Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Fabriquer facilement une clôture en parpaings (matériel et technique)

Au premier abord, la construction d'une clôture en parpaings s'annonce périlleuse, mais est-ce vraiment le cas ? A priori, si l'on suit clairement les étapes indispensables, non. Nous allons donc vous présenter les différents matériaux et outils nécessaires à sa construction, puis nous vous indiquerons les étapes impératives à respecter.

Outils et matériaux nécessaires

Les outils et matériaux nécessaires à la construction d'un mur en parpaings sont les suivants : - Des parpaings, évidemment. - Une auge et une taloche. - Du mortier. - Une bétonnière. - Une meuleuse électrique, dont on va se servir afin de découper les parpaings. - Des outils de précision, tels qu'une règle, une équerre, et une masse. - Une truelle. - Un niveau à bulle. - Un seau. - Une grande bâche, qui servira à protéger la clôture des éléments extérieurs. - Un cordeau. - Du fil à plomb.

La construction, pas à pas

Les étapes nécessaires à la construction de cette clôture sont les suivantes : - Tout d'abord, il convient naturellement de creuser les fondations de votre clôture en formant des tranchées d'environ 30 x 50 cm. - A l'intérieur, versez la première couche de béton avant d'y déposer le ferraillage. - Après, saisissez une équerre et construisez le chaînage horizontal et vertical avant de souder le tout. - L'étape suivante consiste à verser une épaisseur d'environ 5cm de mortier sur chaque bout de votre clôture. - Ainsi, vous pourrez monter votre premier parpaing de même que le dernier, de l'autre côté. Il faut veiller à ce qu'ils soient alignés, pour cela, utilisez votre niveau à bulle. - Montez alors la première rangée, toujours en veillant à l'alignement grâce à votre règle. - Pour la seconde rangée, ce n'est pas la même opération, car il faut que vous coupiez un parpaing en deux et que vous laissiez, tous les 2m environ, un emplacement vide qui servira pour les poteaux de renfort. - N'oubliez pas de contrôler le faux aplomb grâce au fil à plomb. - Une fois votre deuxième rangée en place, il ne vous reste plus qu'à ferrailler les poteaux et à couler le béton dessus, avant de coffrer la ceinture du mur. - Laissez le tout sécher durant environ une semaine avant de tout décoffrer. Votre clôture est fin prête avant un éventuel coup de peinture.

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Comment bien appliquer de la peinture époxy ? (conseils, astuces)

Comment bien appliquer de la peinture époxy ? (conseils, astuces)

La tendance actuelle dans le domaine de la peinture est la peinture époxy. Par rapport aux autres types, comme les glycérophtaliques et polyuréthanes, la peinture époxy offre une plus grande résistance, donc dure plus longtemps. Elle peut être utilisée dans plusieurs applications intérieures et extérieures, telles que les meubles, la menuiserie en bois et en PVC, le lavabo, le carrelage, le béton et les terrains de sport.
Installer des volets roulants en aluminium : guide pratique, conseils, tarifs

Installer des volets roulants en aluminium : guide pratique, conseils, tarifs

Vous souhaitez faire quelques aménagements dans votre maison, à commencer par changer les volets de vos fenêtres. Dans ce cas, nous vous conseillons d’opter pour des volets roulants en aluminium qui permettent d’avoir un côté esthétique agréable et une bonne isolation. Nous vous présenterons donc les avantages de ces volets, puis nous vous expliquerons comment les poser de la meilleure façon possible.
Où trouver du plancher massif au meilleur prix ?

Où trouver du plancher massif au meilleur prix ?

Le plancher massif est la plupart du temps livré dans son état brut, il est dès fois huilé ou vitrifié. Les parquets massifs peuvent être faits en bois de chêne, de hêtre ou en bois plus exotique. Ce genre de parquet a une allure plutôt traditionnelle. Pour vous approprier un plancher de bois massif au meilleur prix, voici quelques adresses.
Les conseils pour installer une fenêtre de rénovation soi-même

Les conseils pour installer une fenêtre de rénovation soi-même

Installer une fenêtre de rénovation revient à remplacer une ancienne fenêtre par une nouvelle tout en gardant l’ancien dormant. L’opération du remplacement n’est pas compliquée, vous devez procéder avant au contrôle de l’ancien dormant et le rendre conforme pour une nouvelle utilisation. Vérifiez que l’ancien dormant est bien solide sinon procédez à son renforcement. Envie d'en savoir plus ? Continuez à lire.