En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment faire une multiplication sans calculatrice ?

Que ce soit la technique de la multiplication à un chiffre ou à deux chiffres, elles vous sont indispensables dans la vie de tous les jours. Voici quelques notions qui vous permettront d'effectuer une multiplication sans calculatrice.

La technique de base

Multiplier par un nombre entier à un chiffre ou à deux chiffres impose d'utiliser la même technique opératoire. Exemple : 258 x 36 Tout d'abord il est indispensable pour poser la multiplication d'aligner en colonnes les unités en dessous des unités, les dizaines sous les dizaines, les centaines sous les centaines, etc. On commence d'abord par multiplier 258 par 6 unités :
6 x 8 unités = 48 unités, je pose 8 unités et on retient 4 dizaines (retenue).
6 x 5 dizaines = 30 dizaines + (retenue) 4 dizaines = 34 dizaines, je pose 4 dizaines et je retiens 3 centaines (retenue).
6 x 2 centaines = 12 centaines + (retenue) 3 centaines = 15 centaines. 6 x 258 = 15 centaines, 4 dizaines et 8 unités = 1548. On multiplie ensuite 258 par 3 dizaines soit par 30, ce qui équivaut à mettre un 0 à la fin du résultat et à multiplier par 3.
3 dizaines x 8 = 24 dizaines, je pose 4 et je retiens 2 centaines.
3 dizaines x 5 dizaines = 15 centaines + 2 centaines = 17 centaines, je pose 7 centaines et je retiens 1 millier.
3 dizaines x 2 centaines = 6 milliers + 1 millier = 7 milliers. 3 dizaines x 258 = 7 milliers + 7 centaines + 4 dizaines + 0 unité = 7740. Il ne reste plus qu'à additionner les deux résultats intermédiaires. 1548 + 7740 = 9288 donc 258 x 36 = 9288.

Exercices d'application

- 312 x 7 =
- 390 x 6 =
- 507 x 8 =
- 1 523 x 9 =
- 36 x 21 =
- 69 x 47 =
- 269 x 74 =
- 521 x 65 =
- 908 x 34 =
- 1 048 x 92 = Afin de vérifier si vos calculs sont corrects, voici les résultats de ces opérations mis dans le désordre : - 30 872 - 19 906 - 96 416 - 756 - 3 243 - 33 865 - 13 707 - 4 056 - 2 340 Il ne vous reste plus qu'à effectuer ces multiplications, et à chercher dans la liste ci-dessus si votre réponse s'y trouve également.

Articles de la même catégorie Mathématiques

Comment apprendre la table de multiplication ? (sciences, mathématiques)

Comment apprendre la table de multiplication ? (sciences, mathématiques)

Nous savons tous que l'apprentissage de la multiplication est un élément essentiel pour pouvoir s'épanouir petit à petit dans le domaine des mathématiques. Cependant, beaucoup éprouvent des difficultés pour apprendre les tables de multiplication, que ce soit pour les enfants ou pour les jeunes, alors en voici quelques méthodes pour les apprendre.
Tout savoir sur le test F : son utilité et ses spécificités

Tout savoir sur le test F : son utilité et ses spécificités

Le test F, ou test de Fisher, est un test où l'on pose des hypothèses statistiques, dans le but de tester l'égalité et le rapport entre deux variances. C'est une formule mathématique, dans laquelle plus le résultat est proche des 100%, plus les deux variances sont semblables. Cet article a pour but de décrire l'utilité de ce test, ainsi que ses spécificités.
Comment calculer un angle d'un triangle ?

Comment calculer un angle d'un triangle ?

La géométrie vous a toujours posé des problèmes. Cependant, vous ne pouvez pas y échapper. Il faut trouver une solution pour apprendre à calculer les angles et exploiter les fonctions trigonométriques parce que les maths sont une des matières indispensables pour réussir le Bac et avancer dans la vie professionnelle. Comment peut-on calculer les angles d'un triangle ?
Éléments finis : explication de cette méthode d'analyse numérique

Éléments finis : explication de cette méthode d'analyse numérique

En analyse quantitative, la notion des éléments finis est une approche usuelle en mécanique, thermodynamique et acoustique pour résoudre des équations représentant des dérivées partielles. Effectivement, la méthode des éléments finis permet de calculer quantitativement le comportement d'un système composé de plusieurs éléments avec des interactions complexes, à condition que les éléments soient omniprésents et leurs interactions soient décrites par une équation aux dérivées partielles linéaires.