Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La concentration molaire : définition et explications

Les sciences, la chimie, et plus précisément la concentration molaire, sont tant de termes plutôt vagues à l'esprit de beaucoup, mais pourtant, si précieux dans l'évolution de notre monde. Avez-vous envie de finir un peu plus savant qu'hier ? Alors, lisez la suite.

Dissection des mots

Attardons-nous tout d'abord sur le premier mot, "concentration". Ce mot est à prendre selon le sens chimique, à savoir que cela correspond à une proportion d'un soluté dans une solution. Exemple : dans une solution aqueuse de sulfate de cuivre, l'eau est considérée comme solvant, et les ions sulfate et cuivre (II) sont les solutés. On distingue 2 sortes de concentration : massique (exprimée en g/l) et molaire (exprimée en mol/l). Ensuite, le deuxième mot : il s'agit de "molaire", qui vient du mot "mole". La mole est une unité qui est surtout utilisée en physique et en chimie. 1 mole d'atomes correspond à 6,02214179(30) fois dix exposant 23 atomes. De façon plus compréhensible, la mole est une unité de comptage semblable au dizaine, centaine, etc, sauf qu'ici, il s'agit d'unité de comptage immense équivalent à +/- 600000 milliards de milliards d'unités.

La concentration molaire

Après avoir décomposé ce terme, abordons à présent la définition du mot proprement dit. La concentration molaire équivaut à la quantité de matière par unité de volume. Sa notation est "c". Afin d'effectuer un calcul de concentration, il faut utiliser la formule suivante : la concentration (c) = la quantité de matière (n) / le volume de la solution (V). Cette notion est principalement employée aux constituants en solution, mais est également valable pou les mélanges gazeux et à l'état pur. L'unité mol/l est, de temps à autres, abrégée en M; exemple : une solution de HCl à 0,1mol/l est désignée comme une solution 0,1M de HCl. Ce terme de concentration est principalement utilisé en chimie pour 3 domaines, à savoir : - L'analyse quantitative par volume.
- La cinétique chimique.
- La théorie des ions (théorie de Hückel et Debye).

Envie de se tester ?

La chimie vous attire, et vous voulez vous tester. Alors, voici une adresse avec des exercices spécifiques au sujet : Perso.fundp.ac.be. Pas une minute de déconcentration, et bon amusement !

Articles de la même catégorie Chimie

Le PH mètre Hanna : qu'a t'il de particulier ?

Le PH mètre Hanna : qu'a t'il de particulier ?

Les pH-mètres sont des instruments utilisés en chimie afin de mesurer le pH d'une solution, c'est-à-dire l'activité chimique des ions hydrogènes de celle-ci. Les pH-mètres de la marque Hanna possèdent plusieurs particularités comme leur protection étanche en plastique ainsi que leurs fonctions annexes : mesure de la conductivité ainsi que de la température d'une solution.
Extincteur à eau : principe et fonctionnement

Extincteur à eau : principe et fonctionnement

Il existe plusieurs types d'extincteurs, dont l'utilisation sera plus adaptée pour telle ou telle sortes de feu. Par exemple, pour éteindre un feu de papiers dans un bureau, il est recommandé de se servir d'un extincteur à eau. Cependant, sans formation, il n'est pas toujours facile de le manipuler. Découvrez quel est son principe de fonctionnement, et comment l'utiliser correctement dans l'article suivant.
Où acheter des papiers pH ?

Où acheter des papiers pH ?

Les aquariophiles et les propriétaires de piscine savent que le pH d'une eau est important. Il conditionne pour les uns la qualité de vie des poissons et pour les autres l'efficacité des désinfectants garantissant la conformité des eaux de baignade. Il faut le vérifier souvent et l'un des moyens les plus simples est l'utilisation de papier pH. Alors où peut-on s'en procurer ?
Quelle est l'utilité du benzoate de sodium ?

Quelle est l'utilité du benzoate de sodium ?

Le benzoate de sodium est retrouvé dans de nombreux produits alimentaires comme conservateurs mais il est également utilisé comme antiseptique dans certains médicaments. Il est également employé dans plusieurs produits cosmétiques. Aujourd'hui, on accuse cette substance d'être responsable d'allergies.