Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La Haute Qualité Environnementale : le concept et les applications

La Haute Qualité Environnementale est une mesure mise en place en 1990, sur une initiative privée, pour améliorer la construction et la rénovation des bâtiments afin que leur empreinte écologique soit le plus possible réduite.

Histoire

Formée en 2004, l'association HQE a pour tâche de faire appliquer les normes relatives à la HQE. Celles-ci sont établies au moment de la conception du bâtiment ou des travaux de rénovation.
En 2011, une norme a été créée pour évaluer la participation de chantier au développement durable via ses performances environnementales, économiques et sociales.
Six autres normes sont prévues pour 2011 et 2012, portant sur les méthodes de calculs du bilan carbone.

Principes

La HQE repose sur deux principes : - la construction ou la rénovation de tout bâtiment ont un impact environnemental important et donc un coût que la HQE tente de réduire au maximum. Le projet architectural, grâce à la HQE, atteint la performance maximale, le meilleur rapport "qualité/prix" en termes d'investissement et d'écologie.
- Le principe des cibles : la cible est atteinte lorsque le niveau de performance du projet est équivalent à celui du meilleur projet connu à ce moment-là. Mais ce principe pose un problème pour les chantiers à petit budget, car les meilleurs projets connus sont souvent au-dessus de ces petits budgets. L'association HQE a finalement admis que toutes les cibles ne pouvaient être atteintes.

Fonctionnement

Pour appliquer la démarche HQE à un projet architectural, le chantier doit être étudié dès son lancement par un écologue ainsi que dans certains cas, par un socio-psychologue. En effet, la démarche HQE vise à optimiser les conditions de vie des vivants et doit pour cela prendre en compte les contextes sociaux dans lesquels ils se trouvent. Le choix du terrain est primordial. La construction du bâtiment doit avoir un faible impact environnemental et de faibles nuisances.
Ensuite, le bâtiment doit s'intégrer naturellement à son environnement et ses composants doivent respecter l'écologie.
La gestion de l'énergie, de l'eau, de la maintenance ou des déchets doit également être écologique. Enfin le bâtiment doit présenter un certain confort et une qualité optimale aux niveaux de l'acoustique, de l'environnement visuel, de la salubrité de l'eau, du chauffage.

Articles de la même catégorie Architecture

Thom Mayne : biographie

Thom Mayne : biographie

Architecte de renom, Thom Mayne est le directeur de l’agence Morphosis qui se trouve à Santa Monica, en Californie. Il s’est fait remarquer grâce à une architecture déstructurée et futuriste. Thom Mayne appartient à la catégorie d’architectes soucieux aux questions de développement durable. C’est grâce à son associé Mickael Rotondi que l’agence prend son envole dans les années 1990.
Philippe Gazeau : biographie

Philippe Gazeau : biographie

Philippe Gazeau est un architecte français à qui l'on doit de nombreuses réalisations nouvelles ou des réhabilitations. Son travail, riche de par sa diversité, a été de nombreuses fois récompensé. En plus de son travail d'architecte, Gazeau publie dans des revues spécialisées en architecture et enseigne également son art. Depuis 1984, Philippe Gazeau possède son cabinet d'architecte à Paris.
Oscar Niemeyer : biographie

Oscar Niemeyer : biographie

Dans le monde de l'architecture, la période moderne s'étalant du début au milieu du XXème siècle a changé considérablement le visage des villes et notre façon de vivre. Oscar Niemeyer a largement contribué à ses directives, mélangeant finesse et matérialité.