Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment réduire ses impôts ?

L'économie sur les impôts (appelée défiscalisation) est actuellement dans tous les esprits. Qu'il s'agisse d'investissement dans le domaine de l'immobilier, de la prise en charge d'un enfant ou ascendant, ou bien encore d'une donation à des œuvres caritatives, beaucoup d'éléments permettent aujourd'hui de bénéficier, soit d'un crédit d'impôt, soit d'une défiscalisation.

Déductions des impôts pour les pensions alimentaires

Cas des pensions alimentaires aux enfants majeurs : La pension versée à votre enfant, après qu’il ait atteint la majorité, est déductible de vos impôts, si ce dernier n’est pas rattaché à votre foyer fiscal.
Cette réductibilité s’applique dans le cadre où votre enfant ne dispose pas des ressources nécessaires à son autonomie (chômage, étudiant, handicap lourd, etc.) dans la limite d’un certain plafond. Cas des pensions alimentaires aux enfants mineurs : La pension versée à votre ex-conjoint ou concubin est déductible dans la mesure où le montant de la pension à verser a été, au préalable, fixé par un juge. Néanmoins, dans le cadre d’une garde alternée, les sommes éventuellement versées entre ex-conjoints ne sont pas déductibles (pension non fixée par un juge). Cas des pensions alimentaires à des ascendants : Dans le cadre d’une prise en charge de certains frais, ou d’un versement à des personnes appartenant à votre famille, les dépenses engagées sont déductibles de votre impôt, dans la mesure où les ressources financières de vos ascendants s’avèrent être insuffisantes.

Déductions des impôts liées aux enfants

Cas des frais de garderie : Si vous avez à charge un ou plusieurs enfants de moins de 7 ans gardés hors de votre domicile pendant votre activité professionnelle, vous avez le droit à un crédit d’impôt équivalent à un salaire versé au titre de la garde d’enfant (garderie, crèche, assistante maternelle, etc.). En cas de garde alternée, le crédit d’impôt revient au parent qui assume principalement les charges liées à l’enfant (dont les frais de garderie). Cas des frais de scolarité : Que votre enfant soit mineur ou majeur, à partir du moment où il est scolarisé et rattaché à votre régime fiscal, les frais engendrés par le suivi d’études sont déductibles et permettront de réduire vos impôts. Dans le cadre d’une garde alternée, les deux parents pourront prétendre à une réduction d’impôt qui sera alors divisée en 2.

Déductions des impôts pour les dons aux œuvres

Dans la mesure où les associations ou les établissements à but non lucratif bénéficient d’un crédit d’impôt, les dons éventuellement versés à ces derniers sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 75% du montant versé si celui-ci est inférieur ou égal à 510€ et 66% du montant versé si celui-ci dépasse 510€ (montants constatés en mars 2011).

Articles de la même catégorie Fiscalité

Securité Sociale : toutes vos prestations en ligne

Securité Sociale : toutes vos prestations en ligne

Depuis que le système de la télétransmission informatisée a été mis en place en 2002 pour l'acheminement des feuilles de soins, l'ère des feuilles de soins papier a plus ou moins été mise au rebut. En effet, grâce à ce système, vos feuilles de soins sont traitées en temps réel par le centre de Sécurité Sociale, et vous pouvez accéder à vos remboursements, directement sur le site Ameli.fr.
Dispositif Borloo : bénéficiaires, avantages et obligations

Dispositif Borloo : bénéficiaires, avantages et obligations

Le dispositif Borloo, applicable aux logements anciens, a l'avantage de permettre une déduction supplémentaire de 30% à 45% du montant brut des revenus locatifs. Ceci permet de réaliser une substantielle économie d'impôt sur le revenu, mais le dispositif a l'inconvénient de plafonner les loyers et il convient de vérifier si l'économie réalisée sur l'impôt compense la perte de revenus locatifs.
Comment calculer des frais de notaire ? (immobilier)

Comment calculer des frais de notaire ? (immobilier)

Les frais de notaire, dans le cas d'une acquisition d'un bien immobilier, peuvent paraître confus lorsqu'on ne connaît pas leurs détails. Ils peuvent être estimés sur le site internet des notaires de France, par des agents immobiliers, mais les calculs les plus fiables seront faits par votre notaire lors d'un rendez-vous.
Récupération de TVA : les règles

Récupération de TVA : les règles

En France, les sociétés dites commerciales sont soumises à une taxe appelée la TVA. Celle-ci est calculée pour permettre de dégager un montant à reverser à l’état. Pourtant, il arrive que ce montant soit négatif, il s’agit alors de pouvoir récupérer le montant selon certaines règles.