Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Dashiell Hammett : biographie

Dashiell Hammett est un écrivain américain dont on s'accorde à dire qu'il est le fondateur du roman noir. Après une carrière de détective privé, il devient écrivain pendant quelques années avant d'être victime de la chasse aux sorcières maccarthyste. Dashiell Hammett est né le 27 mai 1894 à Baltimore dans le Maryland et est décédé le 10 janvier 1961 à New York, d'alcoolisme et de tuberculose.

Le détective

Hammett est issu d'une famille pauvre, dont le père politicien puis juge, semble avoir mené quelques escroqueries. En 1908, il quitte son foyer, il a 14 ans. Après l'école de la rue, il enchaîne les petits boulots. Puis décide de devenir détective privé pour l'agence Pinkerton. Il mène de nombreuses enquêtes pendant 6 ans et découvre la corruption dans la société américaine. Il met un terme à son contrat quand l'agence Pinkerton est amenée à casser les mouvements de grèves. Ses expériences donnent sans aucun conteste la matière des ses romans, que l'on qualifiera de romans noirs.

Hard-boiled school

En Amérique, on désigne Hammett comme le Hard-boiled school ("école des durs à cuire) à cause des personnages qui hantent ses romans. En France à l'entre-deux-guerres, il est édité par la maison Gallimard bien que la série noire ne soit pas encore inventée (il faudra attendre 1945). André Gide ne jure que par lui tandis que Marcel Duhamel traduit La clé de verre. Les nouvelles écrites par Hammett auront moins de chance et seront publiées dispersées à partir de 1922 dans des collections de roman appelées Pulp. Il faudra attendre 1999 pour qu'elles soient disponibles (rassemblées) aux États-Unis.

Une brève carrière d'écrivain

Hammett débute en 1920 avec une écriture dans laquelle bien et mal ne signifient plus rien. Ses personnages, dénués de sensibilité et violents apparaissent dès 1929 avec La moisson rouge. En 1930 avec le Faucon de Malte, son détective prend le nom de Sam Spade, rôle interprété par Humphrey Bogart dans le Faucon maltais. Ce roman sera adapté trois fois au cinéma. En 1930 toujours, il rencontre celle qui sera sa femme et lui donnera des moyens financiers : Lillian Hellman avec laquelle les relations sont tumultueuses. En 1934, sa carrière d'écrivain s'arrête là. Condamné sous le maccarthisme, Hammett est délaissé par son épouse et aura une deuxième partie de vie dominée par le harcèlement et l'alcoolisme. À retenir toutefois l'influence majeure et reconnue sur des auteurs comme Hemingway ou Simenon.

Articles de la même catégorie Littérature

Éducation Magazine: présentation de la revue

Éducation Magazine: présentation de la revue

C'est le 31 août 2009 que la société Fabert à lancé le magazine dé éducation nommée Éducation magazine. Le magazine d'éducation tout les sujets qui touchent le domaine de l'éducation. Que ce soit dans le domaine de l'enseignement public ou privé, pour le rôle des parents dans le système éducatif, les handicaps à l'école, les cantines scolaires. Cet article sera constitué d'une présentation des éditions Fabert et du site internet Éducation magazine.
John Grisham : biographie

John Grisham : biographie

John Ray Grisham est un auteur de romans américain. Il est surtout connu du public pour ses bests-sellers qui ont été portés à l'écran. C'est notamment le cas de La Firme, de L'affaire Pélican ou encore de films comme Le Client ou Le Maître du jeu. Les romans qu'il écrit depuis 2001 prennent souvent comme décor le sud rural des Etats-Unis, là où il a grandi.
John Katzenbach : biographie

John Katzenbach : biographie

Fils d'un homme politique, John Katzenbach fut longtemps chroniqueur judiciaire avant de devenir écrivain. Pas étonnant donc que l'auteur choisisse de se tourner vers l'écriture de romans policiers, son passé de chroniqueur lui offrant une source d'inspiration inépuisable. Ses romans ont remporté un vif succès et certains d'entre eux ont même été adaptés au cinéma.
Pascal Garnier : biographie

Pascal Garnier : biographie

L’écrivain Pascal Garnier était un écrivain à part puisqu’il mélangeait l’écriture de romans policiers plutôt noirs et celle d’ouvrages beaucoup plus légers pour la jeunesse. Un exercice d’écriture plutôt difficile que peu d’auteurs réalisent avec le même talent que Pascal Garnier. Il deviendra donc un exemple du style et un auteur à part dont la France peut être fière.