Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La pompe à chaleur eau : tout ce que vous devez savoir

Une pompe à chaleur (PAC) est un mécanisme écologique qui permet de prélever de la chaleur dans une zone, pour la transférer vers une autre. Ce système est utilisé pour chauffer les habitations, mais peut également servir de climatisation, en cas de fortes chaleurs. Différentes pompes à chaleur existent et l’une d’entre elle, la PAC à eau, est particulièrement intéressante.

Les différents systèmes

Plusieurs types de pompes à chaleur existent. Chaque système a ses avantages et ses inconvénients. Il existe ainsi quatre types de PAC distincts : - Les pompes à chaleur air/air. - Les pompes à chaleur air/eau. - Les pompes à chaleur eau/eau. - Et les pompes à chaleur sol/sol. Dans chaque cas de figure, le premier terme désigne l’origine de l’énergie, et le deuxième, la façon dont elle sera diffusée dans la zone à chauffer. Dans le cas d’une pompe à chaleur géothermique air/eau, la chaleur sera prélevée dans l’air ambiant extérieur et sera transféré à un circuit hydraulique qui ira au cœur de la zone à chauffer. Il alimentera ainsi, soit un plancher chauffant (comme cela se fait de plus en plus), si la maison est équipé d’un chauffage central, soit des radiateurs ventilo-convecteurs. Le même principe est utilisé pour obtenir une climatisation. Le plancher devenant alors rafraîchissant et les radiateurs faisant office de ventilateurs. Ils prennent également le nom d’aérothermes. La pompe à chaleur géothermique eau/eau, quant à elle, fonctionne à partir d’un circuit d’eau initial (fluide caloporteur, capable de stocker l’énergie), en contact avec un élément, le capteur solaire, qui emmagasine l’énergie provenant du rayonnement solaire. Le fluide prélève les calories en circulant au sein du capteur, et transfère cette chaleur à un autre circuit de chauffage à eau, qui va la transporter jusqu’à la maison à chauffer. Ce système est adopté en géothermie.

La consommation du système

Il est nécessaire de consommer un peu d’électricité, pour faire fonctionner l’ensemble du système. En effet, c’est grâce à un compresseur que le fluide caloporteur peut circuler et concentrer la chaleur. L’intérêt, bien entendu, réside dans le fait que la consommation du compresseur est bien inférieure à l’énergie produite. C’est là tout l’intérêt des PAC. On estime, en moyenne, la consommation à 1 kWh d’électricité consommée, pour une production équivalant à 3 à 4 kWh de chaleur. Il s’agit du coefficient de performance. Avec un bon système, il est possible d’attendre jusqu’à 7 kWh de rendement.

Articles de la même catégorie Ecologie

Comment entretenir une poêle à granules ? (trucs, astuces)

Comment entretenir une poêle à granules ? (trucs, astuces)

Un poêle à granules ou poêle à pellets est un système de chauffage reconnu comme écologique. Son entretien est simple, mais nécessaire. Dans cet article, nous détaillerons les diverses phases de nettoyage et d’entretien du matériel, et donnerons des conseils liés au combustible lui-même pour assurer un fonctionnement optimum.
La ferme agricole : des vacances écologiques ?

La ferme agricole : des vacances écologiques ?

Des vacances écologiques y a rien de plus naturel et de plus sain, pour un séjour dans des campagnes, découvrir le quotidien des fermiers, déguster les produits d’origine et aussi partager en famille les plaisirs du naturel, en gîte ou en auberge c’est une occasion de côtoyer la nature avec des randonnées, et plus, vous apprivoiser avec des produits bio.
Batterie solaire Agm : le guide d'achat

Batterie solaire Agm : le guide d'achat

Le respect de l’environnement nécessite un effort de chacun. Les énergies dites renouvelables telles qu’elles se nomment, peuvent être renouvelées. Cependant, il faut des appareils spécifiques sur chaque type d’énergie renouvelable. Le point commun de ces appareils, c’est qu’ils stockent l’énergie en fonction des besoins. Les batteries font partie de ces outils de stockage.