Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment payer moins d'impôts ?

On peut être un bon citoyen, respectueux des lois, et grincer des dents à la vue de la facture fiscale. Il existe heureusement, en toute légalité, des moyens de payer moins d'impôts. Les lois sur les impôts nous permettent en effet de défiscaliser, soit en faisant des dépenses liées à notre vie quotidienne, soit en investissant.

Les dépenses liées à la vie

Comment payer moins d'impôt sans rien changer à son style de vie, ou en l'améliorant ? Il existe plusieurs pistes : - Les dons aux oeuvres En faisant preuve de générosité, vis-à-vis d'organismes reconnus d'utilité publique, vous pourrez obtenir une réduction de votre impôt jusqu'à 75% des sommes versées, dans la limite de 510€ et 66% dans la limite de 20% de votre revenu imposable. - Emploi à domicile Si vous employez chez vous quelqu'un pour faire garder votre enfant ou une personne âgée, ou pour des travaux de ménage ou de jardinage, vous obtiendrez une réduction d'impôt de 50% des sommes investies, dans la limite de 12000€ par an plus 1500€ par personne à charge. - Dépenses liées aux économies d'énergie Les réductions d'impôts liées aux économies d'énergie subsistent, même si elles ont été diminuées : c'est par exemple que les dépenses engagées pour l'installation d'un chauffage photovoltaïque vous feront obtenir une réduction d'impôt (somme que vous percevrez par chèque si la réduction excède le montant dû au fisc) de 25% des sommes engagées ou de 50%, si vous avez signé et accepté un devis avant le 29 septembre 2010.

Les réductions d'impôt liées à des placements ou investissements

L'épargne handicap Une personne handicapée (ou ses parents) souscrivant un contrat d'assurance-vie destiné à lui assurer des revenus peut déduire 25% des sommes versées dans la limite de 1525€ plus 300€ par enfant à charge. Les réductions d'impôt liées à l'immobilier : Il existe plusieurs lois qui permettent de faire des investissements immobiliers, tout en obtenant d'importantes réductions d'impôt : La loi de Robien recentré Sous réserve de louer un bien acquis neuf ou en futur état d'achèvement pendant 9 ans au minimum, et avec un loyer plafonné, un bailleur obtiendra un avantage fiscal important : il pourra déduire de son revenu fiscal 50% du coût d'acquisition du logement, à raison de 6% par an les quatre premières années, et 4% les deux années suivantes. La loi Borloo Elle fonctionne de la même manière que la loi de Robien, mais peut s'appliquer à des logements anciens rénovés également, et concerne des locations de logements sociaux, c'est-à-dire que les loyers sont plafonnés, ainsi que les ressources des locataires. La réduction de 50% du coût d'acquisition peut atteindre 65%, et se cumule avec une déduction complémentaire de 30% des loyers perçus. La loi Scellier BBC Remplaçant la loi Scellier classique, la loi Scellier BBC concerne les investissements locatifs dans des logements à basse consommation d'énergie. Ce n'est pas une déduction sur le revenu qui est obtenu par la loi Scellier, mais bel et bien une réduction d'impôt. Le contribuable peut déduire 22% du coût de l'acquisition de son impôt s'il le loue pendant 9 ans, et jusqu'à 32% s'il le loue pendant 15 ans. La loi Scellier donne également droit à un abattement de 30% du revenu des loyers perçus. Le dispositif Malraux Il donne droit à une réduction d'impôt de 27% des dépenses engagées dans les immeubles faisant partie du patrimoine architectural, et de 36% dans les zones dites "sauvegardées", dans la limite annuelle de 100000€ (montants et taux constatés en mars 2011) et à condition que le bien soit donné en location, à titre privé ou professionnel.

Mon avis

Je pense qu'il ne faut pas hésiter à utiliser tous ces dispositifs, dont certains sont cumulables, afin de faire baisser significativement la facture fiscale.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Comment se calcule la valeur mobilière ?

Comment se calcule la valeur mobilière ?

Les valeurs mobilières sont des titres de propriétés ou de créances cotés ou non cotés en bourse et qui peuvent être classés en deux grandes catégories : les actions et les obligations. Lors de l’achat et de la revente d’actions, des plus values sont réalisées ; de même, les revenus d’actions génèrent des dividendes. Quelle est la fiscalité applicable à ces revenus ? Comment se calculent les revenus de valeurs mobilières ? C’est à ces questions que nous essayerons de répondre.
Comment bien utiliser le chèque emploi service universel ?

Comment bien utiliser le chèque emploi service universel ?

Pour payer une aide à domicile, il est possible d'utiliser des chèques emploi service universel. Ce type de paiement présente un certain nombre d'avantages, notamment des réductions d'impôt et permet d'éviter la rédaction d'un contrat de travail entre l'employé d'aide à domicile et l'employeur. Il faudra ensuite les déclarer sur Internet.
Comment demander le remboursement de la Tva ?

Comment demander le remboursement de la Tva ?

Si vous avez fait des achats pour votre entreprise dont le montant de la Tva dépasse la Tva que vous avez perçue sur la même période, et donc déclarée et réglée aux impôts, vous êtes dans ce cas en position de demander le règlement d'un crédit de Tva. Annuellement, à chaque trimestre ou même tous les mois, vous pouvez demander un remboursement de Tva.
Comment calculer l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) ?

Comment calculer l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) ?

Qui paye l'impôt de solidarité sur la fortune en France ? Quel est le patrimoine concerné ? Comment sont évalués les biens ? Quelles sont les exonérations et réductions ? Quel est le montant de l'ISF en France ? Comment est-il calculé ? Découvrez les réponses à toutes ces questions dans cet article.