Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La psychologie des contes de fées

Bruno Bettelheim a édité en 1976 un livre resté célèbre dans la sphère de la psychologie enfantine : "la psychanalyse des contes de fées". Référence sans rivale dans le domaine, le livre développe une théorie explicite sur l'utilité des contes de fées dans la croissance mentale enfantine.

L'utilité des contes de fées

L'idée de ce livre était de prouver l'utilité voire la nécessité de lire des contes de fées aux enfants afin de les aider à trouver des repères symboliques et à vaincre les difficultés de l'adaptation à la vie sociale et ainsi les aider à devenir de futurs adultes épanouis. La structure, le vocabulaire et la rhétorique du conte de fées appartiennent à un domaine à part dans la littérature, nous sommes, en effet, dans ces textes, plus près du rituel, de la formule magique, bref, d'un langage codé extrêmement symbolique que les enfants vont immédiatement décoder et interpréter. L'ogre, la fée et la sorcière sont immédiatement appréhendés par les enfants comme des figures proches de leur univers. Ces personnages symboliques, d'après Bettelheim, seraient donc des symboles référents créés pour aider l'enfant à mettre des mots sur les évènements qui structurent sa vie et, par leur existence virtuelle, à trouver un moyen de contrôle sur celle-ci ou tout au moins, un moyen d'expression de ses problématiques compliquées. Les personnages de conte de fées présentent en effet des caractères simples et exagérés qui permettent une expression facile de phénomènes vécus très difficiles à exprimer.

Le danger des contes de fées

Mais la théorie de Bettelheim ne considère pas suffisamment l'émotion ressentie par l'enfant. Le conte de fées est, en effet, un moyen pratique de communiquer de grandes vérités sociales à l'enfant, mais sans nuance et sans échappatoire. Le petit chaperon rouge termine sa courte vie dans l'estomac du loup. Le conte ne laisse aucune place à l'illusion ou à l'espoir et encore moins à la créativité de l'enfant. Il enferme l'enfant dans un rôle passif et en fait en quelque sorte une victime du conte de fées.

Une solution créative

En conséquence, seul le lecteur adulte pourra donner à l'enfant qui l'écoute la liberté d'imaginer une fin plus ou moins optimiste au conte. C'est donc à l'adulte de savoir effacer les directives intraitables de l'auteur et de donner à l'enfant la parole à la fin de l'histoire. Cette liberté d'imagination par la parole permettra alors à l'enfant de prendre un rôle actif dans le récit et de s'approprier une histoire qu'il personnalisera et qui deviendra alors symboliquement bien plus effective. Par cette passation du pouvoir récitatif, l'enfant pourra donc bénéficier de l'utilité du conte de fées.

Articles de la même catégorie Psycho

Comment lutter contre le stress ?

Comment lutter contre le stress ?

Le stress nous gâche la vie et se manifeste de bien des façons différentes : insomnie, diarrhée, boutons, maux de ventre, sueurs. Il se déclare souvent lorsque nous devons prendre la parole en public, en attendant une réponse importante, avant de passer un entretien ou encore avant de rencontrer une personne qui nous plaît. Alors comment lutter contre le stress et guérir ses angoisses ? Réponse ici.
Quels sont les signes de violences conjugales ?

Quels sont les signes de violences conjugales ?

Tous les deux jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint. La violence conjugale touche de trop nombreux foyers et ce phénomène concerne sans distinction tous les milieux sociaux. Si vous avez besoin d'aide pour vous ou bien pour une personne de votre entourage, n'hésitez pas à prendre conseil et contacter des associations d'entraides en faveur des femmes maltraitées. Il est primordial de dénoncer la violence faite aux femmes avant qu'il ne soit trop tard !
Comment soigner une dépression nerveuse ?

Comment soigner une dépression nerveuse ?

Depuis quelque temps, vous vous sentez fatigué, l’envie a complètement disparu de vous, des idées noires vous traversent l’esprit régulièrement. Il s’agit sûrement d’une dépression nerveuse. La guérison est certes longue, mais possible. Plusieurs méthodes existent. Vous pouvez faire un travail sur vous, avec bien sûr l’aide de vos proches où des antidépresseurs peuvent vous être prescrits.
Comment devenir une femme sensuelle ? (conseils, astuces)

Comment devenir une femme sensuelle ? (conseils, astuces)

Être une femme sensuelle n'est pas forcément lié à la sexualité et encore moins à la vulgarité. La sensualité est liée à l'attachement au plaisir des sens, elle flatte les sens : en particulier la vue, ou le toucher, mais aussi l'odorat. Voici quelques conseils pour devenir une femme sensuelle et donc forcément attirante.