe, dans les secteurs publics, en ayant des connaissances certaines de l’entreprise , en intégrant les différents secteurs , très facilement. L’emploi d’auditeur peut s’exercer dans une entreprise, en tant que salarié, ou en étant rattaché auprès de la direction financière, ou de la direction générale. Mais, il peut exercer dans un cabinet indépendant et travailler pour certaines entreprises, en effectuant certaines missions pour elles, d’audit. L’auditeur junior a un salaire, compris entre 1200 et 3000€. Il peut également obtenir certains avantages en nature, tels qu'un véhicule de service, un téléphone mobile ou un ordinateur. Pour pouvoir obtenir une offre d’emploi d’audit, il est nécessaire de présenter une lettre de motivation de stage d’audit, pour avoir plus de chance, de l’avoir. Certains auditeurs juniors, trouvent un emploi, dans l’entreprise, où ils sont stagiaire.
Comment bien utiliser le logiciel Sage Compta ?

Comment bien utiliser le logiciel Sage Compta ?

De nos jours, toutes les entreprises, qu'elles soient petites, moyennes ou grandes, utilisent un logiciel de comptabilité. Il en existe plusieurs sortes, mais les plus utilisés en entreprises restent ciel compta et sage compta. Ici, nous nous concentrerons sur le logiciel sage, dont nous verrons dans un premier temps les principales caractéristiques. Enfin, nous verrons comment bien utiliser ce logiciel.