Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment rédiger une lettre de réclamation ? (Exemples, conseils pratiques)

En cas de désaccord avec votre centre des impôts sur le montant ou le calcul de votre imposition, il est toujours possible de faire une réclamation. Dans ce cas-là, soyez précis dans votre lettre de contestation et expliquez clairement le litige. Pensez bien à conserver tous les justificatifs pour appuyer votre réclamation, qui ne sera pas recevable si vous n'apportez pas la preuve de ce que vous avancez.

Soyez précis dans votre lettre

A réception de l'avis d'imposition, il arrive qu'on soit en désaccord avec le calcul ou le montant de l'impôt. Qu'il s'agisse d'une erreur ou d'un oubli de la part de l'administration fiscale, il est encore temps d'écrire une lettre de réclamation aux impôts pour tenter d'obtenir un changement. Commencez par vérifier (plutôt deux fois qu'une !) que cette lettre pour les impôts est bien légitime : l'erreur est de leur fait et non du vôtre et vous êtes sûr de vous. Si c'est le cas, rédigez une lettre type de contestation, exposant vos arguments de façon claire et précise. Expliquez tout de suite la raison de votre lettre L'administration doit savoir au premier coup d'œil de quoi il retourne. Après avoir indiqué votre état civil et votre numéro fiscal, en haut à gauche, notez en dessous : "Objet : rectification suite à...." et exposez brièvement de quoi il s'agit. Par exemple : "rectification suite à des dons" ou "rectification suite à oubli de l'abattement fiscal". Restez poli et courtois Expliquez ensuite les détails de votre réclamation : "Je me permets de vous écrire, car je pense que vous avez oublié un des dons que j'ai faits le.... à l'association.... qui ouvrait droit à une réduction d'impôt de 75%, soit....". N'oubliez pas les formules de politesse, terminez par exemple par "Vous remerciant de l'attention que vous porterez à ma demande, je vous prie de croire Madame, Monsieur, en l'expression de mes sentiments les meilleurs." Et rappelez-vous qu'il ne sert à rien d'être trop vindicatif. Restez poli et courtois dans votre lettre.

Conservez précieusement vos justificatifs

Quel que soit le motif de votre contestation, il convient de joindre à votre lettre tous les justificatifs dont vous disposez. Sans eux, l'administration fiscale a peu de chance d'étudier votre demande, qui restera de fait sans réponse. D'où l'importance de toujours conserver tous les justificatifs (photocopies de reçus fiscaux, factures pour les frais réels, bulletins de salaire, etc.).

Articles de la même catégorie Fiscalité

Comment obtenir un livret de famille ?

Comment obtenir un livret de famille ?

Le livret de famille français est un document officiel qui est le reflet de la composition d'une famille. Institué en France en 1877, il constitue un recueil des actes civils de chacun des membres. A ce titre, il est souvent demandé pour justifier de votre situation familiale ou faire établir certains papiers administratifs : carte nationale d'identité, passeport, etc. Voici dans quelles conditions l'obtenir.
Dessous de table : comment cela fonctionne t-il ?

Dessous de table : comment cela fonctionne t-il ?

Vous avez entendu parler des dessous de table et vous vous demandez comment cela fonctionne-t-il. C'est en réalité très simple à réaliser. Cet article devrait répondre à vos questions concernant ceux-ci. Cependant, il est fortement déconseillé d'avoir recours à cette pratique illégale, bien qu'avantageuse. Voici de quoi vous encourager à rester dans la légalité.
Quelles sont les notifications essentielles pour une reconnaissance de dettes ?

Quelles sont les notifications essentielles pour une reconnaissance de dettes ?

Lorsque vous souhaitez prêter de l'argent à un proche, il sera nécessaire d'établir une reconnaissance de dette. En effet, il s'agit d'un document qui atteste du prêt d'argent et qui permet de faire valoir vos droits à remboursement, dans le cas où vous avez à faire à une personne de mauvaise foi. Voici tous les détails pour savoir comment établir une reconnaissance de dette