Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Créer une société anglaise

La création d’une société en Angleterre est relativement simple. Le droit anglais ne fait pas de discrimination contre les résidents étrangers. Nombreuses sont les sociétés qui ont voulu se domicilier en Angleterre au vu de son régime fiscal avantageux, mais ce n’est plus trop le cas désormais en raison des politiques européennes.

Les différents types de société

Lorsqu’une entreprise de l’étranger retient de lancer une affaire, plusieurs statuts juridiques sont possibles. Il existe les formes suivantes : - La société à responsabilité limitée.
- La société à responsabilité illimitée.
- La succursale d’une entreprise étrangère.
- La société en nom collectif.
• La coentreprise. En France, seul un document doit être établi les "statuts". Au Royaume-Uni, les créateurs de la société doivent apprêter deux sortes d’actes : - L’acte constitutif de société (Mémorandum of Association).
- Les statuts de la société (Articles of Association).

Comment créer une société à responsabilité limitée en Angleterre (Limited Company) ?

La S.A.R.L peut être conçu avec une seule action. Le montant du capital minimum est de 1£ (montant constaté en mai 2011). En retour, une Limited Company est maintenue par la loi de mettre à disposition, certains renseignements pour qu’elles puissent être consultées par le public. Une S.A.R.L britannique peut se créer avec une seule personne et il n’y a pas de maximum, à partir du moment où tous les associés sont majeurs.

Procédure de constitution d'une Limited (LTD)

Progressivement, il vous faut : - Choisir une raison sociale soit le nom de la future société.
- Fixer les objectifs de la société et l’étendue de ses activités. C’est fixer le but de votre activité et le montant du capital social ainsi que sa répartition entre les associés.
- Choisir l’emplacement de votre siège social. Il est possible de passer une convention avec une société de domiciliation en Angleterre.
- Tenir sa Comptabilité. Le droit britannique vous contraint à tenir une comptabilité tenue en Angleterre
- Établir les documents : les déclarations, les statuts.

Avis

La création d'une société en Angleterre n'est plus très captivante pour un Français qui ne veut pas habiter en Angleterre. Le montant des impôts bruts n'est pas très différent, compte tenu des possibilités de déduction ou de situation géographique. Les législations évoluent pareillement rapidement en Europe. Si le dirigeant d'une société installée en Angleterre emploie des salariés en France, les charges sociales à payer seront celles de la France.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Tout savoir sur le Borloo ancien

Tout savoir sur le Borloo ancien

Le dispositif de placement locatif Borloo ancien donne la possibilité à un investisseur de profiter de déductions caractéristiques, ainsi que d'un déficit foncier imputable sur ses revenus, sous des formalités de location à respecter. Pour une habitation neuve, le procédé à étendre sera le procédé Borloo neuf, ou encore, nommé naturellement Borloo.
Comment payer moins d'impôts ?

Comment payer moins d'impôts ?

Payer des impôts est une obligation pour presque tous les citoyens. C'est un devoir dont la plupart d'entre nous s'acquittent sans plaisir, et nous sommes tous à la recherche de solutions nous permettant d'alléger la facture fiscale. Ces solutions, diverses, et adaptées aux possibilités des différents contribuables, permettent effectivement de réduire, en toute légalité, le montant des impôts.
Dispositif Borloo : bénéficiaires, avantages et obligations

Dispositif Borloo : bénéficiaires, avantages et obligations

Le dispositif Borloo, applicable aux logements anciens, a l'avantage de permettre une déduction supplémentaire de 30% à 45% du montant brut des revenus locatifs. Ceci permet de réaliser une substantielle économie d'impôt sur le revenu, mais le dispositif a l'inconvénient de plafonner les loyers et il convient de vérifier si l'économie réalisée sur l'impôt compense la perte de revenus locatifs.
Comment vérifier un numéro de TVA intracommunautaire ?

Comment vérifier un numéro de TVA intracommunautaire ?

Le numéro de TVA est un identifiant attribué à chaque entreprise, ce numéro est unique dans l’Union européenne et dans le monde. Les numéros de TVA fournisseur et client doivent être clairement indiqués sur chaque facture. Il est donc important de vérifier la validité de ce numéro. Il est composé de l’identifiant du pays et d’une série de chiffres ou combinaison de chiffres et lettres selon une codification précise.