Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment fonctionne un générateur électrique ? (guide)

Nos appareils électriques, des plus petits gadgets aux plus grosses machines, fonctionnent grâce à l’électricité. Cette énergie est produite par différents procédés et techniques industriels qui transforment d'autres formes d'énergie en énergie électrique. Celle-ci est délivrée par les générateurs, sous forme de tension constante ou variable prête à être utilisée par le consommateur.

Généralités sur les générateurs électriques

On désigne par générateur électrique tout appareil capable de transformer une énergie chimique ou mécanique en énergie électrique. Par contre, un récepteur c’est un appareil qui consomme cette énergie. Plusieurs types de générateurs électriques sont disponibles sur le marché. On peut les classer selon leur principe de fonctionnement et la nature de la tension qu’ils délivrent.
Parmi ces générateurs, on peut citer par exemple : - les générateurs de petite taille, comme la dynamo de bicyclette. C’est un petit alternateur qui produit un courant continu.
- Les générateurs électrochimiques. Ce sont les piles et les accumulateurs, les plus simples des générateurs électriques. Ils produisent un courant continu par transformation d’énergie chimique.
- Les générateurs à machine tournante, formés par des alternateurs pour la production de courant alternatif, comme : les groupes électrogènes de taille moyenne destinés à produire une énergie électrique d’une puissance moyenne. Ils trouvent leur domaine d’utilisation pour l’alimentation d’appareils électriques, surtout en cas de panne d’électricité ou dans les zones privées du réseau électrique. Les gros alternateurs sont prévus aux grandes applications industrielles pour la production d’électricité, surtout dans les centrales électriques en utilisant l’énergie hydraulique, thermique ou nucléaire comme source d’énergie mécanique.
Les générateurs électrostatiques (inventeur : Van de Graaff) réservés à la production d’électricité statique à très haute tension (réservés aux accélérateurs de particules).

Principe de fonctionnement d’un générateur électrique

Le générateur électrique fonctionne grâce à deux principes physiques fondamentaux : - l’effet de l’induction électromagnétique découvert par Faraday. En effet, la variation d’un flux d’induction magnétique à travers une bobine en cuivre crée un courant électrique induit à travers le bobinage.
- La loi de Lenz qui relie la variation de flux (induit par le mouvement) à la force électromotrice induite, c’est-à-dire à la tension électrique produite. Ainsi, les alternateurs sont constitués de deux parties distinctes. Une partie fixe appelée stator et une partie rotative appelée Rotor.
Le stator constitue la partie induite. Il a pour rôle de recevoir l’induction produite par l’effet électromagnétique générée par le mouvement de rotation du rotor, pour la transformer en courant électrique. Remarque Le prix du générateur électrique portatif à essence a l’avantage d’être relativement bas par rapport à ceux qui utilisent le diesel ou le gaz naturel. Cependant, il faut veiller à ne pas utiliser du carburant périmé afin d'éviter un mauvais fonctionnement du groupe.

Articles de la même catégorie Physique

Pouvez-vous décrire ce qu'est un incendie de type J ?

Pouvez-vous décrire ce qu'est un incendie de type J ?

Dans le milieu sanitaire et santé, il peut être demandé aux employés d'être formé pour les incendies de type J. Il peut donc être important de connaître les différents types d'incendies et quelles sont les consignes à appliquer dans ce cas particulier.
Le manomètre : qu'est-ce que le tube de Bourdon ?

Le manomètre : qu'est-ce que le tube de Bourdon ?

Le manomètre est un appareil qui sert à mesurer une pression. Son fonctionnement repose sur une différence de niveau de liquide dans des compartiments différents. Le tube de Bourdon (ou manomètre de Bourdon) est un manomètre particulier. Il est composé d'un tube qui s'enroule et se déroule en fonction de la pression mesurée et une aiguille permet d'indiquer la pression en conséquence.
Les systèmes de mesure cohabitant avec le système métrique

Les systèmes de mesure cohabitant avec le système métrique

Le 1er aout 1793, le mètre, le gramme et le mètre cube entrent dans la loi française, sur conseil de l'Académie des sciences (Lagrange, Lavoisier, Laplace…). Cette loi devait mettre fin aux incompréhensions liées aux 800 systèmes de mesure différents, en usage en France. Aujourd'hui, il ne reste que très peu de systèmes non métriques.
Cours de physique : où et comment en obtenir ?

Cours de physique : où et comment en obtenir ?

De nombreuses écoles utilisent "Internet" pour mettre en place leurs cours de physique en cas d'absence du professeur ou de soutien scolaire pour les élèves en difficulté. Cet article révèle un site particulier de physique, parmi d'autres, trouvé sur le célèbre moteur de recherche "Google", qui s'adresse aux élèves de tous niveaux, Physagreg.fr.