Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment utiliser les isolants minces ?

Les isolants minces ont été beaucoup utilisés en France depuis la fin des années soixante-dix dans les travaux de rénovation d'isolation thermique des maisons. Le bilan en terme de performance d'isolation thermique est mitigé. Bons réflecteurs de rayonnement solaire, les propriétés thermiques des isolants minces sont néanmoins largement insuffisantes. Cependant, on peut les utiliser pour certaines applications bien ciblées.

Les isolants minces

Les isolants minces sont composés de plusieurs couches de feuilles d'aluminium de quelques microns d'épaisseur contenant des mousses d'origine diverse ou de polyéthylène à bulle. Les résistances thermiques des isolants minces ne sont pas conformes aux valeurs réglementaires appliquées dans les constructions neuves et sont inférieures d'un facteur de 8 à 10 par rapport aux autres isolants thermiques. Utilisés souvent pour leur prix avantageux et leur faible encombrement, les isolants minces ont été énormément utilisés à tort lors de travaux d'isolation thermique de maisons sous le toit, de greniers ou de garages sans réel fondement ni justification technique.

Les utilisations

Les mauvaises utilisations Lorqu'ils sont utilisés comme isolants thermiques, les résultats sont médiocres : les espaces isolés s'avèrent trop chauds l'été et trop froids l'hiver. Pire lorsqu'ils sont utilisés comme isolant externe, la non-porosité de l'aluminium à la vapeur d'eau provoque l'accumulation de l'humidité et la détérioration de matériaux comme le bois, l'acier ou le plâtre. Thermoréflecteurs
Les isolants minces doivent être utilisés pour ce qu'ils sont c'est-à-dire comme des matériaux thermoréflecteurs dont les effets sont de retarder des pertes calorifiques et de réfléchir les rayonnements solaires. On les utilisera donc plutôt comme écrans thermiques à poser à l'intérieur ou à l'extérieur pour l'isolation des murs. Pour les isolations thermiques, on préférera utiliser les isolants épais comme les panneaux de toiture de laine de verre ou de mousse polyuréthane. Exemples d'application On appliquera par exemple une couche d'isolants minces sous les tuiles du toit d'un abri ou d'un garage pour éviter que les tuiles ne deviennent un vrai radiateur et une glacière en hiver. Les isolants minces peuvent être utilisés pour calfeutrer les courants d'air au niveau des toitures ou des murs poreux et ainsi réduire considérablement la consommation énergétique de l'endroit. L'isolation des combles et la réduction du chauffage sous un abri sont ses applications les plus utiles à recommander. L'utilisation des isolants minces reste cependant limitée dans l'habitat.

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Rénovation des portes : comment faire ?

Rénovation des portes : comment faire ?

En effet, la rénovation des portes est la meilleure idée pour changer la décoration de votre maison. Par contre, si vous comptez réaliser la rénovation vous-même, l'opération doit être effectuée en respectent quelques règles afin de garantir des résultats satisfaisantes. Dans cet article, on va voir comment effectuer la rénovation d'une porte.
Où peut-on louer du matériel de levage et à quel prix ?

Où peut-on louer du matériel de levage et à quel prix ?

Il existe différents matériels de levage pour les particuliers ou les professionnels suivant le travail à effectuer. Ce type de matériel peut vous aider à soulever ou déplacer des charges lourdes sans difficulté. Le prix de ce matériel neuf est excessif, mais de nombreuses solutions vous sont offertes en y louant, par exemple, ce qui reviendra beaucoup moins cher.
Comment agrandir une maison individuelle ? (conseils, guide)

Comment agrandir une maison individuelle ? (conseils, guide)

Lorsque la famille s'agrandit ou par simple désir d'améliorer son confort, la construction d'une extension ou d'un agrandissement de la maison sont envisageables. S'il faut prévoir un réserve financière pour ce type de travaux, l'extension ou l'agrandissement constituent toujours une plus-value en cas de revente. Alors, extension ou agrandissement comment choisir ?