Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Devenir ambulancier : formation CCA, adresses, conseils, parcours...

Qu'il transporte un patient pour un rendez-vous médical, ou qu'il intervienne en situation de crise, avec un malade dans un état critique, l'ambulancier est à la fois conducteur, soigneur et interlocuteur. Il veille sur la santé du patient comme sur la sécurité de son véhicule, en maintenance comme en conduite ! Quelle formation suivre pour devenir ambulancier ?

Le métier d'ambulancier

L'ambulancier assure le transport de malades ou de blessés, y compris en situation d'urgence. Il doit être capable d'installer le patient dans son véhicule, de donner les premiers soins si cela se révèle nécessaire (et dans la limite de ses attributions et d'adapter sa conduite à l'état de santé du malade). Il peut travailler soit en ambulance, avec un passager allongé, soit en VLS, avec un patient assis. Il est également responsable la plupart du temps des documents administratifs afférents au malade devant être transmis aux professionnels de santé.Il assure l'entretien mécanique et médical (asepsie, stocks de produits d'urgence) de son véhicule.

La formation

Le métier d'ambulancier ne réclame pas de diplôme spécifique pour l'entrée en formation. Vous devez simplement justifier d'un permis B de plus de plus deux ans, avec la mention "conduite en ambulance". Si vous n'avez ni bac, ni formation antérieure dans le secteur médical ou paramédical, vous serez évalués sur le français, les mathématiques, la conduite, la motivation, et enfin sur vos aptitudes physiques. La formation se déroule sur 3 mois, avec 160 heures de cours théoriques et 50 demi-journées de stage en hôpital et en service de transport ambulancier. Le stage pratique peut être facultatif selon les acquis professionnels dont vous justifiez. Le diplôme du CCA est délivré sur la validation des 5 UE : santé, technique, aspects juridiques et déontologiques pour la partie théorique et validation des deux stages. La formation est délivrée dans les centres agréés par les Préfets de Région, dont vous trouverez une liste sur le site Cybsante.free.fr.

Les débouchés

Devenir ambulancier ne se réduit pas à être conducteur d'ambulance. Vous pouvez être "second membre" de l’équipe, si vous avez uniquement le permis B assorti de la mention "conduite en ambulance", délivrée par la préfecture sur examen médical. Si vous disposez du BNS, du BNFS ou de l'AFPS, vous pourrez être soit second membre, soit conducteur vous-même. Un titulaire du CCA reste néanmoins toujours présent lors d'une intervention, qu'il conduise ou non. Si vous souhaitez compléter votre formation, vous pourrez vous spécialiser dans la conduite en état d'urgence et travailler au sein d'un SMUR. La formation dure 4 semaines et est réservée aux ambulanciers de la fonction publique. Bon à savoir Un ambulancier gagner 1300€ par mois en début de carrière et 1750€ par mois en fin de carrière.

Articles de la même catégorie Formation

Le guide pour la haute montagne

Le guide pour la haute montagne

Vous voulez redécouvrir le grand air, changer de vie, et faire découvrir votre amour pour la montagne ? Devenez guide de haute montagne. Vous ne savez pas comment vous y prendre. Voici comment devenir guide, pourquoi devenir guide, et la définition d'un guide.
Description et objectif du site Institut-formation.travail.gouv.fr ?

Description et objectif du site Institut-formation.travail.gouv.fr ?

L'institut National du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (INTEFP) est un organisme installé à Lyon, depuis 1980. Sa mission consiste à assurer la formation professionnelle initiale et continue des agents du Ministère du Travail, à travers ses centres de formation inter-régionaux. Nous allons voir quelles sont les missions et les activités de cet institut de formation, par le biais de son site Internet.
La maintenance industrielle, où se former et pour quels emplois ?

La maintenance industrielle, où se former et pour quels emplois ?

L'industrie, bien que diminuant progressivement en France par rapport au secteur tertiaire, garde une importance cruciale. La robotisation de toutes les machines entrainent la création de nouveaux métiers. On pense notamment à la profession de technicien de maintenance industrielle. Cet article apporte des détails sur le métier, la formation, l'avenir.
Le pilote privé : ses trajets, ses ressources, sa vie privée, sa formation

Le pilote privé : ses trajets, ses ressources, sa vie privée, sa formation

Vous avez le goût de l'aventure, du risque, devenir pilote privé vous fascine et est votre passion avant tout. Parcourir l’Europe entière en découvrant son panorama en vue aérienne est un rêve pour vous. Une Licence de pilote privé est accessible à tous, appelée aussi PPL. Celle-ci requiert d'une formation et s'adresse à un public ayant atteint l'âge de 17 ans.