Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment reconnaître un diamant pour éviter les faux ?

Mettez côte à côte une pierre d'oxyde de zirconium et un vrai diamant de tailles identiques. Les 2 pierres brillent de mille feux laissant penser qu'elles sont toutes 2 des pierres précieuses. Pour un non-spécialiste, il est vraiment très difficile, voire impossible, de reconnaitre à l'œil nu un vrai diamant du faux. Pourtant, pour identifier le vrai diamant, il existe des moyens simples à mettre en oeuvre tous basés sur les propriétés physiques du minéral. Quels sont-ils ?

Un peu de chimie

Le diamant est un minéral exclusivement constitué d'atomes de carbone. Les diamants bruts se forment dans le manteau terrestre à 150-200km de profondeur à des températures et des pressions extrêmement élevées qui sont nécessaires à sa synthèse (température supérieure à 1100°C et pression entre 45000 et 60000 bars). Les diamants remontent à la surface de la Terre lors d'éruptions volcaniques ou par des mouvements de l'écorce terrestre. A moins d'avoir affaire à un diamant de qualité exceptionnelle, des impuretés piégées lors de la cristallisation du diamant sous forme d'inclusions seront visibles à la loupe chez la plupart des diamants alors qu'elles seront totalement absentes dans toutes les pierres de synthèse et les faux diamants.

Un peu de physique

Constitué uniquement d'atomes de carbone formant des liaisons très fortes, le diamant est l'un des minéraux naturels les plus durs. Il peut donc rayer tous les autres matériaux minéraux à commencer par le verre et les imitations de diamant. La surface d'un diamant n'a aucune affinité physique ou chimique avec l'eau donc toute vapeur d'eau soufflée sur sa surface n'aura pas le temps de se condenser sous forme de buée et s'évaporera instantanément. Les diamants étant d'excellents conducteurs thermiques, ils vous paraitront froids au toucher. Ce sont également de mauvais conducteurs électriques donc de très bons isolants.

Un peu d'optique

L’indice de réfraction du diamant est élevé, réfléchissant la lumière à 100%, si vous tracez un trait au stylo sur une feuille de papier et que vous posez un diamant dessus, il vous sera impossible de voir le trait par transparence alors que dans le cas de l'oxyde de zirconium ou de toute autre imitation, vous verrez le trait à travers la pierre. D'autre part, véritable prisme, un faisceau de lumière blanche entrant dans un diamant sera totalement décomposé et le rayon sortant formera un arc-en-ciel.

Des tests pratiques à faire

Les tests énumérés ci-dessus vous permettent facilement de confirmer ou d'infirmer vos doutes sur l'authenticité d'un diamant. Pour en avoir définitivement le cœur net, il est vivement conseillé d'aller chez un diamantaire pour avoir une expertise définitive et irréfutable.

Articles de la même catégorie Chimie

Tout savoir sur l'hyaluronate de sodium

Tout savoir sur l'hyaluronate de sodium

L'hyaluronate de sodium est le sel de sodium de l'acide hyaluronique. Présent naturellement chez l'homme dans des parties comme le cartilage ou la peau, l'acide hyaluronique va avoir de nombreuses applications médicales. Voici les applications principales du hyaluronate de sodium et de l'acide hyaluronique.
Guide d'achat de matériel professionnel pour un labo de chimie

Guide d'achat de matériel professionnel pour un labo de chimie

Un laboratoire de chimie nécessite divers types de matériels professionnels pour être opérationnel. Du mobilier de laboratoire et de bureau jusqu'aux appareils d'analyse en passant par la verrerie et l'appareillage électrique, le responsable de laboratoire doit faire appel à différents fournisseurs pour équiper et faire fonctionner correctement son laboratoire.
Tout savoir sur la sulfate de chondroïtine

Tout savoir sur la sulfate de chondroïtine

Le sulfate de chondroïtine est une molécule synthétisée par le tissu cartilagineux et présente dans la matrice cartilagineuse. Elle exerce divers effets sur le cartilage qui est le lien entre deux os adjacents, mais elle permet également de combattre l'arthrose en étant combiné à une autre molécule : le sulfate de glycosamine.
Comment réaliser un traitement de surface ?

Comment réaliser un traitement de surface ?

Les traitements de surface d'objets sont très pratiqués dans l'industrie. Que ce soit pour la maintenance des surfaces de matériaux usés, la décoration, la déposition de métaux ou la décontamination chimique ou radioactive des objets métalliques, différents types de traitement de surface existent et sont utilisés selon la nature de l'objet et l'objectif recherché.