En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La Grande Ourse : ses étoiles et ses galaxies

La Grande Ourse est une des constellations les plus reconnaissables et la plus connue. La Grande Ourse et ses étoiles sera le premier sujet traité. La grande Ourse et ses galaxies sera le thème de la deuxième étape.

La Grande Ourse et ses étoiles

La constellation de la Grande Ourse est formée de 7 étoiles. Voici les noms des étoiles de la grande ourse : Merak, Duhbe, Phecda, Mégrez, Alioth, Mizar (Etoile du milieu de la queue) et Alkaid, qui forment comme une casserole ou un chariot. Cette constellation est visible toute l'année. C'est la première constellation Ourse que l'on apprend aux enfants, à reconnaître parmi les étoiles et les constellations. Et c'est aussi à partir de celle-ci que l'on peut repérer d'autres constellations, comme la Petite Ourse que l'on repère grâce à l'étoile polaire qui se trouve a à peu près 5 fois la distance des étoiles Merak à Duhbe, mais on ne la voit pas tout le temps. En effet, pour l'observation des étoiles, il faut se trouver dans un endroit absolument dégagé, loin des lumières des villes, et surtout que le ciel ne comporte pas de nuages et que la Lune n'interfère pas avec sa luminosité. Profitez du moment où la Lune n'apparaît pas, et surtout pas lors de la pleine Lune.

La Grande Ourse et ses galaxies

Dans la constellation de la Grande Ourse se situent environ 50 galaxies, dont les plus lumineuses : - La paire M1 et M2 qui se trouvent au sommet de la Grande Ourse.
- Une galaxie spirale*, M101, au Nord Ouest de l'étoile Alkaid.
- Les galaxies M108 et M109, galaxies spirales aussi. On trouve encore, dans cette constellation, la nébuleuse planétaire* M97. Galaxie spirale : une galaxie spirale est un amas de plusieurs centaines de milliards d'étoiles, qui forment un disque aplati avec un rond (dit bulbe) au centre lumineux. Autour de ce tas d'étoiles s'enroulent des bras en spirale d'étoiles plus jeunes et plus lumineuses. Nébuleuse planétaire : une nébuleuse planétaire est en fait une petite étoile qui s'est transformée en naine blanche. En expulsant ses matières, elle forme un nuage autour, et apparaît comme un disque avec un aspect nébuleux.

Articles de la même catégorie Astronomie & espace

Quel modèle de télescope Skywatcher choisir pour un débutant ?

Quel modèle de télescope Skywatcher choisir pour un débutant ?

Pour répondre à cette question, nous allons en première partie fournir quelques notions de base d'optique à connaître pour savoir faire un bon choix. En seconde partie, nous expliquerons succinctement comment choisir son instrument en fonction du ciel (conditions de l'environnement) et de l'objet que l'on veut observer. Pour terminer, nous vous proposerons deux modèles de télescopes Skywatcher pour des débutants.
Comment fonctionne une jumelle nocturne ?

Comment fonctionne une jumelle nocturne ?

La jumelle nocturne fonctionne principalement sur base de l’amplification de la moindre lumière disponible. Ce qui la rend particulièrement intéressante et avantageuse la nuit lorsque, à cause de l’absence de lumière, la vue humaine est très amoindrie. On retrouve ce genre de jumelles dans les commerces dans des modèles très variés mais réunis autour de deux technologies.