En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment faire un enduit de façade ?

Un enduit est une fine couche de mortier que l'on étale sur une façade pour un aspect esthétique, et éviter par exemple les infiltrations d'eau. Ici, il convient d'expliquer la méthode pour confectionner un enduit traditionnel.

Préparation du mur

Il faut bien nettoyer le mur, enlever les anciennes traces d'enduit restants. S'il est trop lisse, il convient, avec un marteau pointu, de le rendre plus rugueux pour une meilleure adhérence de l'enduit.

Matériaux et outils nécessaires

Les outils - Une bétonnière pour que l'enduit soit homogène et d'une teinte régulière.
- Marteau de coffreur.
- Chevillette pour fixer les nus (lattes ou règle).
- Scie à métaux pour couper les renforts et règles.
- Niveau.
- Règle en aluminium pour étirer l'enduit.
- Taloche.
- Truelle lisseuse.
- Lunettes de sécurité. Les matériaux On peut choisir une préparation sèche déjà prête. Sinon, il faut utiliser du sable de rivière de 0 à 3mm, du ciment CEM II 32,5 et de la chaux. On peut y rajouter également un hydrofuge.

Préparation de l'enduit et application

La préparation du mortier : - Il faut mélanger 2 sceaux de sable avec un sceau de ciment ou de chaux. Y ajouter de l'eau afin d'avoir une pâte très liquide pour le gobetis (première couche) et plus onctueuse pour les suivantes.
- Il faut éviter d'enduire sur un mur ensoleillé, par temps de grand vent ou de pluie, ou encore si la température risque de descendre en dessous de 4°C.
- Il faut ensuite déposer une ou deux truellées de mortier sur la taloche, puis ensuite l'étaler sur la façade de manière souple.
- Si le temps est sec, il convient d'arroser de temps à autre le mur et attendre un petit peu qu'il sèche.
- Après le Gobetis, poser, il faut le laisser "tirer" pendant plusieurs heures, avant de pouvoir passer aux couches suivantes.
- Chaque couches suivantes devront ensuite avoir au minimum un centimètre d'épaisseur, et entre chaque couche, laisser un temps de "tirage" de deux ou trois jours. Il faut ensuite retirer le surplus à chaque fois grâce à la règle d'aluminium et les règles de référence.
- Pour la couche finale, il ne faut pas laisser tirer entièrement la couche précédente : le mortier est plus riche en ciment et le sable légèrement plus fin.
- Enfin l'enduit acquiert sa dureté définitive au bout d'un mois.

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Assèchement des murs : conseils, bons plans, astuces

Assèchement des murs : conseils, bons plans, astuces

L'humidité peut générer de nombreux problèmes dans un logement : les conséquences sur la santé, le porte-monnaie et le confort de vie peuvent être graves si les infiltrations persistent. Pour déshumidifier un mur et procéder à l'assèchement d'un logement, voici quelques solutions innovantes qui vous permettront d'améliorer la salubrité tout en améliorant également la qualité de la vie des occupants de ce logement.
Comment faire un enduit gratté soi-même ?

Comment faire un enduit gratté soi-même ?

L'enduit gratté correspond à la finition lorsqu'on veut crépir une façade. Il doit être précédé d'un enduit simple réalisé à la taloche ou avec une machine à projeter. Le matériau qui compose le mur fait varier la composition de l'enduit. L'enduit de base peut être fait de mortier coloré ou non et doit être passé en trois couches. La dernière couche peut être grattée.
Comment agencer une douche et un sauna chez soi ?

Comment agencer une douche et un sauna chez soi ?

Avec les modèles de douches et de sauna disponibles sur le marché, il est très pratique d’installer ces équipements pour se délasser et se détendre chez soi. Installer une cabine de douche est très avantageux, si on ne dispose pas d’une grande salle de bain et pour l’aménagement d’un sauna, cela ne nécessite pas non plus un grand espace.
Isolation en polystyrène : quelle efficacité pour quels avantages ?

Isolation en polystyrène : quelle efficacité pour quels avantages ?

De tous les isolants présents sur le marché, le polystyrène expansé reste celui dont la pose est la plus aisée. Idéal pour l’isolation des combles, possédant un haut coefficient d’isolation thermique, rigide et léger, cet isolant, peu onéreux est la star des combles. Il convient cependant d’être vigilant quant à la mise en œuvre car une mauvaise pose peut le rendre totalement inefficace.