Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment payer moins d'impôts ?

Payer des impôts est une obligation pour presque tous les citoyens. C'est un devoir dont la plupart d'entre nous s'acquittent sans plaisir, et nous sommes tous à la recherche de solutions nous permettant d'alléger la facture fiscale. Ces solutions, diverses, et adaptées aux possibilités des différents contribuables, permettent effectivement de réduire, en toute légalité, le montant des impôts.

Les différentes réductions d'impôt liées à des dépenses ou charges

Il est possible de payer moins d'impôt, tout simplement en déduisant de son revenu imposable des dépenses liées à la vie courante ou à vos charges. On peut par exemple déduire : Les intérêts d'emprunt Vous pouvez déduire de vos revenus 40% du montant des intérêts d'emprunt contracté pour votre résidence principale la première année, et 20% les 4 années suivantes. Les frais de garde des jeunes enfants Cette possibilité concerne la garde par une assistante maternelle agréée ou en crèche, des enfants de moins de 6 ans, dans la limite de 25% d'un plafond de 2300€ annuels.
Les dons aux œuvres Si vous effectuez des dons à des oeuvres d'intérêt général, ou des associations cultuelles agréées, vous pourrez déduire de votre impôt, à condition de fournir un reçu du ou des bénéficiaires, 75% des sommes versées en respectant un plafond de dons de 470€. Les dépenses effectuées dans votre habitation Les réductions sont dans ce domaine de deux sortes : - Les dépenses liées au développement durable Elles concernent par exemple l’acquisition d'une chaudière à basse température, d'appareils de régulation de chauffage, ou travaux d'isolation thermique, installation de dispositifs permettant la production d'énergie renouvelable. Les montants déductibles varient entre 15 et 40% des travaux concernés, dans la limite de 8000€ pour une personne seule et 16000€ pour un couple. - Les travaux effectués pour des installations spécifiques utiles aux personnes âgées ou handicapées Si ces travaux sont effectués dans votre résidence principale, vous pourrez déduire 25% des dépenses effectuées (matériel seul), sur justificatif.

La défiscalisation

On peut également réduire sa facture fiscale en utilisant des outils de défiscalisation liés à certains investissements immobiliers, certains anciens et d'autres, plus récents. Les outils de défiscalisation anciens - Les lois de Robien L'investissement de Robien, créé en 2006 (et qu'on ne peut plus souscrire depuis décembre 2009) permet un amortissement fiscal de 50% de la valeur du bien acquis (6% les 7 premières années, et 2% les 4 années suivantes), pour un bien neuf ou un logement réhabilité donné en location, les membres du foyer fiscal étant exclus. - La loi Malraux La loi Malraux concerne les immeubles anciens et classés. Elle permet de déduire la totalité des travaux de restauration engagés, à condition de louer les biens concernés pendant 6 ans. Toutes les dépenses pour ces travaux peuvent être déduites du revenu global imposable, et il n'y a pas de limite pour l'imputation du déficit foncier éventuel. Les dispositifs récents : la Loi Scellier La loi Scelllier BBC concerne l'acquisition à usage locatif de logements à basse consommation d'énergie. Elle permet d'obtenir une réduction d'impôt de 22 à 32% du prix de revient du logement, dans la limite de 300000€. L'investisseur s'engage à louer son bien sur une durée de 9 à 15 ans. La réduction d'impôt maximale est chaque année de 7333€ par foyer fiscal (montants et taux constatés en juin 2011).

Mon avis

Je pense qu'il est très facile d'effectuer soi-même les calculs liés aux réductions d'impôt concernant les dépenses et charges. En revanche, pour l'immobilier, il s'avère indispensable de consulter un conseiller en défiscalisation.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Clôture du PEA : quelle fiscalité ?

Clôture du PEA : quelle fiscalité ?

Crée en 1992, le PEA est encore aujourd'hui, un placement avantageux, car il bénéficie d'une fiscalité particulièrement intéressante, par rapport aux placements boursiers classiques. Il faut en connaitre le fonctionnement et sa complexité, pour optimiser son utilisation.
Défiscalisation de l'entreprise : loi Girardin et loi Scellier

Défiscalisation de l'entreprise : loi Girardin et loi Scellier

L'un des soucis majeurs des entreprises françaises est de faire face à une fiscalité quelquefois lourde et souvent sévère pour les petites et moyennes entreprises. Ainsi, le poste d'impôts sur les sociétés est souvent un poste de dépense important qui vient grever la rentabilité d'une PME-PMI. L'article ci-dessous vous expose deux régimes de défiscalisation : la loi Girardin et la loi Sceliier.
Petit guide des réductions d'impôts

Petit guide des réductions d'impôts

Il existe un grand nombre de choses que l'on peut réduire de ses impôts, comme l'investissement locatif, le placement immobilier locatif, les frais de transport, etc. Nous verrons dans cet article, les points très méconnus du public sur la réduction d'impôt comme le soutien scolaire des enfants, le nettoyage de vos tenues de travail, car il paraît plus important de revenir sur ces points que sur ceux que tout le monde connaît déjà.
Comment obtenir une simulation du montant de ses impôts ?

Comment obtenir une simulation du montant de ses impôts ?

Il est aujourd'hui assez facile d'obtenir une simulation du montant des impôts, en fonction des revenus de l'année précédente. Plusieurs sites proposent d'effectuer cette simulation, que ce soit des sites privés ou des sites qui dépendent du ministère. Dans tous les cas, la procédure est la même : fournir le montant de ses revenus, déduire ses charges diverses et ainsi obtenir le montant des impôts à payer.