Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer la CAF ? (Conseils, guide pratique)

Le site Internet de la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CAF) propose un outil de simulation pour calculer l'aide au logement. Cependant, il peut ne pas être évident de bien comprendre les différents éléments demandés. Cet article vous propose de balayer les différentes questions de cet outil.

Identification de votre logement

La première étape pour le calcul de votre aide au logement consiste à décrire votre logement. Vous devrez indiquer votre code postal, votre situation (locataire, chambre ou résidence, foyer, accession à la propriété, etc.). Dans le cas où vous êtes locataire, on vous demandera le type de bien loué (chambre, appartement, maison, etc.), si vous le louez seul, et s'il s'agit d'une location meublée, puis le montant de votre loyer.

La composition de votre famille, votre situation professionnelle actuelle et celle de votre conjoint

Vous indiquerez dans ce second étape si vous vivez seul, en couple, avec ou sans enfants ou personnes âgées à charge, ainsi que votre date de naissance et celle de votre conjoint ou concubin, le cas échéant. Vous devrez ensuite indiquer si vous exercez une activité professionnelle (si oui, de quel type : salarié, travailleur indépendant, à temps partiel ou à temps plein, sinon, on vous demandera votre statut), si vous êtes bénéficiaire du RSA, de l'AAH (Allocation Adulte Handicapé) ou si vous êtes étudiant. Les mêmes questions vous seront posées au sujet de votre conjointe ou concubine, le cas échéant.

Vos revenus

On vous conseille de vous baser sur votre avis d'imposition de l'année demandée. Vous devrez recopier les montants de vos salaires, vos frais réels, vos indemnités journalières, ainsi que vos allocations chômage. Dans une seconde phase seront abordés les pensions, les revenus non salariés, puis les revenus fonciers et autres revenus de capitaux mobiliers. Puis vous devrez renseigner vos charges : pensions versées, frais de tutelle, etc. Les mêmes questions suivront concernant votre conjointe ou concubine.

Fin du processus et réserves

A la fin du processus, il vous sera indiqué si vous avez droit à une aide au logement, ainsi que son montant estimé. Il est à noter que la simulation proposée par le site de la CAF ne tient pas compte de certains cas particuliers, ni des ressources des personnes vivant à votre foyer, autre que vous et votre conjoint", ce qui peut créer des écarts entre l'aide estimée par l'outil et la réalité.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Quels sont les impôts liés à une succession ?

Quels sont les impôts liés à une succession ?

Hormis les donations, les héritiers doivent s'acquitter d'un impôt lors d'une succession. Il existe des abattements et le taux d'imposition peut varier en fonction de la succession et du lien de parenté. Le paiement de cet impôt a lieu lorsque les héritiers déclarent la succession, mais il peut aussi être fractionné ou différé.
Le seuil de l'ISF : comment ne pas l'atteindre ?

Le seuil de l'ISF : comment ne pas l'atteindre ?

Dès qu’un patrimoine net atteint la somme de 800 000€, seuil défini en janvier 2011, il est assujetti à l’impôt de solidarité sur la fortune (I.S.F.). La totalité des biens non professionnels est prise en compte par cet impôt et est sa valeur est annuellement recalculée. Plusieurs tentatives sont engagées de manière à échapper à l’imposition de l’Isf comme souscrire une assurance vie ou entreprendre une opération de dénombrement ou encore investir dans les fonds communs.
Comment fonctionne le chèque emploi service et dans quels cas l'utiliser ?

Comment fonctionne le chèque emploi service et dans quels cas l'utiliser ?

Mis en place en janvier 2006, le Chèque Emploi Service Universel, appelé CESU, est dédié à l'ensemble des services à la personne. Il s'adresse aux particuliers qui font appel à une aide à domicile, et se présente comme un moyen de paiement. Il leur permet de rémunérer légalement la personne employée, tout en leur facilitant les démarches financières et administratives, et de bénéficier d'une réduction d'impôts de 50% sur les sommes versées. Voici ce qu'il faut savoir sur son utilisation.