Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

James Taylor : biographie

Dans la famille de James Taylor, il faut plutôt chercher qui n'est pas musicien. En effet entre sa mère, cantatrice d'opéra, ses trois frères, sa sœur et ses deux enfants tous musiciens, on peut, ne pas s'étonner de voir James Taylor figurer parmi les meilleurs guitaristes de ces cinq dernières décennies.

Ses premiers pas

Fils de Isaac Montrose Taylor, doyen de la faculté de médecine de Caroline du nord et de Gertrude Woodard, cantatrice, James Taylor est né à Lenox le 12 mars 1948. James apprend le violoncelle avant de passer, à l'âge de 12 ans à la guitare. Influencé par la technique de sa sœur au piano (ragtime) il adopte ce style pour la guitare (le picking est très utilisé dans la musique country). Il étudie à la Milton Academy et malgré qu'il soit un bon élève il sombre dans la dépression chronique ce qui va marquer toute sa vie et sa carrière car il sera plusieurs fois traité en hôpital.

Sa carrière

En 1966, il décide de déménager pour New York et avec son ami Kortchmar ils montent le groupe "The Flying Machine" avec lequel il interprète ses propres chansons dans les bars de Greenwich Village. Pendant cette période, il fréquente les bas fonds de New York et s'adonne à l'héroïne ce qui le conduira à être abandonné de tous y compris de son manager. Il retourne en Caroline du Nord où il subit un traitement de six mois et une opération des cordes vocales. Décidé à changer radicalement, il s'installe à Londres fin 1967 et présente une "démo" au producteur des Beatles Peter Asher. Encouragé par Mac Cartney et Georges Harrison, il enregistre un album qui sortira un an et demi plus tard. Ayant replongé dans la drogue, il retourne aux USA où il suit un programme essayant de traiter les troubles psychiatriques difficiles. Pendant ce temps son album "carolina in my mind" sort en Angleterre et obtient une bonne critique. En juillet 1969, il triomphe au festival folk de Newport et signe un contrat avec la Warner Bros, mais il est victime d'un accident de moto qui le prive de l'usage de ses bras pendant six mois néanmoins il continue à écrire des chansons. A partir de 1970, le succès est enfin au rendez-vous avec "sweet baby james" et "fire and rain". En 1972, il épouse Carly Simon avec laquelle il aura 2 enfants.

Son action

Ayant résolu ses problèmes de drogue sa carrière se poursuit avec des hauts et des bas mais il obtient quelques Grammy et pour : - "You've got a friend" en 1971.
- "October road" en 2002. Il est divorcé de Carly et remarié à Caroline Smedvig.

Articles de la même catégorie Sports de combat

Daouda Sow : biographie

Daouda Sow : biographie

Daouda Sow est un jeune boxeur français, né le 19 janvier 1983 dans le nord de la France, à Roubaix. Après un début de carrière tardif, le nordiste enchaîne les succès avant de changer de voie. Finalement, il reprend la boxe et participe aux JO de Pékin.
Jeff Hardy : biographie

Jeff Hardy : biographie

Figure incontournable du monde du catch, acrobate hors pair, et compétiteur mémorable, Jeff Hardy est aussi un artiste torturé, dont la carrière souffre bien souvent de ses abus et de son instabilité.
Sebastian Sylvester : biographie

Sebastian Sylvester : biographie

Boxeur allemand né à Greifswald le 9 juillet 1980, Sebastian Sylvester est devenu professionnel de son sport en 2002. Depuis il ne cesse de battre des records, de remporter des tournois et de s'illustrer comme l'un des meilleurs boxeurs dans la catégorie poids moyen du monde.
Quels sont les points forts d'un club de kick boxing ? (remarques)

Quels sont les points forts d'un club de kick boxing ? (remarques)

Forme moins contraignante du Muay Thai (ou Muy Thai), la boxe thaïlandaise, le kick boxing n’en est pas moins efficaces. Tout comme au Muay Tay, sa pratique contribue autant dans le développement des capacités physiques que dans celui des capacités cérébrales. De nombreux clubs de renommée se situent en France.