Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Daouda Sow : biographie

Daouda Sow est un jeune boxeur français, né le 19 janvier 1983 dans le nord de la France, à Roubaix. Après un début de carrière tardif, le nordiste enchaîne les succès avant de changer de voie. Finalement, il reprend la boxe et participe aux JO de Pékin.

Débuts tardifs

Contrairement à de nombreux sportifs de haut niveau, Daouda Sow a commencé la boxe relativement tard puisque sa première licence de boxeur date de 1996, il a alors 13 ans. Le début est tardif mais la progression est fulgurante. Trois petites années de pratique et le voila déjà champion de France amateur dans la catégorie mouche, en 1999. L'année suivante, il monte de catégorie, passe en coq mais le résultat est le même. Il décroche le titre national amateur en poids coq en 2000.
Daouda Sow rejoint un centre de formation et choisi la filière sport étude.

Le changement de voie

Daouda s'entraîne durement. Il atteint la finale du championnat de France en 2004 puis en 2005. Ces deux finales se soldent par deux échecs pour le nordiste. La déception est grande. En parallèle, le boxeur obtient un diplôme d'éducateur et décroche un poste à mi temps dans un foyer de réinsertion de jeunes délinquants dans son Nord natal. Très engagé dans son action avec les jeunes, Sow décide de suspendre son entraînement pour se consacrer pleinement à sa nouvelle fonction. Finalement, Sow décide de reprendre la compétition et la route de l'entraînement à partir du mois d'août 2006. Il se présente le 17 février 2007 en finale des championnats de France amateur des poids légers. Il remporte le combat à l'issue des 4 rounds et devient une nouvelle fois champion de France. Performance qu'il réédite en 2009.

La route olympique

Daouda Sow a repris sa carrière de boxeur avec une idée en tête: participer aux JO de Pékin en 2008. Présent à Pescara en Italie pour un tournoi de qualification olympique, le tricolore échoue en quart de finale. Il décroche le précieux sésame lors du tournoi d'Athènes. Le parcours olympique du français est quasi parfait. Il s'impose face à un mexicain, un portoricain puis un chinois. La demi finale lui tend les bras. Opposé à un cubain réputé, Daouda Sow domine largement les débats et s'impose 15-8. En finale, il s'incline contre le russe Tishchenko 11 à 9. Il décroche donc la médaille d'argent.

Articles de la même catégorie Sports de combat

Vidéos de combats de rue

Vidéos de combats de rue

Le combat de rue est défini comme étant une lutte, un affrontement entre plusieurs êtres vivants. Ce phénomène s'est développé depuis plusieurs années, à tel point qu'avec l'essor d'internet et l'évolution des mentalités sociales, on a vu s'accroître le nombre de vidéos sur le net de ce type de combats. Des cinéastes ont également pris ce sujet pour leurs films.
Yang Li : biographie

Yang Li : biographie

Boxeur amateur d'origine chinoise né en 1982, Yang Li a su se hisser peu à peu jusqu'au plus au niveau. Après de jeunes années passées à s'entraîner d'arrache-pied, ce sportif acharné est arrivé jusqu'au plus haut niveau en arrivant en demi-finale des Jeux olympiques organisés à Pékin.
Quels sont les différents sport de combat ?

Quels sont les différents sport de combat ?

Il existe une multitude de sports de combat, certains très connus, d'autres beaucoup moins. Le fait de pratiquer un sport de combat donne confiance en soi. Il faut avoir une bonne condition physique pour pouvoir pratiquer. Alors, quels sont les différents sports de combat ?
Quels sont les points forts d'un club de kick boxing ? (remarques)

Quels sont les points forts d'un club de kick boxing ? (remarques)

Forme moins contraignante du Muay Thai (ou Muy Thai), la boxe thaïlandaise, le kick boxing n’en est pas moins efficaces. Tout comme au Muay Tay, sa pratique contribue autant dans le développement des capacités physiques que dans celui des capacités cérébrales. De nombreux clubs de renommée se situent en France.