Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Histoire de la tête de Maure : emblême de la Corse

Pascal Paoli, homme politique corse, mais également amiral a officialisé la tête de Maure ou tête-de-More sur le drapeau de corse en 1762. Cependant, ce symbole existait depuis déjà fort longtemps. Vous trouverez ici l'histoire de la tête de Maure, mais aussi quelques informations sur la controverse de ce qui ne pourrait être qu'une légende.

Histoire de la tête de Maure


L'origine des Maures (ou More) n'a rien de religieux à la base. En effet, il s'agit des populations berbères vivant au Maghreb. C'est au VIIe siècle que ce terme prend le sens de musulman. On entend pour la première fois parler de la tête de Maure au XIIIe siècle. En effet, à l'époque, le bandeau se situe sur les yeux du Maure et symbolise la victoire des croisés sur l'ennemi musulman. Le roi Aragon avait sur ses armoiries quatre têtes-de-Maure et c'est lorsque le pape Boniface XIII lui attribua la Corse que le symbole fit son entrée sur l'île. Cependant, Aragon perdit vite le pouvoir et pendant plusieurs centaines d'années la tête de Maure ne fut plus rattachée à l'île de beauté malgré un fort impact symbolique sur les populations. C'est pour cela que c'est uniquement au début du XVIIIe siècle qu'elle refit son apparition officielle avec le Roi Théodore qui pourtant ne régna même pas un an. On raconte que c'est seulement à l'époque de Paoli que le bandeau fut relevé des yeux afin de donner le message que la Corse avait ouvert les yeux. Cependant, l'histoire ne s'arrête pas à Paoli, car dès 1769, quand la Corse redevient française, ce drapeau devient interdit. C'est d'ailleurs peut-être cet emblème corse de liberté qui donne un poids aussi important à la tête qui finalement est en 1980 réhabilité en tant que drapeau régional.

La légende


En corse, il existe une légende plus belle et plus flatteuse sur l'histoire de la tête de Maure. En effet, on raconte qu'une belle jeune femme fut kidnappée par un Sarrasin, mais sauvée par son fiancé corse. L'ennemi ne l'entendit pas aussi facilement et envoya ses hommes quérir la jeune femme. Cependant, après une guerre sanglante, les Corses gagnèrent la victoire et tinrent la tête du chef des ennemis embrochée sur une pique. L'histoire raconte que pendant les festivités, les vainqueurs montrèrent la tête du Maure enveloppée d'un drap blanc, ce qui aurait mené au symbole du drapeau.

Articles de la même catégorie Histoire

Tout savoir sur le Roi Salomon

Tout savoir sur le Roi Salomon

Le Roi Salomon est un grand personnage biblique, aussi connu que son père le Roi David. Connues pour sa grande sagesse, les chroniques attribuent également à Salomon l'initiative de la construction du Temple de Jérusalem, ou encore la célèbre histoire du "jugement de Salomon" qui est devenu proverbiale. Voici quelques éléments biographiques sur le Roi Salomon, tel que nous le présente la Bible.
Histoire du coup de fouet

Histoire du coup de fouet

Le fouet est une arme formée de lanières de cuir. Il trouve sa place comme arme de combat dès l'antiquité chez les Huns, comme Châtiment sous l'ancien Régime et sous les lois islamiques. Il est aussi l'outil d'élevage des animaux, du cheval au lion. Enfin, il empreint la culture populaire lors de numéro de fouet acrobatique ou à la ceinture de Zorro.
Jean Dieuzaide : biographie et œuvres

Jean Dieuzaide : biographie et œuvres

Jean Dieuzaide est né à Grenade en Haute Garonne le 20 juin 1924 et est mort à Toulouse le 18 septembre 2003. Il était un photographe français. Nous allons voir ensemble sa biographie, quelques unes de ses nombreuses nominations qu'il a reçu et ses œuvres. Issu de la région autour de Toulouse, il est le fils d'une famille modeste. Son père lui a fait découvrir l'art de la photographie et Jean Dieuzaide en tombe amoureux, il va en faire sa profession.