Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La concentration molaire : définition et explications

Les sciences, la chimie, et plus précisément la concentration molaire, sont tant de termes plutôt vagues à l'esprit de beaucoup, mais pourtant, si précieux dans l'évolution de notre monde. Avez-vous envie de finir un peu plus savant qu'hier ? Alors, lisez la suite.

Dissection des mots

Attardons-nous tout d'abord sur le premier mot, "concentration". Ce mot est à prendre selon le sens chimique, à savoir que cela correspond à une proportion d'un soluté dans une solution. Exemple : dans une solution aqueuse de sulfate de cuivre, l'eau est considérée comme solvant, et les ions sulfate et cuivre (II) sont les solutés. On distingue 2 sortes de concentration : massique (exprimée en g/l) et molaire (exprimée en mol/l). Ensuite, le deuxième mot : il s'agit de "molaire", qui vient du mot "mole". La mole est une unité qui est surtout utilisée en physique et en chimie. 1 mole d'atomes correspond à 6,02214179(30) fois dix exposant 23 atomes. De façon plus compréhensible, la mole est une unité de comptage semblable au dizaine, centaine, etc, sauf qu'ici, il s'agit d'unité de comptage immense équivalent à +/- 600000 milliards de milliards d'unités.

La concentration molaire

Après avoir décomposé ce terme, abordons à présent la définition du mot proprement dit. La concentration molaire équivaut à la quantité de matière par unité de volume. Sa notation est "c". Afin d'effectuer un calcul de concentration, il faut utiliser la formule suivante : la concentration (c) = la quantité de matière (n) / le volume de la solution (V). Cette notion est principalement employée aux constituants en solution, mais est également valable pou les mélanges gazeux et à l'état pur. L'unité mol/l est, de temps à autres, abrégée en M; exemple : une solution de HCl à 0,1mol/l est désignée comme une solution 0,1M de HCl. Ce terme de concentration est principalement utilisé en chimie pour 3 domaines, à savoir : - L'analyse quantitative par volume.
- La cinétique chimique.
- La théorie des ions (théorie de Hückel et Debye).

Envie de se tester ?

La chimie vous attire, et vous voulez vous tester. Alors, voici une adresse avec des exercices spécifiques au sujet : Perso.fundp.ac.be. Pas une minute de déconcentration, et bon amusement !

Articles de la même catégorie Chimie

Tout savoir sur HPLC waters

Tout savoir sur HPLC waters

HPLC ou chromatographie en phase liquide à haute performance est une technique d'analyse de substances chimiques. La société Waters spécialisée en technique d'analyse produits des systèmes d'analyse par chromatographie sophistiquée aussi bien pour les petits budgets que pour les grands laboratoires.
Tube à essai : les bons plans du web, et que faut-il savoir ? (conseils)

Tube à essai : les bons plans du web, et que faut-il savoir ? (conseils)

Le tube à essai est un matériel emblématique de laboratoire. Dans l'inconscient collectif, le tube à essai est associé inéluctablement à la chimie et à l'expérimentation de laboratoire. Il existe plusieurs designs, formes et matériaux correspondant aux utilisations que l'on veut en faire. Les tubes à essai sont des produits consommables en vente libre sur Internet.
Comment reconnaître un diamant pour éviter les faux ?

Comment reconnaître un diamant pour éviter les faux ?

Mettez côte à côte une pierre d'oxyde de zirconium et un vrai diamant de tailles identiques. Les 2 pierres brillent de mille feux laissant penser qu'elles sont toutes 2 des pierres précieuses. Pour un non-spécialiste, il est vraiment très difficile, voire impossible, de reconnaitre à l'œil nu un vrai diamant du faux. Pourtant, pour identifier le vrai diamant, il existe des moyens simples à mettre en oeuvre tous basés sur les propriétés physiques du minéral. Quels sont-ils ?