Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Quels sont les points forts d'un club de kick boxing ? (remarques)

Forme moins contraignante du Muay Thai (ou Muy Thai), la boxe thaïlandaise, le kick boxing n’en est pas moins efficaces. Tout comme au Muay Tay, sa pratique contribue autant dans le développement des capacités physiques que dans celui des capacités cérébrales. De nombreux clubs de renommée se situent en France.

Un corps bien fait

Le kick boxing sollicite de nombreux muscles du corps, tant en attaque qu’en défense. La palette de coups, d’esquives et de parades est large, et s’entraîner à cette discipline permet de développer de nombreuses capacités physiques: souplesse, force, endurance, résistance aux coups, rapidité, explosivité, respiration. L’entraînement mène donc le kick boxeur à se construire un physique impressionnant et non moins équilibré.

Forte tête

L’entraînement met aussi à profit le mental durant les cours de boxe. Tout se passe à grande vitesse et les coups sont puissants. Les réflexes sont donc sollicités. Des qualités comme le courage ou la volonté se développent. Le kick boxeur résiste de plus en plus à la pression et prend rapidement des décisions. Il gagne aussi beaucoup de confiance en lui.

Le club

S’entraîner seul permet de forger son auto-discipline. Pourtant, dans un art martial comme le kick boxing, et au contraire de certains styles de combat chinois et japonais, la formation dans un club reste la solution la plus complète pour le boxeur. Parmi les plus renommés et les plus capés en France, le RMB, qui d’ailleurs est aussi installé en Thaïlande. L’on peut aussi citer l’AS Passy qui propose des formations de boxe à Paris. Du matériel Les capacités physiques développées à l’entraînement se travaillent mieux à l’aide d’appareils spécialement conçus, ou de dispositifs spécialisés: appareils de musculation, sacs de frappes divers, échelle, etc… Le tout sans oublier les équipements de sécurité que l’on ne trouve pas à domicile comme les casques, protèges tibias et tatamis. Tous ces accessoires, fournis par le club, permettent au boxeur les meilleures conditions de travail à moindre coût. Des hommes Un club, c’est aussi un groupe. Des hommes qui permettront au combattant des conditions optimales d’entraînement, allant du kinésithérapeute à l’entraîneur. Mais le plus important : des adversaires, des sparring partners qui comme lui s’entraînent, et qui lui permettront de mieux se situer et de s’améliorer au fur et à mesure.

Articles de la même catégorie Sports de combat

Comment choisir des gants de boxe ?

Comment choisir des gants de boxe ?

Les gants de boxe ou les gants de combat en général sont utilisés pour atténuer les coups pour l'adversaire et pour celui qui les porte. Comme tout article de sport, il existe plusieurs références afin de satisfaire au plus les besoins de l'utilisateur : la forme de la main (doigts), pouce ou du poignet [composants du gant] et le poids en once (oz).
Catch

Catch

Rodrigo Garcia : biographie

Rodrigo Garcia : biographie

Rodrigo Garcia est un jeune boxeur professionnel mexicain très talentueux. Invaincu depuis son arrivée chez les professionnels, ce policier de métier incarne l'un des noms les plus prometteurs de la boxe. Dès ses débuts en amateur jusqu'à son arrivée fracassante dans la boxe de haut niveau, retour sur la carrière d'un combattant exceptionnel.
Thierry Fabre : biographie

Thierry Fabre : biographie

Thierry Fabre est un judoka de nationalité française, né le 5 mars 1982. Il mesure 1,84m pour des combats en catégories moins de 90kg et moins de 100kg. Sa main directrice est la main droite. Thierry Fabre combat actuellement avec le club de l'AC Boulogne-Billancourt, et il a remporté de nombreux titres, notamment en championnat de France et en championnat du monde.