Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment fabriquer une caisse à savon ? (conseils, conception)

Fabriquer une caisse à savon est un bricolage à la portée de tous, même des plus jeunes amateurs. Dans cet article, nous détaillerons pas à pas les différentes phases de la construction, parlerons des matériaux à trouver, et donnerons des astuces utiles.

Avant propos

Une caisse à savon peut être un engin destiné à faire des courses réglementées, auquel cas la construction doit revêtir un caractère officiel, et devient difficile à réaliser sans acheter des pièces aux normes imposées, souvent onéreuses, et sans matériel sophistiqué. Ici nous apprendrons à réaliser une caisse à savon avec des pièces peu chères, de type loisir, pour s'amuser et non pas dans un but compétitif.

Matériel, matériaux

Matériel - 1 scie à bois. - 1 scie à métaux. - 1 perceuse + forêts à bois et à métal. - 1 jeu de clés plates. - 1 jeu de clés à tubes. - 1 jeu de tournevis. - 1 marteau. Matériaux - 1 palette de chantier (récupérée dans un supermarché). - 2 roues de vélo. - 1 vieille bicyclette (avec frein avant). - 1 dizaine de cornières (à récupérer ou à acheter). - 4 tasseaux de bois. - 1 boîte de vis à bois. - 2 tiges filetées de diamètre 12 ou 14 (selon diamètre intérieur des roues) avec écrous, contre-écrous et rondelles larges.

Conception

- Commencer par retailler la palette, de manière à avoir la partie avant moins large que la partie avant. - Visser légèrement les cornières à l'arrière, afin de recevoir les roues avec leur axe (tige filetée). - Enfiler les tiges équipées des contre-écrous et rondelles larges. - Calculer le déport des roues. - Bloquer les écrous (en conservant le jeu de fonctionnement). - Poser les derniers contre-écrous. - Bloquer. Pour la direction C'est la partie la plus difficile du travail ! - Scier la partie avant du cadre de la bicyclette (conserver guidon et freins avant). - Fixer les 2 tasseaux, dans lesquels on a fait des encoches pour emprisonner les tubes du cadre. - Ceci fait, percer, de part en part, les tasseaux et les tubes du cadre. - Les rendre solidaires à l'aide de la tige filetée restante. - Fixer le tout à la palette, à l'aide des vis à bois. - Ajouter éventuellement des cornières pour parfaire la solidité. Il ne reste plus qu'à poser un siège de récupération et une carrosserie (faite de contreplaqué), si on le désire. Attention à ne pas emprunter de routes avec ce type d'engin (un pré pentu reste l'idéal), sinon il faut construire une caisse à savon plus professionnelle, mais là, c'est une autre histoire !

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Dossier maison : tout savoir avant de faire construire

Dossier maison : tout savoir avant de faire construire

Avant d'envisager la construction de la maison de vos rêves, il est impératif d'obtenir un permis de construire, au préalable. Il permet d'évaluer la qualité de la future construction, et est délivré par la Mairie. Il est nécessaire d'assurer la distribution de l'eau, de l'électricité et du téléphone. Se renseigner auprès de la D.D.E s'avère utile.
Comment installer une colonne de douche ? (Matériaux, techniques)

Comment installer une colonne de douche ? (Matériaux, techniques)

Dans les petites salles de bains, on n'a pas toujours la place d'installer une baignoire "king size". Le bac de douche peut-être le bon compromis et la façon de dégager au maximum l'espace à vivre. Dans cet espace optimisé, la colonne de douche permet de préserver le confort que l'on souhaite trouver dans cet espace d'intimité. Que cette colonne de douche soit balnéo ou massante, son installation est identique : fixation au mur et branchement à l'alimentation d'eau.
Joints toriques : qu'est-ce que les joints toriques et comment les changer ?

Joints toriques : qu'est-ce que les joints toriques et comment les changer ?

Les joints toriques sont des éléments indispensables assurant l'étanchéité des installations domestiques et industrielles hydromécaniques. Selon les applications, les joints toriques ont des diamètres variables. Ils peuvent être composés de matériaux différents selon la résistance mécanique, la compatibilité chimique des fluides à étancher et les conditions hydrodynamiques ou hydrostatiques.
Les combles : les techniques d'aménagement

Les combles : les techniques d'aménagement

L'enjeu, c'est bien souvent d'optimiser les précieux mètres carrés que l'on vient de gagner. Et parce que les contraintes qu'ils supposent sont différentes (soupentes, hauteurs de murs variables, arrivée de lumière et bien d'autres), aménager des combles ne se fera pas comme le reste de la maison. Il faudra donc suivre quelques conseils afin d'éviter des erreurs.